Biomasse

La biomasse, une planche de salut

Avec les contrecoups qui assaillent le secteur forestier, la Coopérative forestière de la Matapédia a pris soin de diversifier ses champs d'exploitation et, même si la crise perdure, le secteur de la biomasse demeure prometteur pour l'organisme qui a été créé en 1994.

Ainsi, grâce à la création d’Énergie CFM, l’ingénieur forestier Simon Roy précise que cette filière est porteuse. « C’est vraiment un secteur d’avenir qui va créer de l’emploi au fil du temps », dit-il. Simon Roy ajoute que, comme l’entreprise procédait déjà à la récolte en forêt publique et que la ressource était disponible mais non valorisée, des efforts ont donc été déployés pour récolter et donner de la valeur aux résidus. Question de rentabiliser cette opération, Simon Roy précise que le bois servant pour la biomasse est déchiqueté directement en forêt avant d’être transporté par camions à l’entrepôt de la coopérative, où elle est traitée selon des critères précis.

Cette matière est ensuite vendue aux principaux clients de la coopérative, le CSSS de la Vallée et le Sérex, qui ont opté pour un chauffage à la biomasse afin de réduire leur frais. Simon Roy mentionne que c’est aussi la filière Énergie CFM qui s’est vu confier la gestion des chaudières à biomasse du centre hospitalier.

En termes de volume, la CFM vend en moyenne 1 500 tonnes de biomasses uniquement pour le CSSS, en plus d’un autre 200 à 250 pour le Sérex, sans compter les quelque 100 à 150 tonnes nécessaires au chauffage des installations de la coopérative. Uniquement pour la Vallée, le potentiel estimé, selon les projets à l’étude, pourrait totaliser quelque 10 000 tonnes par année.

Toujours selon Simon Roy, la création d’un pôle d’excellence en biomasse, qui regroupe de nombreux partenaires matapédiens, laisse donc entrevoir un avenir intéressant pour ce créneau.

Reste que la fermeture – pour un temps indéterminé – de l'usine Cedrico de Causapscal cause des soucis au plan de l'approvisionnement, ce qui pourrait forcer la coopérative à se tourner vers d'autres sources plus dispendieuses.

Initialement, la coopérative avait été mise sur pied pour assurer de l'emploi aux nombreux travailleurs forestiers de La Vallée de la Matapédia, une mission qu'elle poursuit encore aujourd'hui.

Ses activités se concentrent autour de la coupe et de la récolte en forêt, de l'éclaircie commerciale, du transport et de la voirie forestière. Au fil des années, la coopérative a aussi fait l'acquisition de Bois CFM, à Sainte-Florence, une usine de composantes de palettes dans le tremble et le bois franc. Sans compter l'acquisition récente, et en partenariat avec la SERV de la Vallée, de l'usine de Saint-Vianney.

Actuellement, elle regroupe quelque 75 membres actifs.

Source : Les publications L'Avantage

 

Abitibi-Témiscamingue - Appels de propositions pour la délivrance de permis permettant la récolte de biomasse forestière dans les forêts du domaine de l'État

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) procède actuellement à des appels de propositions pour attribuer la biomasse forestière disponible dans les f...

Lire la suite...

Grand rassemblement de la foresterie dans la capitale

Grand rassemblement de la foresterie dans la capitale

Des milliers de professionnels de la foresterie sont attendus aujourd'hui et demain au Centre de foires de Québec pour discuter de la relance de l'industrie et partager l...

Technologies vertes: le Québec et la Finlande se courtisent

Technologies vertes: le Québec et la Finlande se courtisent

Le Québec et la Finlande cherchent à unir leurs forces dans l'industrie en plein boom des technologies environnementales. Industriels, gens de commerce et représentants g...

Lire la suite...

Biocarburants - Une stratégie de nouvelle génération qui est source d'espoir

Biocarburants - Une stratégie de nouvelle génération qui est source d'espoir

Aux quatre coins du monde, le prix de l'énergie et des denrées alimentaires est à la hausse, à l'instar du niveau de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Les biocarburan...

Lire la suite...

Nouvelle initiative fédérale pour l’innovation en matière d’énergie propre

Nouvelle initiative fédérale pour l’innovation en matière d’énergie propre

Le gouvernement du Canada a présenté ce matin à l’Université Laval sa nouvelle Initiative écoÉNERGIE sur l’innovation, un programme de 97 M$ qui investira dans des projet...

Lire la suite...

Biomasse forestière: cinq projets deviendront réalité

Biomasse forestière: cinq projets deviendront réalité

Cinq projets concrets en lien avec l'utilisation de la biomasse forestière à des fins énergétiques seront éventuellement réalisés, dans la région, selon les annonces fai...

Lire la suite...

Malgré le potentiel fabuleux de la biomasse - Le gouvernement du Québec tarde à faire des choix stratégiques structurants

L'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) lance une septième note d'intervention portant sur la biomasse. Les auteurs posent des questions cruciales sur la...

Lire la suite...

Casa Berardi pourrait être en partie chauffée avec des déchets forestiers

Casa Berardi pourrait être en partie chauffée avec des déchets forestiers

Dès l’hiver prochain, les galeries souterraines de la mine Casa Berardi, au nord de La Sarre, pourraient être en partie chauffées avec des déchets forestiers.

La Coopérati...

Lire la suite...
Page 47 sur 49
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier