Le Maître Papetier

Dimanche 15 septembre 2019

twitteryoutube

Accueil Blogues Jaclin Ouellet CO2 Solutions voué à un avenir prometteur

CO2 Solutions voué à un avenir prometteur

Envoyer Imprimer PDF

L'utilisation d'enzymes à divers niveaux est en train de changer la face de l'industrie forestière. L'anhydrase carbonique, ça vous dit quelque chose? Il s'agit d'une enzyme que l'on retrouve dans la nature, une enzyme bien connue dans le monde médical, que l'on développe maintenant à l'échelle industrielle.

Evan Price, PDG de CO2 Solutions, une entreprise de Québec, en a fait sa thèse de doctorat à l'Université Laval. Celle-ci proposait une méthode alternative pour la capture du CO2, une méthode plus économique, plus propre, plus verte.

Le principe est relativement simple, acquiesce M. Price, dont les travaux ont mené à la naissance de CO2 Solutions et d'une solution de capture du CO2. On fait passer les émissions dans une colonne de 20M de hauteur, une colonne garnie de treillis à l'intérieur. Un liquide est injecté dans la partie supérieure de la tour, une eau salée concentrée avec l'anhydrase carbonique. Quand cet enzyme voit la molécule de CO2, elle la capte dans une solution de carbonate. Cette solution riche en CO2 est alors dirigée vers une tour de désorption, d'où est extrait le CO2 pur sous forme gazeuse.

Dans l'industrie papetière, ce CO2 peut servir au traitement de l'eau, au blanchiment et à la séparation de la lignine. Mais, encore plus intéressant, on peut rentabiliser une telle installation par la transformation du CO2, et en faire du carburant. On l'utilisera aussi pour divers traitements chimiques, l'injection dans le béton et les protéines pour animaux.

« Au niveau de l'industrie forestière, secteur émetteur de CO2, le coût associé à ces émissions va continuer d'augmenter, observe M. Price. Les compagnies doivent commencer à y penser plus tôt que tard. » En fait, ce sont les consommateurs qui demandent de plus en plus une meilleure empreinte carbone de ces chaînes de production. « Le vendeur de papier doit démontrer que l'on est vert dans toute la chaîne d'approvisionnement. Ainsi un papier produit avec moins d'émissions de CO2 sera plus vendeur, » explique M. Price.

Produits forestiers Résolu

En mars dernier, CO2 Solutions a franchi un jalon important de son développement en annonçant l'installation de sa première unité commerciale chez Fibrek, une filiale de Produits forestiers Résolu et aux serres Toundra Inc.

Le projet comprend le déploiement d'une unité de capture du CO2 de 30 tonnes par jour (tpj) et de l'équipement auxiliaire à l'usine de pâte Saint-Félicien de Résolu, au Québec, ainsi que la réutilisation commerciale du CO2 capté et transporté aux Serres Toundra avoisinantes. « Résolu a fortement appuyé le projet de CO2 Solutions, de faire remarquer Evan Price. La capture et la fourniture aux serres est courant dans des pays européens comme les Pays-Bas. »

La mise en service de l'unité de capture du CO2 a officiellement eu lieu le 14 mars 2019. Chaque système de l'unité de capture a fait l'objet de vérifications pré-opérationnelles réussies avant son démarrage, après quoi l'unité a été mise en service et a capté ses premières tonnes de CO2. Après quelques semaines d'opération, CO2 Solutions a validé la capacité nominale de l'unité de 30 tonnes métriques de CO2 par jour.

La construction de l'usine de capture du CO2 de Saint-Félicien a été financée en partie grâce à des investissements de Technologies du développement durable Canada (TDDC), du programme Technoclimat du gouvernement du Québec de même qu'un prêt de Développement économique Canada (DEC).

« Avec le démarrage de l'unité de capture de Saint-Félicien, CO2 Solutions a franchi une étape importante, non seulement pour la Société, mais aussi pour l'industrie de capture du carbone, avait déclaré Richard Surprenant, chef de la technologie chez CO2 Solutions, en conférence de presse. Cette unité, une mise à l'échelle 3x supérieure à celle de notre unité de 10 tpj actuellement en exploitation dans l'est de Montréal, confirme la position de notre technologie enzymatique exclusive comme technologie de capture du carbone de deuxième génération la plus avancée au monde. Nous avons démontré une fois de plus la fiabilité et la simplicité de notre technologie enzymatique. »

Après une période de démonstration de quelques semaines ce printemps, suivra la période commerciale au cours de laquelle la Société commencera à générer des revenus de la vente du CO2 à Serres Toundra. Cette unité, la deuxième unité de capture de CO2 en exploitation de la Société, est la première unité commerciale du genre et, par conséquent, elle confirme que la technologie enzymatique a atteint le niveau de maturité technologique (« TRL ») 8.

Elle apportera plusieurs avantages à ses parties prenantes, que ce soit en générant des revenus pour CO2 Solutions, en réduisant les émissions de CO2 de l'usine de pâte Saint-Félicien ou en augmentant la production agricole de Serres Toundra avec une source non fossile de CO2. Contrairement aux procédés de capture du CO2 qui utilisent des produits chimiques aminés, la technologie enzymatique de la Société ne produit pas d'émissions ni de déchets toxiques, ce qui en fait une technologie réellement propre, une rareté parmi les technologies de capture de CO2 connues. Cette technologie verte s'inscrit-elle dans la mouvance des biotechnologies? « Notre procédé enzymatique est une biotechnologie qui s'insère dans des dossiers de réduction des gaz à effet de serre, » de rétorquer M. Price.

L'entreprise québécoise continue d'attirer un vif intérêt de la part d'entreprises à travers le monde qui recherchent une technologie éprouvée de capture du CO2 rentable et respectueuse de l'environnement. « Nous discutons avec plusieurs entreprises du secteur forestier, précise M. Price. Mais nous sommes actifs dans d'autres créneaux comme l'énergie, la pétrochimie, les produits chimiques, les cimenteries, et les métaux.»

Greffer un poumon à son usine

« Pourquoi acheter votre gaz carbonique (CO2) d'un fournisseur externe quand vous pouvez récupérer, purifier, réutiliser, voire même convertir en revenus celui que vous rejetez dans l'air tout en améliorant votre bilan environnemental?, enchaine M. Price.

Greffez un poumon à votre usine pour la rendre verte et plus rentable. Inspirée du fonctionnement du poumon humain et le fruit de plus de vingt ans de recherche, notre solution innovante est basée sur l'utilisation d'une forme industrielle améliorée brevetée de l'anhydrase carbonique, une enzyme naturelle qui permet à tous les êtres vivants (humains, animaux, végétaux...) de gérer le carbone durant la respiration. Avec notre technologie, 90 % des émissions de CO2 provenant d'installations stationnaires comme les usines peuvent être captées à la source, soit directement des cheminées des usines, pour être traitées proprement, commente Evan Price.»

« Au moyen d'un procédé respectueux de l'environnement, notre technologie du poumon industriel purifie à 99,95 % ou plus le gaz carbonique récupéré afin qu'il puisse être réutilisé ou converti. Si vos processus industriels nécessitent un apport en dioxyde de carbone, vous pouvez donc rentabiliser vos affaires en réutilisant le CO2 purifié extrait de vos émissions polluantes. Vous pouvez également le vendre à une société industrielle située à proximité de vos installations qui en a besoin ou générer des crédits de carbone et les capitaliser. Et cela, tout en éliminant presque entièrement vos émissions polluantes.

A court terme, CO2 Solutions vise la commercialisation de son procédé avec d'autres contrats du genre de FIbrek, mais aussi par des licences. Dans le moyen terme, M. Price parle de l'établissement de partenariats dans l'utilisation du CO2 une fois capté. « Il s'agit d'un marché en développement au potentiel vraiment intéressant, » conclut-il.


CO2 Solutions est une société canadienne innovatrice dans le domaine de la capture du carbone à l'aide d'enzymes. Elle travaille activement au développement et à la commercialisation d'une technologie pour les sources stationnaires de pollution au carbone. La technologie de CO2 Solutions réduit les coûts associés à la capture, séquestration et réutilisation du carbone (CSRC) pour en faire un outil viable de réduction du CO2 et permettre à l'industrie d'en tirer de nouveaux produits rentables. CO2 Solutions a bâti un vaste portefeuille de brevets liés à l'utilisation de l'anhydrase carbonique pour la capture postcombustion efficace du dioxyde de carbone au moyen de solvants aqueux à faible énergie. Pour plus de renseignements sur l'entreprise, consultez le site www.co2solutions.com.



 

inscription-infolettre

acces-infolettres
innofibre
cegep trois-rivieres
bioservice
IST Boiler
kytola
cristini banner
fpinnovations
woodrise
banniere PaperWeek Canada
banniere BIOFOR International
le maitre papetier
valmet
domtar
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier