Accueil Blogues APFC D’où vient ma fierté à me joindre à l’industrie forestière canadienne

D’où vient ma fierté à me joindre à l’industrie forestière canadienne

Envoyer Imprimer PDF

J'entretiens depuis longtemps un lien étroit avec l'industrie forestière.

Comme j'ai grandi dans la vallée de l'Outaouais, la foresterie avait un grand rôle dans notre collectivité, que ce soit par les usines de Pembroke, comme McMillan Bathurst, Canada Veneer, Eddy Match et Canadian Splint, par l'Institut forestier national de Petawawa, sur la route 17, ou encore les usines de Whitney, de Killaloe et de Palmer Rapids.

Si vous êtes de Pembroke, la passion pour la famille, le hockey, la politique et la foresterie est innée (et, bien sûr, notre équipe de hockey se nomme, comme il se doit, les Lumber Kings – une puissance constante du Junior A).

Mon premier vrai emploi d'été s'est passé à l'usine de carton ondulé de McMillan Bathurst, là même où mon grand-père et mon père ont passé toute leur carrière.

Passons rapidement sur 20 ans, et je suis maintenant le nouveau chef de la direction de l'Association des produits forestiers du Canada (APFC), qui représente les plus grandes entreprises forestières du pays. C'est un poste qui m'enthousiasme énormément; je ne pourrais être plus fier de l'occuper.

Le secteur forestier canadien contribue massivement à l'économie et aux collectivités de notre pays depuis longtemps, avant même la Confédération. L'industrie a bien sûr évolué au fil des années et peut maintenant se targuer d'un excellent dossier en matière d'aménagement forestier durable. Je suis très heureux d'en parler aux représentants gouvernementaux comme aux groupes environnementaux.

L'industrie est aussi en train de devenir un chouchou du Canada grâce à la façon dont elle peut s'attaquer de façon positive au problème des changements climatiques.

En visitant nos membres partout au pays, je me réjouis de voir de près la réelle contribution de l'industrie dans chaque région et chaque province.

Et au cours des semaines et des mois qui viennent, je suis impatient de travailler avec les gouvernements, à Ottawa et ailleurs au pays, pour partager ce que j'ai vu, pour qu'ils comprennent vraiment le potentiel de l'industrie forestière canadienne et comment ils peuvent nous aider à contribuer encore plus au tissu social, économique et environnemental de notre pays.

Source : Blogue Parlons Forêt

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier