Accueil Gens de l'industrie Entrevues Pierre Lapointe et l'alignement des joueurs-clés pour l'avancement des produits forestiers

Pierre Lapointe et l'alignement des joueurs-clés pour l'avancement des produits forestiers

Envoyer Imprimer PDF

Dans le cadre de la Conférence FIBRE 2014, l'équipe de couverture de la conférence s'est entretenue avec le PDG de FPInnovations.

1) Qu'est-ce que la conférence du Réseau FIBRE apporte au secteur forestier canadien ?

La conférence du réseau FIBRE fournit un aperçu unique et global d'une partie importante des activités universitaires qui peuvent contribuer aux ambitieux objectifs de la Vision 2020 de l'APFC. Développé en alignement avec la stratégie de transformation du secteur forestier canadien, Vision 2020 vise à :

  • Créer 20 milliards de dollars en activité économique à partir de nouvelles innovations et des marchés en croissance
  • Réduire l'empreinte environnementale de 35 pour cent
  • Renouveler l'effectif par le recrutement de 60 000nouveaux employés.

Les dix dernières années ont vu une renaissance de nouvelles applications et de projets de démonstration pour les matériaux à base de bois, de cellulose et de lignine. Les activités de FIBRE aident à « remplir l'entonnoir » avec de nouvelles idées qui pourraient devenir les nouveaux produits de demain.

La recherche sur l'efficacité énergétique, l'utilisation correcte de l'énergie de la biomasse et l'efficacité des approvisionnements aideront le secteur forestier à réduire sa consommation de combustibles fossiles et les émissions de gaz à effet de serre encore plus loin en deçà des gains impressionnants déjà réalisés. En outre, l'utilisation de la fibre de bois en matériaux composites légers pour le secteur du transport aidera à réduire la consommation de combustibles fossiles.

Le secteur forestier transformé de l'avenir exigera des personnes hautement qualifiées possédant des compétences techniques pluridisciplinaires, ainsi que de la formation dans le réseautage, la communication et la compréhension du commerce. Plus de 400 de ces étudiants sont impliqués dans FIBRE. La conférence FIBRE est un forum idéal pour aider les étudiants à comprendre comment leur spécialité se connecte avec celles des autres dans la chaîne de valeur de la forêt et de recevoir une formation en compétences non techniques. Des événements tels que les sessions de posters et la compétition du prix Marcus Wallenberg de cette année sont une excellente occasion pour l'industrie de voir les dirigeants de la forêt de demain en action.

2) Quels sont les éléments-clés pour le soutien de nouveaux produits que FPInnovations reçoit des communautés de recherche forestières universitaires ?

Développer de nouveaux produits exige que l'industrie forestière comprenne les nouveaux clients et les besoins en dehors de sa chaîne de valeur traditionnelle. Les communautés de recherche forestières universitaire et collégiales ont accès à un vaste réseau de contacts à travers leurs activités de recherche ou par d'autres membres de la communauté de recherche. Ainsi, ils sont bien placés pour aider à construire des ponts vers d'autres chaînes de valeur et aider l'industrie à comprendre le point d'entrée le plus logique.

De cette façon, ils peuvent aider à réduire de manière significative les risques de la recherche de nouveaux produits. Des projets « blue-sky » sont souvent évalués au cours d'une période de 2-4 ans de la thèse d'un étudiant utilisant les ressources existantes d'un membre du corps professoral approprié, avant de faire des dépenses importantes sur de nouvelles infrastructures de recherche telles que des usines pilotes ou de démonstration.

3) Selon vous, quels domaines de recherche vont générer des percées en 2014 ?

Une grande partie a eu lieu dans la bioéconomie depuis que les réseaux FIBRE ont été établis. FPInnovations a quatre projets importants à divers stades de développement:

  • L'usine de démonstration CelluForce de CNC a été construite à Windsor, QC
  • L'usine pilote FPInnovations de précipitation de la lignine kraft a été construite à Thunder Bay, ON
  • Une collaboration FPInnovations-Kruger construit une usine de démonstration de filaments de cellulose à Trois-Rivières, QC
  • Le processus de FPInnovations pour fractionner les feuillus en sucres fermentables, et en hydrolyse de la lignine est à l'échelle pilote
  • Le Réseau NewBuilds et FPInnovations ont fait de grands progrès dans l'élaboration de codes et de normes de conception pour les grands bâtiments de pointe en bois.

Ailleurs dans le monde, Domtar a construit une usine de lignine kraft à Plymouth NC et une deuxième usine a été annoncée à l'usine Sunila de StoraEnso en Finlande. Il y a des annonces presque hebdomadaires sur les partenariats entre les entreprises multinationales et les petits « start-ups » afin de convertir les sucres cellulosiques en produits chimiques de plate-forme (à noter en particulier au Canada, l'usine d'acide succinique BioAmber à Sarnia ON).

Le décor est planté pour un «cercle vertueux». Alors que les revenus affluent dans des domaines clés, plus d'intérêt sera généré dans ces matériaux et leur potentiel pour encore plus d'applications. Ces revenus stimuleront la recherche et les percées avenir.

4) Qu'est ce qui peut et/ou doit être amélioré grâce au processus de transfert de technologie de l'université, de la découvert eau produit ?

Il y aura toujours beaucoup d'idées de recherche plus intéressantes et stimulantes sur le plan intellectuel que de fonds disponibles. Le défi est d'identifier ceux qui ne sont pas seulement intéressant, mais qui permettront de répondre à un besoin important de l'industrie et de ses clients. Lors de l'élaboration des propositions de recherche majeure, nous devons apprendre à mieux appliquer la même rigueur et la discipline quantitative que nous appliquons à des questions scientifiques et techniques à la compréhension de l'analyse de rentabilisation pour l'entreprise. Par exemple :

  • Quelle serait l'importance de l'impact ? Les volumes potentiels sont-ils appropriés à l'échelle de la production de l'industrie forestière ?
  • Comprenons-nous assez les coûts et les prix pour dire que la biomasse du nord pourrait rivaliser ?
  • Comprenons-nous les solutions alternatives ? Pourquoi sommes-nous meilleurs ?
  • À quoi ressemble la chaîne de valeur et où nous situons-nous dedans ? Le bénéfice de la solution proposée serait-il à l'avantage de l'industrie forestière ou à quelqu'un d'autre dans la chaîne de valeur ?

Ces questions doivent être posées non seulement au début d'un projet, mais à intervalles réguliers tout au long du chemin, si nous voulons accélérer l'identification et la commercialisation de technologies prometteuses.

Source : FIBRE 2014

 

 

inscription-infolettre

acces-infolettres
valmet
kytola
axchem canada
sdt ultrasound solutions
groupe vld
fpinnovations banner
Spi-Bio
cristini banner
domtar
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier