Accueil Gens de l'industrie Entrevues Le futur de la fibre : une question de perspective ?

Le futur de la fibre : une question de perspective ?

Envoyer Imprimer PDF

Trevor Stuthridge de FPinnovations expose le travail de l'organisation en matière de récolte, d'aménagement forestier durable, d'utilisation plus efficace de la biomasse forestière et d'amélioration des méthodes de transport.

Une nouvelle série d'articles retient notre attention cette semaine dans Wood Business. Plusieurs entrevues avec Trevor Stuthridge seront bientôt publiées sous la plume du journaliste Andrew Snook (Canadian Forest Industries). Trevor Stuthridge occupe le poste de vice-président exécutif de FPInnovations depuis juillet 2014. Rappelons que malgré plusieurs expériences de collaboration avec des acteurs canadiens, le nouveau vice-président n'est pas issu des réseaux nationaux habituels ce qui lui donne une perspective unique sur notre communauté. Avant d'arriver au Canada, Trevor Stuthridge était directeur général de Scion, un institut de recherche en Nouvelle-Zélande spécialisé en recherche ainsi qu'en développement scientifique et technologique dans les domaines de la foresterie, des produits du bois, des matériaux dérivés du bois et des biomatériaux.

La véritable innovation ne tient pas nécessairement dans le changement de paradigme ; il s’agit parfois seulement d’examiner les pratiques traditionnelles avec un nouvel œil.

Dans un premier article intitulé « The future of fibre », Andrew Snook et Trevor Stuthridge traitent d'enjeux actuels pour l'industrie forestière. Dans le contexte de cette première entrevue, ils couvrent les premiers maillons de la chaine de valeur. Parions que l'on posera ensuite une réflexion sur les procédés industriels ainsi que sur les nouvelles réalités énergétiques des usines du secteur et que l'on présentera ensuite les jalons des plus récentes avancées scientifiques en matière de bioproduits issus de la fibre.

Trois questions, plusieurs réponses

La première de trois questions posées concerne le futur de l'approvisionnement en fibre et Trevor Stuthridge profite de l'occasion pour souligner quelques avenues d'avenir pour récolter la fibre à son plus grand potentiel. C'est dans ce contexte qu'il décrit le travail de FPInnovations en matière de biomasse forestière (récolte, traitement et utilisation optimale au plan énergétique). Il parle aussi de la méthode traditionnelle de régénérescence des forêts qui suit une dynamique bien particulière en milieu boréal et suggère qu'en connaissant mieux le potentiel génétique des arbres dans nos latitudes élevées, nous pourrions améliorer les rendements de récolte en termes de profitabilité sans compromettre la qualité du bois. Pareillement, une meilleure connaissance de ces dynamiques génétiques pourrait faire progresser la gestion parasitaire ou la préparation avant les incendies.

À la question « Vos initiatives pour l'extraction plus rentable de fibres comprennent-elles la recherche de nouvelles initiatives de récolte ? », Trevor Stuthridge répond par l'affirmative et cite l'exemple de l'important programme de recherche de FPInnovations en matière de récolte en terrain pentu.
Une dernière question porte sur le transport. On apprend que FPInnovations travaille notamment à de nouvelles configurations pour les essieux des camions. Des recherches sont en cours à propos de configurations nouvelles qui pourraient augmenter le nombre d'essieux à neuf ou à dix afin de pouvoir transporter plus de bois tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Or, l'on sait que dans l'industrie forestière, les réductions de GES les plus faciles à obtenir dans un avenir rapproché concerneront les innovations dans le domaine du transport de la marchandise. Autre sujet de recherche fascinant : les camions qui se conduisent tout seuls. Ils seraient plus efficaces au plan énergétique, pourraient rouler 24 heures par jour et sept jours sur sept.

Forêts branchées

Trevor Stuthridge considère que l'ensemble des sujets abordés ci-dessus pourrait se résumer en parlant du développement de forêts encore plus branchées qu'elles ne le sont déjà (connected forests). C'est en effet grâce à l'utilisation de données sur les performances de l'ensemble de la chaine de valeur que l'on entrevoit des solutions à plusieurs défis actuels – et certainement aux enjeux discutés dans cette entrevue. La véritable innovation ne tient pas nécessairement dans le changement de paradigme ; il s'agit parfois seulement d'examiner les pratiques traditionnelles avec un nouvel œil.


 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner