Accueil Blogues Mathieu Régnier Nouvelle conférence signée FPInnovations

Nouvelle conférence signée FPInnovations

Envoyer Imprimer PDF

FPInnovations organise bientôt la toute première édition d'un événement qui pourrait devenir récurrent. Il s'agit d'une journée et demie de présentations et d'échanges qu'il faut rapidement réserver sur son calendrier : Montréal, les 25 et 26 novembre 2015. Considérant la mission de l'organisation, il est étonnant qu'une telle conférence n'ait pas vu le jour plus tôt. Les participants de FPInnovates pourront réfléchir sur les stratégies gagnantes menant à l'innovation dans le secteur forestier.

Innovation et collaboration

Avec la mise sur la glace des activités du réseau FIBRE au printemps dernier, le champ était libre pour réunir les professionnels du domaine actifs en recherche scientifique, en innovation technologique ainsi que tous ceux qui gravitent autour d'eux. Pensons par exemple à quelques hauts dirigeants ou gestionnaires clairvoyants. L'événement intéressera bien entendu l'ensemble des joueurs de l'industrie forestière, mais pourrait voir apparaître des joueurs de secteurs industriels associés comme celui de la construction ou du transport. Dans certains domaines on a compris depuis longtemps que le choc des idées menait à de bien belles choses ! Pour FPInnovations, il s'agira d'une excellente occasion de mettre en valeur ses plus re?centes activités et de les présenter sous le meilleur jour possible. Voilà qui m'apparaît très bienvenu, car des activités marquées de succès chez FPInnovations, il y en a beaucoup et elles passent malheureusement souvent sous le radar des observateurs.

Podium pour idées nouvelles

FPInnovates ne présentera pas uniquement les plus re?centes avance?es scientifiques et technologiques. La conférence sera aussi un podium pour souligner l'importance de la collaboration entre l'industrie, la secteur de la recherche et le gouvernement. Ressources naturelles Canada devrait d'ailleurs y présenter son point de vue. On y rappellera probablement que le gouvernement canadien a investi 100 millions de dollars dans le secteur forestier depuis cinq ans. Le tout, par l'entremise du programme Investissements dans la transformation de l'industrie forestière (ITIF). Dans un billet récent, je rappelais qu'en juillet dernier, un premier bilan du programme était publié. Parions que Ressources naturelles Canada en fera état – surtout si les Conservateurs sont réélus.

Beau programme

Le programme de la conférence est bien étoffé et intéressera plus que les philosophes de l'innovation ! Les technologies environnementales du 21e siècle sont bien réelles, l'ingénierie durable (et frugale) est devenu un incontournable et face à ces bouleversements, y compris ceux observables dans nos modes de consommation, de nombreux modèles d'affaires du secteur forestier doivent s'adapter rapidement. L'intervention à FPInnovates du futuriste Jim Carroll le soulignera certainement. Celui dont la profession est d'identifier les tendances a cherché les facteurs clés qui expliquent le succès d'industries qui ont su innover au bon moment. Un des concepts clés de Carroll c'est que 'le futur appartient à ceux qui sont vites sur leurs patins ».

Dans ce contexte, les rapports entre recherche et secteur privé deviennent de plus en plus efficaces. Les patins bien enfilés, on pratique maintenant les passes et les échappées. Prenons le cas de l'investissement récent de Kruger à Trois-Rivières – clairement une usine qui est 'vite sur ses patins'. 250 millions de dollars pour passer du papier au carton et éviter la mise en échec. Rien de nouveau; une compagnie doit toujours innover pour devancer la demande; et ici, Kruger lance et compte parce que le carton plat est très recherché et qu'il y a de nouvelles manières de faire très intéressantes en matière de production. Ainsi, Kruger semble décidément se tourner vers l'avenir. On le constate aussi par sa nouvelle usine de filaments cellulosiques qui se trouve aussi à Trois-Rivières.

Garder les yeux sur la rondelle

Face à la compétition internationale, l'innovation est plus qu'un terme à la mode. Il faut s'intéresser aux contextes qui la sous-tendent et créer des cadres qui l'encourage. Pour y voir, la collaboration entre différents acteurs est essentielle et justement, FPInnovations espère attirer « chefs d'entreprises, gestionnaires de l'exploitation, innovateurs, chercheurs et repre?sentants d'organismes gouvernementaux et d'universite?s ». La conférence leur offrira une occasion de mieux comprendre les enjeux liés à l'innovation en foresterie et elle soulignera son importance en ce qui concerne la nécessaire réinvention des entreprises qui souhaitent garder les yeux sur la rondelle sans perdre de vue la patinoire. Justement, les organisateurs prévoient la réunion d'un panel regroupant des chefs d'entreprise. Ils discuteront des « prochaines grandes idées ». Est-ce que l'on y apprendra des secrets? Est-ce que ce sera déjà le moment de parier, avec son courtier, sur ceux qui se rendront aux séries éliminatoires ?


 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
nalco banner
enerquin air banner
buckman banner
fpinnovations banner
kemira banner
tecumseth banner
cristini banner
banniere BIOFOR International
banniere PaperWeek Canada
le maitre papetier