Accueil Sciences et Innovations Avancées dans l'industrie papetière Des partenariats pour le papier bioactif

Des partenariats pour le papier bioactif

Envoyer Imprimer PDF

Pour le Réseau Sentinel sur le papier bioactif, les activités de recherche et de développement ont permis de boucler la boucle. En effet, tout a commencé par du papier et les chercheurs et leurs partenaires industriels testent maintenant les rouages nécessaires pour accroître la capacité d'impression de biomatériaux sur du papier.

Il y a un peu plus d'un an, FPInnovations organisait conjointement avec le Réseau Sentinel un atelier sur l'impression à Pointe-Claire (Québec). L'objectif était d'examiner les principaux problèmes liés à l'accroissement de la production de biocapteurs à l'aide de technologies d'impression ainsi que de définir des solutions potentielles.

Cet atelier a fourni un forum unique, rassemblant les chercheurs du Réseau Sentinel et des experts de l'industrie. Les chercheurs ont présenté leurs plus récents prototypes, notamment des capteurs imprimés ou enduits en laboratoire, et ont décrit les principales difficultés associées au passage vers la production commerciale.

Des experts de FPInnovations, de Xerox et de Fujifilm Dimatix Inc. ont discuté de la façon d'adapter les technologies industrielles d'impression et d'enduction à la production à grande échelle de biocapteurs. Bien que les principales techniques d'impression comme l'offset, l'impression flexographique, la gravure et le jet d'encre montrent un potentiel pour des dispositifs d'impression destinés à des produits de soins de santé, d'hygiène et d'électronique, des difficultés techniques considérables restent à résoudre.

Avec Sentinel et ses partenaires qui ouvrent la voie, ces difficultés techniques peuvent maintenant faire l'objet d'essais. C'est un travail d'équipe à tous les égards.

C'est ainsi que le professeur John Brennan, chercheur du Réseau Sentinel, et son équipe de l'Université McMaster, Fujifilm Dimatix Inc. et FPInnovations s'apprêtent à entreprendre, au cours des prochains mois, un essai pilote d'impression de biomatériaux sur du papier. À court terme, les chercheurs du réseau Sentinel vont poursuivre leurs recherches sur la stabilisation des bioencres.

L'objectif est d'appliquer le biomatériau en continu sur une bande de papier en mouvement à l'aide de l'équipement de Fuji Dimatix Inc.

Au cours de l'essai, Joseph Aspler, expert de l'impression de FPInnovations, vérifiera des indicateurs, comme l'uniformité de l'application du biomatériau. De plus, il surveillera le substrat de papier choisi. « Il s'agit de comprendre la surface et la chimie du papier pour cette mise à l'échelle industrielle, a-t-il expliqué.

Après l'essai, nous examinerons d'autres papiers, en fonction des produits finaux recherchés. Pour des applications sur des étiquettes, des masques faciaux, nous déterminerons les attributs de surface nécessaires pour obtenir la meilleure performance possible de chaque produit. »

« L'essai pilote est une étape clé pour le Réseau Sentinel sur le papier bioactif », selon George Rosenberg, directeur général de Sentinel. « Imprimer des biomatériaux en continu nous permettra d'accentuer la production de biocapteurs à base de papier et d'éliminer cet obstacle technique du cheminement critique vers la commercialisation. En outre, cela permettra de fabriquer d'autres produits innovateurs pour lesquels l'impression est une technologie facilitante, parce que nous utiliserons une technique industrielle à jet d'encre déjà disponible. L'atteinte de l'étape de la commercialisation devrait être accélérée à des coûts de production raisonnables. »


FIBRE évolue au sein du Système d'innovation dans le secteur forestier, qui contribue à la transformation du secteur forestier canadien. FIBRE offre une passerelle à la recherche universitaire au sein des huit réseaux du secteur forestier du CRSNG (100 professeurs et plus de 400 étudiants). Le mandat provient d'un partenariat composé de FPInnovations, Ressources naturelle Canada, CRSNG et l'Association des produits forestiers du Canada (APFC).

Les réseaux universitaires de R et D dans le secteur forestier comprennent sept initiatives stratégiques du CRSNG, qui sont Réseau ForêtValeur et Réseau sur l'optimisation de la chaîne de valeur, toutes deux dirigées par l'Université Laval; Réseau sur la bioconversion, dirigé par l'université de Guelph; Réseau sur les biomatériaux et les produits chimiques (Lignoworks, dirigé par l'université de la Colombie-Britannique; Réseau sur les fibres vertes, dirigé par l'Université McGill; Réseau Sentinel sur le papier bioactif, dirigé par l'université McMaster; et NEWBuildS, dirigé par l'Université du Nouveau-Brunswick. Le huitième réseau de R et D est le Réseau des nanoproduits de la forêt canadienne, ArboraNano, un centre d'excellence dirigé par l'entreprise.

Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier