Accueil Blogues Jaclin Ouellet Cristini accueille Propapier à son usine de Lachute

Cristini accueille Propapier à son usine de Lachute

Envoyer Imprimer PDF

Il faisait un temps splendide le 30 mai dernier lorsque le papetier allemand ProGroup est venu rendre visite à son fournisseur d'habillage de machine à papier, Cristini, à ses installations de Lachute, au Québec. La journée était idéale pour une véritable visite du propriétaire, sous les auspices du Directeur général John Feola, du Directeur, Cordes et systèmes de diagnostic, Bernard Bigras-Denis et de Marco Bucchi, Directeur des ventes européennes au Groupe Cristini.


© Le Maître papetier

Lorsque ces hôtes et leurs invités se sont réunis dans la salle de conférence de l'usine pour le lunch, il était évident que Cristini n'était pas qu'un simple fournisseur pour la division Propapier de ProGroup, mais plutôt un vrai partenaire d'affaires. « Voilà bien 30 ans que j'oeuvre dans le secteur du papier et bien que Cristini soit plus petit que ses concurrents fabricants de toiles et d'entraînement, sa taille lui permet de répondre à nos exigences les plus strictes, » d'expliquer Peter Resvanis, responsable des machines à papier chez Pro Papier.

"Notre machine à papier #2 est la plus rapide d'Europe. Conséquemment, les mots d'ordre chez Pro Papier sont vitesse, tonnage et rendement. Nous avons besoin d'un fournisseur flexible, avec une philosophie d'avant-garde et un esprit ouvert aux nouvelles idées lorsqu'il s'agit d'optimiser la siccité de la feuille et de contrôler les « stickies » (matières gommantes), » poursuit M. Resvanis. La MP #2, de marque Valmet, produit du carton ondulé et des papiers de base légers et ultra légers de marque Next Fibre, d'un grammage variant de 60 à 115 g/m2. Cette machine, de façon intrinsèque, est conçue pour composer avec de vieux papiers récupérés qui non seulement se font rares mais coûtent de plus en plus cher à l'achat et à la transformation en pâte désencrée.

"Notre visite ici chez Cristini est importante. Nous voulions réellement prendre le pouls de l'usine et toucher aux produits, » commente M. Resvanis, tout en remarquant la propreté irréprochable partout dans l'usine Cristini. « Pour toutes ces raisons et bien d'autres, le fait de constituer un partenariat et une seule équipe dédiée rend les deux compagnies plus fortes. »

Pro Papier: une papetière neuve en 2019

Après une recherche intensive d'un site propice en Europe, Pro Papier a jeté son dévolu sur la localité de Sandersdorf-Brehna, près de Bitterfeld, en Allemagne, pour son projet de machine à papier #3. En plus d'une proximité physique avec les deux autres papetières de ProGroup (MP #1 à Burg et la MP #2 à Eisenhüttenstadt), ce sont les liens de transport et le haut niveau d'expertise industrielle dans la région qui ont milité en faveur de Sandersdorf-Brehna. Il s'agira d'une nouvelle construction de type « greenfield » qui occupera 450 mètres carrés.

Le projet de nouvelle machine à papier de Pro Papier, un investissement de 375 millions d'euros, va générer 140 emplois directs de haut niveau et autour de 350 emplois indirects dans la région, en fonction de la configuration technique finale de la machine à papier. En plus de la papetière, un second stade au projet prévoit la construction éventuelle d'une centrale RFD visant à approvisionner la nouvelle machine à papier en vapeur et en électricité.

La production doit prendre son envol aussitôt qu'au deuxième semestre de 2020. La MP #3 produira du carton ondulé médium et du carton doublure dans une plage de grammages comprise entre 80 et 150 gr/m2. Suite à la phase initiale de démarrage, l'usine affichera une capacité de production annuelle de 750 000 tonnes de carton-caisse d'une largeur de 9.20 mètres. En prenant en compte les deux papetières de Burg et de Eisenhüttenstadt, la capacité de production de carton-caisse chez Pro Papier bondira de 1,1 millions de tonnes à 1,85 millions de tonnes par année.


© Le Maître papetier

Cristini: flexibilité et marché niche

Cristini a investi pour sa part près de 4 millions$ à l'usine de Lachute depuis 2016, ce qui lui permet d'investir la niche des producteurs de papiers à base de fibres recyclées. « Le fait d'être une compagnie familiale et notre feuille de route dans le secteur des fibres recyclées nous permet d'occuper le siège du conducteur lorsque vient le temps d'innover et d'essayer de nouvelles technologies, » insiste John Feola, Directeur général de l'usine Cristini de Lachute.

"En Europe, nous utilisons la fibre recyclée depuis fort longtemps, c'était un choix stratégique lorsque nous sommes arrivés au Canada en 1997 et il s'agit encore aujourd'hui d'un avantage compétitif. Les produits de Cristini ont constamment évolué dans ce marché et ceux d'aujourd'hui conviennent de façon idéale aux grades recyclés, » d'ajouter M. Feola.
Le marché européen du papier d'emballage léger est en avance sur le marché nord-américain. En moyenne, le poids de la feuille est 20% plus léger en Europe, soit en moyenne 70-80 g/m2, contre 100 g/m2 sur notre continent. Cristini a ainsi conçu un feutre de presse unique pour les machines tournant à vitesse élevée, ce qui permet une capacité d'égouttement plus élevée et de meilleures valeurs de siccité. En un mot, plus besoin de ralentir la machine à papier!

L'usine de Lachute fabrique du matériel en spirale pour le Groupe Cristini. Chaque site à l'intérieur du Groupe se spécialise dans un produit différent, ce qui permet au fournisseur d'être plus efficace et d'augmenter ses niveaux de qualité et de performance. « Nous sommes beaucoup plus profitable ainsi, ce modèle d'affaires ayant même un impact sur les coûts de transport, » d'ajouter M. Feola. Cristini exporte dans 50 pays de par le monde, et en Amérique du Nord.

Investissements et expansion

Lorsque Cristini a investi sur son usine de Lachute, elle a par le fait même décidé de se concentrer sur deux choses: accroître la production et bonifier son offre dans les systèmes de diagnostic pour l'industrie papetière. Ce sont ces objectifs qui ont poussé l'entreprise à démarrer la production de matériel de toile en spirale mais complètement plat. « Nous sommes les seuls à offrir ce type de matériel de toile en Amérique du Nord, lequel peut être utilisé pour fabriquer plusieurs grades de papier produit à des vitesses de machine très élevées, » d'ajouter Bernard Bigras-Denis, de Cristini.

Cristini offre des produits tels que de la corde de transport (en nylon et en polyester), de l'habillage de machine à papier (formation, pressage, séchage) ainsi que des systèmes de diagnostic peu énergivore pour mesurer la siccité et la perméabilité dans la section des presses, et pour mesurer la consistance dans la section formation de la machine à papier. Le matériel de toile en spirale plat est produit sur de l'équipement à la fine pointe de la technologie. La nouvelle ligne de production produit du matériel de toile conçu expressément pour les machines à papier les plus rapides au monde. « Elle est là notre force : versatilité et flexibilité, » note M. Feola.

En ce qui concerne une éventuelle expansion de l'usine, tout est possible. Cristini est propriétaire du terrain situé à l'ouest de l'édifice actuel. Mais les plans d'expansion actuels visent plus les États-Unis que le Canada. «Nous nous concentrons à maximiser les performances de notre nouvelle acquisition aux États-Unis. À Lachute, avec un meilleur rendement et lorsque nous aurons maximisé la production, il sera alors temps de penser à agrandir l'empreinte au sol de l'usine,» conclut M. Feola.




 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
buckman banner
paper & beyond
fpinnovations banner
cristini banner
le maitre papetier