Accueil Blogues APFC Améliorer nos liens avec les communautés autochtones

Améliorer nos liens avec les communautés autochtones

Envoyer Imprimer PDF

L'un des sujets de nos activités au cours des dernières semaines à l'APFC touchait les Autochtones, en cette fin d'année 2014. Nous avons remis deux prix et notre personnel a participé à une séance de formation très instructive sur la culture autochtone au bureau.

Compte tenu de l'emplacement rural ou éloigné de la plupart des activités forestières, il n'est pas surprenant que l'industrie des produits forestiers soit l'un des plus grands employeurs des Premières nations au Canada. On estime qu'entre 70 et 80 pour cent de la population autochtone du pays vit à proximité d'opérations du secteur forestier.

Le graphique ci-dessous est basé sur les données du recensement de 2006. Il montre que dans bien des régions du pays, le secteur forestier emploie près deux fois plus de travailleurs autochtones que l'ensemble de la main-d'œuvre provinciale.

Par exemple, ce sont la Saskatchewan et le Manitoba où la proportion d'Autochtones dans la main-d'œuvre est la plus élevée, soit environ dix pour cent dans l'ensemble des industries et près de 20 pour cent dans le secteur forestier, soit près d'un employé autochtone sur cinq. Les jeunes Autochtones représentent le segment de la main-d'œuvre qui montre la plus croissance la plus rapide et l'industrie forestière souhaite amener ces jeunes à envisager une carrière dans le secteur forestier.

J'ai eu le plaisir de remettre le Prix d'excellence pour les jeunes Autochtones de l'Association des produits forestiers du Canada à Shownoo Blackbird-Williams. J'ai rencontré Shownoo à Winnipeg lors du petit déjeuner des Chambres de commerce du Manitoba le mercredi 10 décembre. Je l'ai présenté aux participants et lui ai remis cette reconnaissance bien méritée. Le communiqué de presse annonçant ce troisième récipiendaire annuel est affiché sur notre site Web.

Shownoo s'est inscrit au programme de technicien forestier des Premières nations au campus Muncey de l'Anishinabek Education Institute, dans le sud-ouest de l'Ontario, et il poursuit une carrière en foresterie pour l'Island Breeze Tree Service. Pendant notre visite, on m'a aussi présenté son ami et mentor, Apollo Blackeagle, un arboriculteur d'Island Breeze Tree Service.


David Lindsay, président et chef de la direction, APFC; Shownoo Blackbird-Williams; Apollo Blackeagle

Plus tôt cette année, l'APFC a également remis son prix annuel du leadership à une entreprise forestière du secteur forestier. En collaboration avec le Conseil canadien pour le commerce autochtone, nous avons choisi Stuwix Resources comme récipiendaire de cette reconnaissance. Encore une fois, les détails de l'annonce du 1er novembre se trouvent sur notre site Web.


G à D: Fred Dzida, président, Weyerhauser; Dr. John Innes, UBC; Lennard Joe, Stuwix; JP Gladu, président, CCAB; Etienne Belanger, FPAC

Des employés autochtones travaillent dans l'industrie forestière depuis plusieurs centaines d'années. Dans mon blogue sur le jour du Souvenir, j'ai écrit sur les Mohawks qui travaillaient comme draveurs sur la rivière des Outaouais dans les années 1800. Les relations entre les Premières nations et le Canada ont une longue et riche histoire, en partie bonne, en partie moins positive.


Le personnel de l'APFC a récemment participé à une séance de sensibilisation à la culture autochtone

Pour mieux comprendre l'histoire et la culture des Autochtones du Canada, le personnel de l'APFC a récemment participé à une séance de sensibilisation à la culture autochtone d'une journée donnée par Jennifer David, de Stone Circle Consulting, à nos bureaux. Elle nous a parlé de la culture et de la structure de gouvernance de la population autochtone du pays. Nous avons discuté des difficultés dans les réserves et de l'héritage des pensionnats. Nous avons exploré quelques décisions récentes de la Cour suprême et profité d'un lunch préparé par le traiteur Wawatay , qui comprenait notamment de la bannique, du gibier et du saumon — des plats traditionnels algonquins présentés dans un style fusion moderne.

Le secteur forestier et les Premières nations du Canada ont une longue histoire commune, mais aussi un avenir positif. Shownoo Blackbird-Williams et Stuwix Resources ne sont que deux exemples de ce potentiel.

Mieux nous comprendrons notre patrimoine et plus nous travaillerons ensemble pour respecter nos cultures, plus nous connaîtrons la réussite comme individus, comme industrie et comme pays.

Source : Le blog du Président / Association des produits forestiers du Canada

 

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner