Le Maître Papetier

Dimanche 21 octobre 2018

twitteryoutube

Accueil Blogues APFC L'industrie canadienne des produits forestiers : pour un monde plus vert

L'industrie canadienne des produits forestiers : pour un monde plus vert

Envoyer Imprimer PDF

En tant que porte-parole de l'industrie des produits forestiers à Ottawa, l'APFC collabore étroitement avec des politiciens, des fonctionnaires, des universitaires et des intervenants d'autres associations industrielles. Nous avons également établi de solides partenariats avec des groupes environnementaux et des associations autochtones et collaborons avec d'autres organismes de politiques publiques à Ottawa et ailleurs.

Lors d'une réception spéciale tenue le mardi 2 juin au Rideau Club, nous avons réuni plusieurs de nos amis et collègues pour le lancement de notre brochure sur l'environnement, Pour un avenir plus vert, notre deuxième brochure à thème lancée lors d'une réception à Ottawa. L'an dernier, nous nous étions associés à Technologies du développement durable Canada et à FPInnovations pour lancer notre brochure sur l'innovation, Hors des sentiers battus.

Cette année, la réception avait une signification particulière, car c'était probablement la dernière fois que nous organisions un tel événement pour les politiciens de la 41e législature du Canada. Ce fut l'occasion de les remercier de servir notre pays.
Plutôt qu'un long texte, j'ai pensé qu'il serait amusant de décrire notre réception en images. Vous verrez de courtes légendes sous chacune des photos.

La brochure sur l'environnement de l'APFC a été très populaire. Chaque invité devait répondre à un petit jeu-questionnaire pour courir la chance d'obtenir un t-shirt fait de rayonne, un tissu produit à partir de fibre forestière naturelle et renouvelable. Kerry-Ann Taylor, du bureau du chef de l'opposition, Thomas Mulcair, et Kyall Glennie, du bureau de la députée Linda Duncan (Edmonton-Strathcona), cherchent les réponses dans notre brochure « Pour un avenir plus vert ».

Le personnel vêtu du t-shirt remis à ceux qui ont répondu au jeu-questionnaire lors de notre réception sur l'environnement. L'utilisation de ressources renouvelables pour produire toutes sortes de produits, des vêtements au bois d'ingénierie pour des édifices à faible empreinte de carbone et aux produits biochimiques et bioplastiques pour des cosmétiques et des pièces d'autos, deviendra encore plus important pour l'environnement dans l'économie à faible empreinte de carbone vers laquelle nous nous dirigeons.

En plus de toute l'information contenue dans notre brochure sur l'environnement, nos partenaires de FPInnovations ont fourni des affiches pour expliquer les améliorations de la technologie environnementale de nos usines. FPInnovations aide nos entreprises à réduire constamment leur empreinte environnementale grâce à des données scientifiques et des recherches avancées.

La science et la nature se rejoignent naturellement dans l'industrie des produits forestiers. John McDougall, président du Conseil national de recherches du Canada, partage un éclat de rire avec Jim Brennan, de Canards Illimités. Les groupes environnementaux et les chercheurs scientifiques sont d'importants partenaires de l'APFC. C'est par une approche axée sur les solutions et basée sur la science et les partenariats solides que nous avons forgé notre réputation environnementale de haut niveau et nous sommes déterminés à continuer à nous améliorer dans le cadre de notre Vision2020.

David McArthur, chef de cabinet de Greg Rickford, ministre des Ressources naturelles du Canada, discute de la réputation environnementale de l'industrie des produits forestiers avec Richard Garneau, président et chef de la direction de Produits forestiers Résolu, et Seth Kursman, vice-président, Communications d'entreprise, développement durable et affaires gouvernementales de la même compagnie. Selon un sondage mené en 2014 par la firme Léger auprès de clients internationaux, l'industrie forestière canadienne a la réputation environnementale la plus solide.

David Lindsay discute avec le député Leon Benoit, qui a été élu pour la première fois en 1993. M. Benoit préside actuellement le comité de la Chambre des communes sur les ressources naturelles, qui travaille à un rapport sur l'industrie canadienne des produits forestiers. Les forêts sont une importante ressource naturelle renouvelable; l'industrie représente 12 pour cent de la production manufacturière du Canada et fournit plus d'emplois directs que le secteur automobile.

Ressources naturelles Canada est un important portefeuille au sein du gouvernement canadien. L'APFC collabore étroitement avec la fonction publique et le côté politique du gouvernement. Glen Mason, sous-ministre adjoint du Service canadien des forêts, Bob Hamilton, sous-ministre de RNCan, et le ministre Rickford partagent un bon moment lors de notre réception sur l'environnement.

Au cours de la 41e législature du Canada, l'APFC a collaboré étroitement avec des députés de tous les partis. Dick Harris, député de Cariboo-Prince George, nous a aidés de nombreuses façons en tant que président du caucus forestier conservateur. Il est entouré de ses collègues députés Garry Breitkreuz et Cathy McLeod. L'APFC a profité de l'occasion pour remercier tous les députés pour leur travail au cours de cette législature.

Ce ne serait pas une réception à Ottawa sans quelques allocutions. Ici, le ministre Rickford dit quelques mots sur le solide dossier environnemental de l'industrie des produits forestiers. Bien que nous soyons très fiers des progrès de notre industrie à cet égard, nous nous engageons à réduire de 35 pour cent supplémentaires notre empreinte sur l'environnement dans le cadre de notre Vision2020.

L'un des faits saillants de la soirée a été une très intéressante présentation de Cathy Wilkinson, de la Campagne internationale pour la conservation du milieu boréal, qui est responsable du caucus environnemental de l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC). Elle a parlé de l'importance de travailler ensemble et d'apprendre les uns des autres. L'EFBC est une entente entre des entreprises forestières et des groupes environnementaux qui travaillent ensemble en fonction de deux piliers : le développement économique et la protection de l'environnement.

C'est Stewart Elgie, fondateur du Sierra Legal Defense Fund (maintenant EcoJustice), qui a fait la troisième présentation de la soirée. Stewart est professeur de droit environnemental à l'Université d'Ottawa et directeur associé de l'Institut de l'environnement de l'Université. Il a parlé en termes éloquents du parcours environnemental positif de l'industrie forestière canadienne et a encouragé le gouvernement, l'industrie et nos partenaires environnementaux à continuer à travailler à des moyens créatifs pour demeurer un chef de file mondial des solutions environnementales.

(légende 12) Deirdre Laframbroise, du Canadian Climate Change Forum, écoute attentivement Talat Mohammad, de FPInnovations, lui expliquer quelques-uns des progrès technologiques importants permettant d'utiliser ce qui était autrefois des déchets pour faire de la bioénergie et comment on peut utiliser les cendres comme traitement pour les sols. L'industrie forestière et les produits forestiers peuvent être une grande partie de la solution dans le contexte de l'économie postcarbone.

En plus de nombreux collègues du gouvernement, du milieu de l'environnement et du monde universitaire, Kathy Abusow et Andrew de Vries, de la Sustainable Forestry Initiative, ainsi que Rob Keen, de Forests Ontario, étaient présents. L'industrie des produits forestiers a réalisé beaucoup depuis 20 ans en tirant parti des partenariats, des données scientifiques et de l'amélioration continue. Les Canadiens peuvent être fiers de notre dossier environnemental.

Source: Le blogue du Président / Association des produits forestiers du Canada

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
cristini banner
le maitre papetier