Le Maître Papetier

Dimanche 17 décembre 2017

twitteryoutube

Accueil Blogues Guillaume Roy Le Canada : Plus grand fournisseur de granules en Europe

Le Canada : Plus grand fournisseur de granules en Europe

Envoyer Imprimer PDF

Les exportations de granules atteignent 1,6 million de tonnes en Amérique du Nord

Au cours de dix dernières années, le Canada a été le plus grand fournisseur de granules outremer en Europe, atteignant un million de tonnes en 2010. La même année les États-Unis ont exporté de 0,6 million de tonnes de granules, totalisant 1,6 million de tonnes pour l'Amérique du Nord.

Les exportations ont doublé depuis 2008. Près de 50 % des exportations nord-américaines étaient destinées aux Pays-Bas, un tiers a pris la direction du Royaume-Uni, le reste prenant la route de la Suède, de la Belgique, de l'Italie et du Danemark. Ces données ont été publiées en mars dans un communiqué « North American Wood Fiber Review » (NAWFR).

Au moins 20 % de sa consommation d'énergie en Europe devra provenir d'énergie renouvelable, générant de nouveaux marchés dans plusieurs pays. En 2010, plus de 11 millions de tonnes de granules ont été consommées, soit 7 % de plus que l'année précédente.

Rapport de septembre 2010

Aux États-Unis, le prix de la biomasse forestière a augmenté au troisième trimestre de 2010 après avoir reculé depuis 2009, selon le rapport de septembre 2010 de la NAWFR. La baisse de l'offre de fibre et des inventaires de biomasse réduits expliquerait cette tendance.

L'augmentation de la consommation de la biomasse dans le Nord-Est américain a réduit la quantité de biomasse disponible provenant des scieries (écorce et résidus) et pousse les entreprises à trouver de nouvelles sources d'approvisionnement en forêt et même de bois recyclé dans les grandes régions métropolitaines (Oregon et Washington). Les bas prix des combustibles fossiles ont fait stagné la demande en biomasse en 2010 dans le nord-est, les prix étant plus bas qu'au même trimestre en 2008 et 2009.


Décisions ambiguës

Pendant ce temps, l'Agence de protection environnementale américaine (Environmental Protection Agency -EPA) prenait deux décisions contradictoires. La loi sur la qualité de l'air (Clean Air Act) imposera désormais des normes de réglementations aux émetteurs de plus de 100 000 tonnes de CO2 annuellement. Pour l'instant, la EPA traite les émissions provenant de la biomasse de la même façon que les émissions de CO2 provenant de combustibles fossiles. Plusieurs groupes environnementaux plaident pour que la biomasse soit considérée comme étant carbone neutre étant donné que le CO2 fait partie du cycle naturel de croissance et de décomposition.


 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
banniere PaperWeek Canada
buckman banner
fpinnovations banner
kemira banner
tecumseth banner
cristini banner
banniere BIOFOR International
le maitre papetier