Le Maître Papetier

Mercredi 19 décembre 2018

twitteryoutube

Accueil Sciences et Innovations FPInnovations 2014 : une grande année pour les innovations en pâtes, papiers et bioproduits

2014 : une grande année pour les innovations en pâtes, papiers et bioproduits

Envoyer Imprimer PDF

Alors qu'il ne reste que quelques semaines avant le début de la nouvelle année, bon nombre d'entre nous sont fort probablement en pleine course pour terminer desprojets clés au travail en plus d'être plongés dans l'agitation de la période des Fêtes à la maison. Toutefois, au milieu du tourbillon d'activités provoqué par la fin d'année, il est aussi important d'apprécier et de reconnaître les résultats des 12 mois de dévouement et d'efforts soutenus. Pour FPInnovations, cela signifie la reconnaissance des accomplissements faits en recherche et développement sur la cellulose, et ce, particulièrement au cours de l'année 2014.

La contribution du gouvernement de la Colombie-Britannique à l'appui de la recherche sur les filaments cellulosiques (FC) a été la première étape déterminante de l'année. Le 23 avril, l'honorable Steve Thomson, ministre des Forêts, des Terres et des Ressources naturelles annonçait les détails d'un investissement de 2,25 millions $ dans le programme existant de R-D ciblant les applications non traditionnelles des FC.

Produit innovant à base de fibre de bois, les FC sont un biomatériau robuste et flexible pouvant être ajouté à des produits à plus faible coût comme la pâte commerciale, les papiers, l'emballage et les papiers sanitaires comme additif de renforcement léger. Mais leur potentiel ne s'arrête pas là. Les FC pourraient, dans une perspective future, être combinés à différents matériaux pour créer des produits de grande valeur allant des emballages flexiblesaux panneaux structuraux et non structuraux utilisés dans la construction de bâtiments.

L'investissement du gouvernement ne fait pas qu'appuyer le développement d'un nouveau biomatériau innovant, il soutient également la croissante d'une nouvelle avenue commerciale pour les producteurs provinciaux de pâte blanchie de résineux du Nord (NBSK) puisque les FC issus de la NBSK sont de meilleure qualité. La C.-B. produit 80 % de la pâte de type NBSK du Canada et, à cet égard, ses producteurs sont partie intégrante de l'économie du secteur forestier de la Colombie-Britannique.

Le développement des FC a reçu un autre coup de pouce important en juin quand Kruger Biomatériaux inc., de Trois-Rivières, au Québec, a lancé son usine de démonstration de FC d'une capacité de 5 tonnes par jour à partir de la technologie mise au point par FPInnovations. Cette usine fournira des quantités suffisantes de FC pour rendre possibles les activités continues de recherche et développement dans de nouvelles applications tout en fournissant des quantités commerciales pour la vente aux membres canadiens de FPInnovations dans le secteur des pâtes, papiers et bioproduits.

Peu après le lancement de cette usine, FPInnovations était heureuse d'accueillir un nouveau membre, Performance BioFilamentsinc. issue d'une coentreprise entre Mercer International inc.et produits forestiers Résolu, Performance BioFilaments se concentre sur le développement d'applications commerciales pour les FC.

Le point culminant de l'année 2014 en termes de R-D sur les FC est survenu en novembre, avec l'annonce par Kruger de la production du premier lot au monde de filaments de cellulose égaux en qualité à ceux produits dans des conditions de laboratoire. Depuis son inauguration en juin, l'usine de démonstration de Kruger à Trois-Rivières n'a cessé d'optimiser l'équipement tout en poursuivant la production des FC pour les essais en usine et les projets de R-D. Selon les résultats des essais, le potentiel d'agent renforçant des FC produits à l'usine de démonstration est aussi élevé, sinon meilleur, que celui des FC produits au laboratoire de FPInnovations.

Non loin derrière cette importante annonce, en termes d'importance, vient la nouvelle à l'effet que Kruger s'est mérité le prix « Innovation ouverte » de l'Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec (ADRIQ) pour la mise en œuvre de son usine de démonstration de Trois-Rivières.

Ces réalisations n'ont certes pas été les seules contributions de FPInnovations pour faire croître l'intérêt de ses membres et améliorer la compétitivité globale du secteur.

Le Dr Richard Berry, chercheur principal chez FPInnovations et vice-président et chef de la technologie chez CelluForce (coentreprise détenue à parts égales par FPInnovationset Domtar), s'est vu remettre le premier prix technique de la TAPPI dans la division de la nanotechnologie. Il a reçu cet honneur dans le cadre de l'édition 2014 de la conférence internationale de la TAPPI sur la nanotechnologie et les matériaux renouvelables, qui s'est tenue à Vancouver, en juin.

Le prix souligne la contribution et les réalisations exceptionnelles du Dr Berry dans le développement industriel de la cellulose nanocristalline, un nanomatériau recyclable, non toxique et renouvelable extrait des arbres. FPInnovations est fière de ses accomplissements et de sa contribution continue dans le développement d'applications industrielles et commerciales pour ce remarquable nanomatériau naturel.

Juin s'est avéré être un mois rempli d'événements pour FPInnovations, alors que Ressources naturelles Canada (RNCan) annonçait une contribution de 10 million $, en vertu du programme Investissements dans la transformation de l'industrie forestière (ITIF), afin d'appuyer la mise sur pied d'un procédé de récupération de la lignine à l'échelle commerciale à l'usine de pâte à papier Hinton de West Fraser Timber Co. Ltd., à Calgary. L'usine utilise un procédé breveté mis au point par FPInnovations et NORAM Engineeringet appelé LignoForce et qui permet de récupérer la lignine à partir de la liqueur noire, ce qui procure à l'usine une nouvelle source importante de revenus tout en augmentant la production de pâte.

L'usine de pâte à papier de West Fraser est la première au Canada à extraire la lignine de la liqueur noire à partir de son système de récupération et à produire des quantités suffisantes répondant à la demande en approvisionnement des utilisateurs finaux. Au départ, la lignine sera offerte comme substitut renouvelable et naturel à certains composants des colles utilisées dans la fabrication des contreplaqués et des produits de bois d'ingénierie, mais elle pourrait ultérieurement être utilisée comme substitut vert aux produits chimiques.

Le lancement de cette usine est l'étape subséquente d'un projet qui a débuté grâce au financement, par RNCan, d'une usine de démonstration LignoForce similaireà l'échelle pilote, àThunderBay, par le biais de leur Programme de projets pilotes de démonstration des technologies transformatrices, ainsi qu'au financement du gouvernement de l'Ontario et du CRIBE (Centre for Research and Innovation in the Bio-Economy). L'usine de démonstration a été mise en œuvre grâce aux technologies de FPInnovations et de NORAM Engineering; le résultat est un système efficace qui ne requiert qu'un modeste investissement en capital mais qui est capable de produire 30 tonnes de lignine par jour.

2014 n'a pas été marquée chez FPInnovations que par le soutien à la recherche et au développement dans le secteur des pâtes, papiers et bioproduits. L'année a aussi été marquée par l'appui au développement professionnel au sein de l'industrie. L'industrie des pâtes et papiers est en pleine période de changements, avec une multitude de nouvelles possibilités commerciales, applications et technologies excitantes qui font de la formation continue un choix incontournable. Parallèlement, tous sont plus occupés que jamais et les besoins en formation se doivent d'être flexibles et concis; à partir de ces principes, FPInnovations a élaboré et tenu la deuxième édition de son cours sur les pâtes et papiers, en septembre dernier.

Le cours a été conçu pour répondre aux besoins des nouveaux gradués qui entreprennent une carrière dans l'industrie des pâtes et papiers de même que ceux des professionnels plus expérimentés qui souhaitent mettre leurs connaissances à jour. Les participants ont bénéficié de l'éventail de connaissance des chercheurs et scientifiques de FPInnovations par l'entremise de 31 cours magistraux et 11 démonstrations interactives aux usines pilotes et laboratoires de FPInnovations, à Montréal. Des spécialistes ont d'abord présenté les concepts et équipement de base relatifs à la chimie du bois, la mise en pâte, la fabrication de papier et les propriétés du papier de même qu'un survol des plus récents développements technologiques et des plus récentes tendances. Les commentaires ont encore une fois été très positifs, les membres exprimant leur appréciation sur le cours qui, selon eux, répond à leurs besoins tant en termes de contenu que de structure.

Un regard rétrospectif sur les résultats de 2014 offre de bonnes raisons d'être fiers et reconnaissants. Avec l'aide de ses membres, partenaires et parties prenantes, FPInnovations est à l'avant-garde de la transformation du secteur des pâtes et papiers. Et bien qu'il soit gratifiant de jeter ce coup d'œil aux événements passés, un regard vers l'avenir est vraiment excitant. Nous sommes enthousiastes à l'idée d'appuyer la progression continue des récentes technologies lancées et de continuer à promouvoir des innovations révolutionnaires le long de la chaîne de valeur des pâtes et papiers.

Pour en savoir plus sur FPInnovations, visitez le fpinnovations.ca ou communiquez avec nous à l'adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .


De gauche à droite: Pierre Lapointe, président et chef de la direction, FPInnovations; Martin Fréchette; surintendant,entretien mécanique, usine de démonstration de Kruger, à Trois-Rivières; Daniel Archambault, vice-président exécutif et chef de l'exploitation, division Produits industriels, Kruger; Chantal Chamberland, directrice générale, Affaires corporatives et Communications, Kruger; Mathieu Harvey, coordonnateur financier, Kruger Biomatériaux; Michelle Ricard, gestionnaire de recherche, biomatériaux cellulosiques et conception de produits novateurs, FPInnovations; Yves Nadon, chef de la direction financière, FPInnovations et Jean Hamel, vice-président, division Pâtes, papiers et bioproduits, FPInnovations.

Source : FPInnovations

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier