Accueil Gens de l'industrie Entrevues Entretien avec Manon Pelletier, directrice de la scierie de Maniwaki

Entretien avec Manon Pelletier, directrice de la scierie de Maniwaki

Envoyer Imprimer PDF

Quand Manon Pelletier, CPA-CA a commencé à occuper son nouveau poste de directrice de notre scierie de Maniwaki au Québec en mars dernier, c'était un peu comme un retour aux sources. Non pas parce qu'elle a déjà vécu dans la région de l'Outaouais – car ce n'est pas le cas – mais parce qu'elle revenait à la foresterie après un mandat de six ans comme directrice générale dans le secteur des matériaux de construction.

Manon a une formation en comptabilité qui l'a bien servie. Au total, elle compte plus de 20 ans d'expérience à des postes de gestion, dont 10 ans comme directrice générale de la scierie et des opérations forestières d'Opitciwan et six années comme directrice d'une usine d'AbitibiBowater dans la région de Roberval et de Saint-Thomas-Didyme. Nous lui avons parlé de son nouvel emploi et de l'état actuel de la foresterie.

Qu'est-ce qui vous a décidée à revenir à la foresterie?

La foresterie est à un tournant de son histoire. Il y a eu des changements importants chez Résolu et beaucoup de choses changent au sein de l'industrie – qu'il s'agisse de la santé et de la sécurité, ou encore des pratiques en matière d'environnement et de développement durable. Je suis une personne qui aime construire et voir les choses changer, et je voulais être au cœur de l'action.

En tant qu'ancienne directrice générale de la scierie d'Opitciwan, quels facteurs selon vous ont contribué au succès de ce partenariat entre Résolu et la Première Nation Atikamekw?

Je crois qu'une bonne partie de son succès s'explique par la volonté de la Première Nation Atikamekw de travailler avec un partenaire de l'industrie afin d'aider à établir une scierie au cœur de la communauté. Cette initiative a permis à la collectivité d'offrir une nouvelle source de revenus et d'emplois à ses résidents. Simon Awashish, qui était le chef à l'époque, travaillait déjà en foresterie et il savait qu'il avait intérêt à participer activement aux efforts visant à façonner l'avenir du secteur au lieu de se contenter de jouer le rôle de simple spectateur.

Quelle expérience enrichissante et mémorable. C'était un privilège de contribuer à l'amélioration des conditions de vie de cette collectivité et de voir ces projets d'infrastructure se réaliser dans l'intérêt de tous.

Que considérez-vous comme votre principale responsabilité à Maniwaki?

Ma première responsabilité, c'est la santé et la sécurité. Je m'assure que nos procédés, nos règles et notre formation demeurent à un niveau qui permet aux employés de travailler dans un milieu à la fois contrôlé et sécuritaire. Pour y parvenir, nous tenons des réunions hebdomadaires avec eux et chaque jour, je fais une tournée de l'établissement – à l'intérieur comme à l'extérieur – pour rencontrer les employés et parler aux superviseurs. C'est un processus continu. Par exemple, quand la Société émet un avis d'incident, je l'apporte à mon équipe et nous discutons des risques qui pourraient exister chez nous.

Quels aspects de votre travail préférez-vous?

Voir la transformation. J'ai toujours trouvé ça fascinant. Voir une matière première transformée en quelque chose d'utile qui peut avoir un effet tangible sur nos vies, qu'on pense au dentifrice ou au bois d'œuvre servant à construire des maisons. C'est très motivant et je crois que ça motive beaucoup de monde ici. Ils voient non seulement que c'est une ressource renouvelable, mais aussi que les gens en ont besoin pour améliorer leur qualité de vie et pour construire des maisons et des édifices. Nous sommes fiers de ça et nous reconnaissons l'importance de travail que nous faisons.

Quelle perception de l'industrie aimeriez-vous voir changer?

Je crois que les gens qui ne vivent pas dans ces collectivités ont parfois une compréhension superficielle des questions environnementales. Par exemple, une photo d'une forêt coupée à blanc attirera plus l'attention que les pratiques forestières responsables ou que les données scientifiques sur lesquelles elles sont basées. Nous ne parlons pas assez de l'importance de ce que notre industrie accomplit – et de la valeur qu'elle apporte –surtout au Québec. C'est pourquoi je trouve que les vidéos que Résolu vient de mettre en ligne sont très utiles. C'est important de montrer que nous ne sommes pas juste une grande entreprise sans âme. Nous sommes des gens qui vivent dans des collectivités qui ont un lien profond avec la forêt. Nous devons faire les choses correctement parce que c'est une ressource qui doit être durable. Et aussi parce que nous vivons ici et que nous utilisons et aimons la forêt.

Source : Le blogue Résolu

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
fpinnovations banner
cristini banner
le maitre papetier