Accueil Gens de l'industrie Entrevues Habillage pour machines à papier: un 100e à 360 km/h pour Cristini

Habillage pour machines à papier: un 100e à 360 km/h pour Cristini

Envoyer Imprimer PDF

Le Groupe Cristini célèbre son 100e anniversaire. Pour cette occasion, Le Maître Papetier a rencontré Vittorio Montiglio et John Feola, président et directeur général de Cristini Amérique du Nord. Loin de la vallée alpine du Serio où l'entreprise voit le jour au 18e siècle, c'est à Lachute, au Québec, qu'évolue cette petite et dynamique entreprise d'habillages pour machines à pâtes et à papier.

Le Maître Papetier (LMP) :  Que se cache-t-il derrière les murs de votre usine canadienne ? Comment décrire les activités de Cristini ?

Vittorio Montiglio (VM) :  C'est en 1997 que nous avons décidé de construire une usine au Canada. 5110 mètres2consacrés à un marché de grande importance pour les entreprises de notre domaine! Derrière les murs de l'usine, il y a en effet bien plus que des unités de production d'habillages pour machines à papier. Nous offrons à nos clients un amalgame de produits et de services associés. Les habillages tels que les feutres de presse demeurent notre ancrage historique, mais nous fournissons aujourd'hui des câbles d'embarquement et l'ensemble de l'environnement mécanique qui s'y rapporte. On peut penser ici aux tendeurs, aux guides, et aux poulies. Les toiles spiralées adaptés aux segments de filtration ou de séchage des machines à papier. Sont la plus importante partie de notre centre de production de Lachute.

Cristini est le fournisseur d'habillage et d'instruments sur certaines des machines d'emballage les plus performantes au monde, et depuis une quinzaine d'années nous fournissons aussi des services de soutien technique ou de diagnostic visant l'optimisation des fonctionnalités d'habillages de l'ensemble des paramètres de production des machinesà papier.

LMP :  Ceci semble loin du produit pour lequel la compagnie est connue. Pourriez-vous en parler plus en détail ?

VM :   Vous auriez tort de penser que nous sommes connus exclusivement comme entreprise active dans l'habillage. Les temps changent et nous avons su nous adapter. En fait, nous sommes devenus des leaders dans les services diagnostiques. Chez Cristini, nous parlons d'innovation continue. C'est central à notre culture d'entreprise. Bien entendu, l'époque de la couverture en laine est bel et bien révolue même si elle a duré jusqu'à la fin des années 1960. Or la laine est une fibre qui prend l'eau facilement. Après la Guerre, la technologie a rapidementévolué. Depuis cette époque nous proposons des fibres synthétiques hautement performantes et, en même temps, avons choisi de personnaliser les produits selon les besoins des clients. Cette valeur ajoutée a encouragé la création de toute une gamme de services spécialisés.


Stucture de base pour un feutre humide

John Feola (JF) :  C'est au début des années 2000 que Cristini a formé sa division Systèmes Diagnostique. Il en résulte une offre unique d'équipements portables de mesures des performances des habillages sur machine à papier et d'outils de mesure en continu de l'assèchement des feutres. Le dernier développement dans cette série s'appelle le PermFlowDUO. Il s'agit d'un équipement portable qui permet la mesure de la teneur en eau du feutre. En même temps, on peut mesurer sa porosité et sa température. Une version fixe de PermFlowDUO est aussi disponible et permet d'obtenir des mesures là où il pouvait auparavant être dangereux de s'aventurer.

LMP :  Vous parliez de couvertures en laine – on entend ici l'écho d'une autre époque. Pourriez-vous nous parler de l'histoire de Cristini. Comment une entreprise de votre secteur réussit-elle à rester compétitive cent ans après sa création ?

VM :   Le Groupe Cristini n'est pas né d'hier. Nous sommes issus d'une grande tradition manufacturière dans une région industrieuse (et magnifique) du nord de l'Italie. En fait, depuis plus de 500 ans, ce coin du monde est connu pour son travail des textiles. C'est dans ce giron qu'est né Cristini au 18e siècle. Fondée par Giuseppe Cristini, c'est en 1914 que commence la véritable histoire de l'entreprise. Cette année qui marque le début de la Première Grande Guerre, Giuseppe Cristini achète une structure préexistante. L'usine d'alors avait déjà commencé à vendre des produits en laine conçus pour l'industrie du papier.

Nos produits répondent toujours à des standards élevés de qualité. Ils ont gagné la confiance de nombreux clients qui évoluent eux-mêmes dans des marchés exigeants et compétitifs. Aujourd'hui, nos habillages pour machines à pâtes et à papiers sont vendus dans plus de 150 pays et nous avons des unités de production en Europe et en Amérique.

Vers la fin des années 1980, nous avons procédé à d'énormes investissements. Nous réalisions alors qu'il y avait beaucoup de concurrence dans le secteur. Seulement en Europe, nous comptions une centaine de fabricants d'habillage. Aujourd'hui, il y en a moins de dix. Nous avons fait des investissements importants ainsi que des acquisitions en Autriche, en Espagne et en Italie, et quelques années plus tard, nous avons décidé de venir nous établir au Canada pour répondre aux besoins du marché nord-américain – certainement le plus important marché du monde pour un fournisseur en notre genre. Toute proportion gardée, nous demeurons une petite entreprise – nous avons 5 % du marché mondial. Ça nous laisse donc 95 % du marché à conquérir (rires) !


Fils sens travers pour feutre humide.        Nappe pré-aiguilletée.                            Jonction pour feutre humide.

LMP :  Quels sont donc les atouts de votre entreprise ?

VM :   Parmi les forces de Cristini, il y a sa petite taille. Notre structure est souple et les processus internes sont simples. Ceci nous donne la capacité de répondre aux besoins des clients dans des délais courts et de concevoir des produits surmesure pour répondre à une foule de situations. Il n'y a pas de produits standardisés chez nous. Les compétiteurs cherchent à aller vers des produits identiques pour réduire leurs coûts alors que nous visons la simplicité et l'adaptabilité. C'est ce qui va nous permettre de répondre aux défis du futur.

LMP :  D'un point de vue de la recherche, du développement et de l'investissement, quelles sont les avancées les plus importantes dont vous pouvez parler ?

VM :   Une série de produits ont été développés, plusieurs brevetés, autant dans la toile de formation que dans les feutres humides à jonction.Cristini a déposé le premier brevet de cette série datent des années 1950. Ce segment de marché représente aujourd'hui presque 50 % du marché en Amérique du Nord et nous sommes toujours en processus de recherche et développement, car, comme je le disais à l'instant, nous suivons les demandes des clients.

Des entreprises compétitrices ont essayé des feutres plus lourd et plus épais pour être capable d'avoir plus de volumes vides afin d'extraire la plus grande quantité d'eau possible. Nous avons pris une direction assez différente. Cette approche était risquée au début, car nous nous distinguions de l'ensemble du marché, mais la stratégie s'est révélée payante. Nous avons réussi par exemple à pénétrer le marché de la production d'emballage avec des feutres moins épais ayant une capacité de rétention d'eau importante. La performance de nos habillages sur le plan de la vitesse est, par ailleurs, nettement supérieure à la norme.


Machine pour pré-compaction et thermo fixation

LMP :  Votre nouvelle division Systèmes Diagnostique n'est-elle pas aussi un exemple de recherche et développement bien concret ?

JF :  Nous sommes le leader dans l'industrie papetière pour les équipements de diagnostic dans le domaine de l'habillage. Qu'ils soient en fixes ou portables. Nous sommes les seuls à offrir ces appareils pour faire les contrôles sous les habillages de machines à papiers..Récemment nous avons développé des appareils pour effectuer ce contrôle en continu, vingt-quatre heures sur vingt-quatre – ceci évite aux techniciens de devoir entrer sous les machines et nous contribuons donc à améliorer les conditions de santé et sécurité au travail pour de nombreux clients. Les activités de la division derrière la vente de ces services représentent aujourd'hui une bonne partie de notre chiffre d'affaires. Définitivement, Cristini est entré dans l'ère du Big data!

LMP :  Quelle est votre vision pour l'entreprise ?

VM :   Cristini célèbre son centenaire sans perdre de vue sa volonté permanente d'innover. C'est dans cet esprit que nous venons de lancer une série de technologies qui n'ont encore jamais été utilisées dans l'industrie papetière. Dans ce contexte, c'est une grande fierté d'être également membre du conseil d'administration du Groupe Cristini. J'y siège avec des collègues compétents, visionnaires et, en plus, certains sont même mes cousins (rires)!

JF :  Le contexte économique a contraint les papetiers à réfléchir plus que jamais aux manières de faire baisser les coûts de production. On se tourne vers l'innovation pour augmenter l'efficacité des machines. La direction de Cristini a bien compris ce besoin. Nous avons investi dans le capital humain et la recherche afin d'aligner notre gamme de produits. Notre vision va plus loin. Nous voulons continuer d'innover dans les habillage et developperdes systèmes de diagnostics ciblés à ces besoins de l'industrie pour l'aider à réduire laconsommation d'énergie.

VM :   Nous sommes une petite entreprise italienne, nous voudrions prendre plus de parts de marché, mais surtout, demeurer une entreprise combative et compétitive tout en demeurant dans le haut de gamme – la Ferrari de notre secteur. Ferrari et Cristini sont basées au nord de l'Italie, presque dans des bourgades voisines, elles offrent des produits hauts de gamme avec un petit penchant pour la vitesse, mais c'est surtout la passion de l'excellence qui m'inspire la comparaison !


à gauche : PermFlowDUO, instrument portatif pour mesure d'humidité et de permeabilité
à droite : FiberScanONE, lecture de drainage et de siccité de la partie formation.


Essential, Toile de Formation ESB (Energy saving Binding)    /    Feutre Humide Crossless


EasyScan, mesure en continue d'humité et de permeabilité des feutres humides en toute sécurité.

 





Cristini S.p.A. fier fournisseur de l’industrie papetière depuis plus de 100 ans.


Le Groupe Cristini trouve ses racines au milieu du 18ème siècle dans la vallée alpine du Serio, pays de tradition de manufactures textiles depuis le Moyen-Age, aujourd'hui au cœur industriel de l'Italie du Nord. Les produits Cristini répondent à des standards élevés de qualité et ont ainsi gagné la confiance de nombreux marchés aussi exigeants et compétitifs soient-ils : les habillages Cristini pour Machines à Pâtes et à Papiers sont désormais vendus dans plus de 150 pays à travers le monde.

Pour établir sa présence sur le continent Nord-Américain, le Groupe Cristini a construit en 1997 une usine de 55 000 ft² à Lachute, Québec au Canada. Cette unité produit une gamme complète de câbles d'embarquement ainsi que leur environnement mécanique spécifique (tendeurs, guides, poulies...) ; elle produit aussi une gamme complète de toiles spiralées destinées aux sécheries des machines à papiers et aux unités de filtration.

Au début des années 2000, Cristini a initié sa division Systèmes Diagnostique, qui est devenu un leader en terme d'équipements portables de mesures des performances des habillages sur machine à papier 'PresScan™) et de mesure en continu de la siccité dans la partie formation (FiberScan™). PermFlowDUO™, dernier développement, est l'équipement portable qui permet la mesure simultanée de la teneur en eau du feutre, de sa porosité et de sa température. Sa version fixe, EasyScan™, donne accès à des points de mesure jusque-là inaccessibles, en toute sécurité.

Le Groupe Cristini, c'est aujourd'hui la combinaison unique de l'ensemble des habillages pour machines à papier, câbles d'embarquement compris, avec des capacités de mesures des performances permettant aussi bien l'optimisation des habillages que be nombreux paramètres de production de la machine elle-même.

 




  Vittorio Montiglio
  Président, Cristini Amérique du Nord





  John Feola
  Directeur général, Cristini Amérique du Nord
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Vous trouverez plus amples informations sur le site web www.cristini.com (en anglais)

 

 

inscription-infolettre

acces-infolettres
bioservice
IST Boiler
kytola
cristini banner
axchem canada
fpinnovations
woodrise
Spi-Bio
le maitre papetier
innofibre
valmet
domtar
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier
le maitre papetier