Accueil Blogues Mathieu Régnier Résolu : partenariat d’affaires avec un important conseil de bande

Résolu : partenariat d’affaires avec un important conseil de bande

Envoyer Imprimer PDF

Produits forestiers Résolu signait au début du mois une entente avec le Conseil de bande de Pessamit. La nouvelle a été reprise par le Journal de Québec le 4 juin 2015. Le double objectif de l'entente est de favoriser le développement économique de la communauté Pessamit, une Première Nation innue tout en assurant la croissance des activités de Résolu sur la Côte-Nord. Cette entente est un « protocole de collaboration » que les parties prenantes ont intitulé « Un équilibre entre protection du Nitassinan et développement économique ». Selon le blogue de Résolu, le protocole prévoit par exemple « le recrutement, la formation et l'embauche de main-d'œuvre innue ».

Pour la communauté, ceci pourrait se traduire en emplois au sein de l'entreprise, mais Résolu « prévoit également des investissements dans des entreprises innues œuvrant dans les services forestiers, les biocombustibles et la faune ». D'ici quatre ans, Résolu considère que le tiers de ses effectifs sur la Côte-Nord partira à la retraite.

En contrepartie, Résolu pourra couper du bois sur le territoire ancestral innu, ou « Nitassinan ». Ceci permettra à la multinationale de s'assurer d'un approvisionnement en matière première. Une excellente nouvelle pour l'entreprise qui sécurise ainsi un approvisionnement en fibre de bois pour ses usines de la Côte-Nord. Ce territoire couvre approximativement l'ensemble du territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean, des MRC de la Haute-Côte-Nord et de Manicouagan, à la partie sud de la MRC de Caniapiscau et à la partie est de la MRC de la Minganie. Les territoires maintenant accessibles à Résolu continueront de faire appel à des certifications forestières indépendantes qui doivent tenir compte des intérêts des communautés autochtones telles que celle de Pessamit.

Il faut noter que la région est bouleversée de manière très importante par l'épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette et qu'une récolte rapide de la part de Résolu permettra de renouveler la forêt sans perdre une ressource précieuse. Le chef des Innus de Pessamit, René Simon expliquait à ce sujet que sa communauté veillerait « à ce que les meilleures pratiques industrielles soient utilisées par tous les intervenants pour le prélèvement des ressources ».


 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
cristini banner
le maitre papetier