Accueil Gens de l'industrie Entrevues Les quatre défis du Canada selon James Carr

Les quatre défis du Canada selon James Carr

Envoyer Imprimer PDF

Le Canada est un leader du secteur forestier sur la scène internationale. Pour maintenir son rôle de leader, le pays devra relever quatre défis majeurs, selon le ministre des ressources naturelles James Carr.

« Il n'y a pas si longtemps, l'industrie forestière semblait dépassée. Mais quelque chose de remarquable s'est produit et elle est devenue un des secteur les plus innovant de notre économie, a souligné avec fierté le ministre Carr lors d'un diner d'affaire présenté à Paperweek Canada 2017. Je pense que les meilleurs chapitres de l'histoire ne sont pas encore écrits. »

Pour continuer sur cette lancée, l'industrie devra faire face à quatre défis majeurs, soit la lutte aux changements climatiques, l'innovation, les opportunités économiques pour les autochtones et les régions rurales et le développement de nouveaux marchés, a souligné M. Carr.

« L'industrie forestière est unique, car elle utilise un matériau qui capte le carbone dans l'air. Il ne peut y avoir de solutions aux changements climatiques sans elle », ajoute ce dernier. De 1990 à 2012, l'industrie a d'ailleurs déjà réduit ses émissions de 66%. Si toutes les industries en avaient fait de même, on ne parlerait même pas du protocole de Paris, car le Canada aurait déjà atteint ses objectifs. Mais ce n'est qu'un début estime M. Carr.

Pour s'assurer que le Canada rencontre ses engagements, le gouvernement canadien soutient l'innovation et le développement de nouveaux produits. Par exemple, le gouvernement du Canada à investit 9 M$ dans un projet d'extraction d'hémicellulose de Fortress Specialty Cellulose à Thurso. Papier Masson a aussi reçu 12,5 M$ pour implanter un nouveau procédé de production de fibre de bois destinée à la fabrication de bois-plastique. Sans compter que AE Bioenergy Côte-Nord a reçu 44,5 M$ pour produire des biocarburants.

En 2016, le gouvernement s'est aussi engagé à investir 1 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années pour développer des technologies propres.

Le ministre Carr a aussi souligné l'importance du secteur forestier qui crée plus de 200 000 emplois au pays, générant une activité économique de 21 milliards de dollars chaque année. « C'est le secteur des ressources naturelles qui crée le plus d'emplois pour chaque dollar », a-t-il mentionné.

« La foresterie a écrit plusieurs chapitre de notre histoire. Nous avons encore de bonnes côtes à monter, mais en travaillant ensemble, le gouvernement, l'industrie, le milieu académique et les municipalités, nous pouvons relever le défi. Nous voulons continuer à participer à votre succès », a conclu James Carr.


 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner