Accueil Blogues Mathieu Régnier Réseau FIBRE: miser sur la commercialisation

Réseau FIBRE: miser sur la commercialisation

Envoyer Imprimer PDF

Dans l'esprit des vacances estivales, c'est en décantant sur l'année qui vient de passer que je me remémore le Forum sur la commercialisation de FIBRE à PaperWeek Canada 2015 (programme complet disponible ici). Il s'agit de l'un des moments forts d'une année charnière pour ce réseau de chercheurs.

Rappelons que le réseau FIBRE rassemble en fait huit sous réseaux universitaires distincts et plus de 700 professeurs et chercheurs. Les partenaires de FIBRE se comptent par dizaines, au Canada ou à l'étranger. Au pays, on pense par exemple à l'Association des produits forestiers du Canada, à FPInnovations, à Ressources naturelles Canada ou au Conseil canadien de la recherche en sciences naturelles et en génie. Ensemble, ces chercheurs identifient les pistes les plus prometteuses pour améliorer les perspectives commerciales de l'industrie. On parle de nouveaux procédés comme de nouveaux produits.

L'organisation de deux sessions reproduisant le concept de la fameuse émission Dragons' Den a donné l'occasion aux chercheurs, étudiants et professeurs, de penser avec une optique commerciale. On a beau dire que le réseau FIBRE s'applique à la commercialisation des avancées scientifiques depuis son instigation, rien ne vaut une telle mise en situation pour communiquer l'importance du tandem « industrie et recherche ».

A+ en vulgarisation scientifique

Roger Gaudreault, directeur corporatif, développement scientifique et innovation chez Cascades était l'animateur du premier Dragons' Den qui a eu lieu lors de PaperWeek 2015. On l'a ensuite appelé à jouer le rôle d'investisseur fictif ou de « dragon » lors de la dernière conférence FIBRE qui s'est déroulé en mai dernier. Pour lui, l'activité a joué son rôle car elle a convaincu les leaders de l'industrie des produits forestiers à investir davantage dans une série de technologies avec d'énormes potentiels en matière d'ouvertures sur les marchés de la future bioéconomie.


Dragons' Den à PaperWeek 2015 - de gauche à droite : Jean Favreau, Jason Linkewich, Winnifred Hays-Byl,
Alban D'Amours, Virginie Chambost, Roger Gaudreault, Shabnam Sanaei, Balázs Tolnai

Les participants aux deux forums se sont vus remettre des « kits de commercialisation ». Les documents, très bien conçus, font figure d'exemples en matière de vulgarisation scientifique. On les retrouve aujourd'hui sur le site web de FIBRE. Ces kits comprennent des vidéos, des infographies simples, ainsi que des documents scientifiques et techniques pour soutenir les investisseurs dans leurs décisions. Définitivement, une initiative à répéter !

Triumvirat en vacances d'été

Grâce aux développements scientifiques, l'industrie canadienne pourra être à l'avant-garde du développement d'un portefeuille de nouveaux produits à valeur ajoutée. Il faut dire que le marché est toujours plus concurrentiel et qu'il s'internationalise comme jamais. C'est par ces avancées et un accent bien réel sur la commercialisation qu'il sera possible de consolider la base industrielle du secteur. Espérons donc que les vacances d'été seront reposantes, car la rentrée devra miser plus que jamais sur la continuation des partenariats entre les universités, le gouvernement et l'industrie : un triumvirat parfait (« trifecta » en anglais sur le site de FIBRE) selon les termes de Roger Gaudreault de Cascades.


 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner