Accueil Blogues FPInnovations Nouvelles tendances dans la normalisation internationale des produits forestiers

Nouvelles tendances dans la normalisation internationale des produits forestiers

Envoyer Imprimer PDF

L'industrie forestière du Canada subit une transformation interne comprenant un glissement important des marchés vers l'Asie et d'autres marchés émergeants ainsi qu'un virage vers la bioénergie et les bioproduits. FPInnovations est aux premières lignes de cette transformation afin de surveiller les répercussions sur les produits canadiens et d'aider les compagnies canadiennes à profiter de ces nouvelles possibilités.

L'industrie en plein essor des pâtes et papier en Asie, combinée à la baisse de la demande en Amérique du Nord et en Europe, a créé une modification importante du marché, surtout pour les producteurs canadiens de pâtes et papiers. La Chine est maintenant le plus important producteur et consommateur de papiers et cartons du monde, avec une capacité de production nominale de plus de 110 millions de tonnes en 2011 et un taux de croissance annuelle de 5,5 % pour les dix prochaines années. Le Canada représente le tiers des importations chinoises de pâtes commerciales, soit 4 millions de tonnes annuellement, ce qui fait de la Chine le plus important marché pour les producteurs canadiens de pâtes commerciales. De plus, cette industrie chinoise en pleine effervescence a créé une forte demande, non seulement pour les matières premières et les nouvelles technologies, mais aussi pour des produits et services techniques.

Dans un rapport spécial intitulé « Tendances émergentes et questions liées à la normalisation internationale des produits issus de l'industrie forestière : où le Canada doit-il être vigilant? » ("Emerging Trends and Issues in International Standardization of Forest-based Products: What Should Canada Watch For?"), les scientifiques de FPInnovations ont indiqué les nouveaux points importants, les problèmes actuels et les derniers développements en matière de normalisation, en particulier ceux qui concernent l'industrie forestière canadienne et ses marchés d'exportation. L'emphase a été mise plus particulièrement sur les quatre secteurs suivants :

  • Papier, cartons et pâtes
  • Biocombustibles solides
  • Nanomatériaux de cellulose
  • Durabilité

Rédigé par Maurice Douek, Wayne Bichard, Lyne Cormier, Denis Cormier et Xuejun Zou, ce rapport démontre que le Canada est bien représenté auprès des différents comités d'élaboration de normes de l'ISO, y possède une grande crédibilité et que sa forte participation aux activités de l'ISO sur les pâtes, papiers et cartons a aidé le Canada à prévoir des obstacles potentiels à ses marchés d'exportation et à créer ainsi d'importants avantages.

Le rapport précisait : « Assumer un rôle de leader dans l'élaboration des normes sur la nanocellulose sera particulièrement important pour souligner la contribution du Canada dans cet important domaine. Cependant, avec l'introduction de règlements plus stricts sur les biomasses, le Canada doit être plus vigilant que jamais pour s'assurer que les nouvelles normes et spécifications sur la bioénergie ne soient pas discriminatoires pour les produits canadiens et qu'il soit en bonne position pour faire face aux nouveaux règlements sur les critères de qualité de la biomasse ainsi qu'aux exigences de durabilité. »

Selon ce rapport, si les intervenants canadiens adoptent une approche proactive, les normes internationales seront à l'avantage plutôt qu'au détriment de la place du Canada dans le marché mondial et de son efficacité dans le domaine de la concurrence.

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
cristini banner
le maitre papetier