Accueil Blogues FPInnovations Initiative SM2 : Une nouvelle approche pourrait offrir de nouveaux débouchés pour les résidus de scierie

Initiative SM2 : Une nouvelle approche pourrait offrir de nouveaux débouchés pour les résidus de scierie

Envoyer Imprimer PDF

Au cours des dernières années, l'industrie du sciage a été confrontée à une production de copeaux supérieure à la demande, ce qui a eu pour conséquences de créer d'importants surplus dans différentes régions du Québec et de l'Ontario. Cette situation risque de s'aggraver dans les prochaines années alors que les usines de pâtes et papiers, autrefois de grandes consommatrices de cette ressource, achètent de moins en moins de copeaux ou advenant une forte augmentation de la production. Parallèlement, l'industrie de fabrication de panneaux fait face à un certain nombre de défis liés à l'approvisionnement constant en matières premières, notamment en ce qui concerne la quantité et la qualité de la matière.

Pour répondre aux besoins des manufacturiers de panneaux qui désirent diversifier leurs sources d'approvisionnement et à la nécessité de trouver de nouveaux débouchés pour les résidus de scierie, FPInnovations a débuté un nouveau projet qui vise à évaluer de nouvelles technologies de fragmentation adaptées aux scieries transformant des billes de faible diamètre pour la production de coproduits destinés à la fabrication de panneaux structuraux et non structuraux. Dans le cadre de ce projet, l'équipe Fabrication de produits de bois d'ingénierie de FPInnovations a expédié à une entreprise européenne qui utilise déjà la technologie de fragmentation des résidus provenant de scieries sous la forme de dosses, éboutures et billes rejets de différentes essences et de formes et diamètres variés. FPInnovations évaluera la possibilité de fragmenter ces billes impropres au sciage afin d'en faire des particules de dimensions désirées pour les usines de panneaux.

Grâce à cette nouvelle approche, les particules produites dans les scieries pourraient être livrées aux fabricants de panneaux et utilisées directement comme matière première, sans traitement ultérieur. En plus d'offrir de nouveaux débouchés, cette approche permettra d'améliorer les propriétés mécaniques et physiques des panneaux tout en réduisant les coûts de production par une diminution de la densité des panneaux et une réduction de la quantité de liant à base de résine requise.

Ce projet en développement vise à offrir aux entreprises qui produisent des copeaux une manière d'augmenter les revenus provenant de marchés non traditionnels. Pour en savoir plus, communiquez avec Xiang-Ming Wang, gestionnaire de recherche associé du groupe Fabrication des produits de bois d'ingénierie, ou Serge Constantineau, directeur de l'initiative SM2.

Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
banniere PaperWeek Canada
kemira banner
european paper week
fpinnovations banner
tecumseth banner
cristini banner
buckman banner
banniere BIOFOR International
le maitre papetier