Accueil Blogues FPInnovations Les filaments de cellulose comme agents de renforcement pour panneaux isolants de fibre de bois

Les filaments de cellulose comme agents de renforcement pour panneaux isolants de fibre de bois

Envoyer Imprimer PDF

Avec la densification urbaine qui mène à une augmentation soutenue du nombre de bâtiments plurifamiliaux et à vocation multiple, le besoin pour des matériaux d'isolation acoustique hautement performants et à coût concurrentiel est de plus en plus pressant. En outre, de récentes révisions des normes canadiennes et américaines d'efficacité énergétique des bâtiments suggèrent une demande croissante et soutenue pour des matériaux isolants rigides; parallèlement, les occupants exigent de plus en plus des matériaux d'isolation au son améliorés, faits de produits plus respectueux de l'environnement.

Dans cette optique, le groupe des biomatériaux industriels améliorés de FPInnovations a entrepris un projet visant à évaluer des panneaux isolants et matériaux de construction faits de fibre de bois et renforcés de filaments de cellulose (FC) comme additif servant à en améliorer les propriétés isolantes. La fabrication de panneaux isolants en fibre de bois par voie humide est un domaine très compétitif où les entreprises cherchent à réduire leurs coûts tout en maximisant les propriétés des panneaux et en diminuant leur densité. Comme c'est le cas dans la fabrication du papier, où la surface hautement spécifique des FC augmente la résistante du papier par l'accroissement des points de contact fibre-fibre dans la feuille, un mécanisme de renforcement similaire par les FC se produit dans les panneaux de fibre de bois.

Les essais initiaux en laboratoire effectués par FPInnovations ont montré le potentiel d'ajouter des FC à des panneaux de fibre à faible densité fabriqués par procédé humide en termes d'amélioration de la résistance, diminution de la densité et augmentation de la résistance thermique. Pour confirmer la viabilité commerciale des FC, un essai industriel a été réalisé dans une usine canadienne de fabrication de panneaux isolants de fibre de bois. L'essai comportait l'ajout de FC lors de la production type d'une classe de produit. Les panneaux résultants présentaient une amélioration de la résistance à la traction pouvant atteindre 18 %, une augmentation de la résistance à la flexion maximale de 29 %, une hausse de la résistance à la compression pouvant atteindre 10 %, une amélioration de la résistance à la déformation allant jusqu'à 59 % et une accentuation de la cohésion interne pouvant s'élever jusqu'à 134 %. Ces essais initiaux constituent une première étape menant à la production d'un panneau de plus faible densité offrant une résistante équivalente; des ajustements ultérieurs à l'équipement et aux opérations seront requis pour application à l'échelle d'une usine.

Dans un proche avenir, l'application de FC pourrait permettre la production en usine de panneaux isolants de plus faible densité et de plus grande résistance thermique, mais qui présente une résistance équivalente. Des travaux supplémentaires sont nécessaires pour analyser le marché potentiel et évaluer l'influence à long terme des FC sur le comportement machine, mais les résultats jusqu'ici sont prometteurs.

Source : FPInnovations

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
kemira banner
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
tecumseth banner