Les scieries lorgnent le biocarburant

Jeudi, 23 février 2017 00:00 Joane Bérubé
Imprimer

La scierie de demain devra trouver de nouveaux débouchés pour ses copeaux. Le secteur de la bioénergie pourrait être prometteur.

Les scieries vendent toujours 95 % de leurs résidus aux papetières. Toutefois, la crise qui a touché les usines de pâtes et papiers continue de faire des vagues et le marché se réduit comme peau de chagrin.

Source : Radio-Canada / lire l'article