Les granules de bois ont un fort potentiel, dit une experte

Mardi, 19 décembre 2017 00:00 Radio-Canada
Imprimer

Les dômes blancs du secteur de l'Anse-au-Foulon, à Québec, doivent être utilisés à nouveau pour l'entreposage de granules de bois, estime une professeure de l'Université Laval.

Érigés il y a quatre ans dans la controverse, les deux silos sont aujourd'hui vides. Le contrat d'exclusivité entre Arrimage Québec et la compagnie Rentech, qui entreposait des granules de bois, est terminé en raison de factures impayées par ce dernier.

Lire la suite de l'article

Source : Radio-Canada