Accueil Blogues John Mullinder Rien n’est 100% recyclable, ni 100% compostable

Rien n’est 100% recyclable, ni 100% compostable

Envoyer Imprimer PDF

Les allégations 100% recyclables et 100% compostables semblent proliférer. Sont-elles exactes ? Sont-elles légales ? N'est-ce pas une autre forme d'écoblanchiment ?

Il n'est pas surprenant que les consommateurs nord-américains soient confus. Parce qu'en langage courant, les mots recyclables et compostables peuvent avoir trois sens différents :

  • Techniquement recyclable ou compostable, ce qui veut dire que le produit peut être physiquement détruit pour le recyclage, ou décomposé pour le compostage;
  • Peut être collecté, ce qui veut dire que la municipalité ou le fournisseur de services vous dit que vous pouvez l'envoyer au recyclage ou au compostage;
  • Le produit ou le matériau est déjà généralement recyclé ou composté.

Chacune de ces définitions est bien différente. Mais en terme d'étiquetage environnemental, ce qui est notre propos, le Bureau de la Concurrence du Canada n'en accepte qu'une. C'est la possibilité pour le consommateur d'envoyer des produits et matériaux pour le recyclage ou le compostage. Peu importe si les produits ou matériaux sont techniquement susceptibles d'être déchiquetés et décomposés. Peu importe le taux de recyclage ou de récupération de ces matériaux (Ceci est une autre affaire). Ce qui importe, c'est combien de Canadiens ont accès au recyclage (ou compostage) de ces produits et matériaux.

De plus, le Bureau de la Concurrence a des critères sur la façon dont cet accès est déterminé et aussi quand vous pouvez en utiliser les termes : « Il est recommandé que, si au moins la moitié de la population a accès aux installations de collecte, une allégation de recyclage (ou compostage) peut être faite sans autre qualification. » Si moins de la moitié de la population jouit de cet accès, les allégations doivent être précisées. : « les endroits spécifiques des programmes et installations de recyclage (ou de compostage) devraient être identifiés chaque fois qu'il est possible et pratique de le faire. » (10.1.3).

Donc, les allégations de recyclage et de compostage sont basées sur le si et le comment les consommateurs ont accès aux installations de recyclage et de compostage. Par contre, indiquer 100% devant ces allégations place le problème à un autre niveau. Nous ne sommes pas des avocats mais pour nous, simples consommateurs, les termes 100% recyclable et 100% compostable signifient que 100% des Canadiens ont accès aux installations de recyclage (ou compostage) de tel produit ou matériau. Ceci est évidemment faux.

Bien que la majorité des Canadiens vivent dans des villes qui disposent d'installations de recyclage et de compostage, il en reste un grand nombre qui habitent dans des endroits plus reculés qui n'ont pas, et n'auront doute jamais, d'accès facilement disponible au recyclage et au compostage. Donc, l'accès au recyclage et au compostage pour 100% des Canadiens n'arrivera jamais. C'est pourquoi nous de l'industrie des emballages de papier disons qu'en principe, tous les Canadiens ont accès au recyclage des emballages de papier. Le nombre actuel est de 96% pour les boites de carton ondulé et les sacs en papier et de 94% pour les cartons à boites, selon une étude indépendante faite par des tiers.

À notre avis, ceux qui utilisent l'expression 100% devant le mot recyclable (ou compostable) ne respectent pas les critères du Bureau de la Concurrence et pourraient devenir passible de poursuites pour publicité trompeuse. Ils ne font qu'augmenter la confusion qui existe chez les consommateurs sur le sens de recyclable et de compostable ou, pire encore, se complaisent dans ce qui est en réalité de l'écoblanchiment. Étiqueter un produit ou un matériau comme 100% recyclable ou compostable ne sert-il pas qu'à diluer et saper le critère d'accès sur quoi on a basé le sens de ces mots ? Sommes nous dans l'erreur ?

CC. Bureau de la Concurrence

Source : The Paper & Paperboard Packaging Environmental Council (PPEC)

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner