Accueil Sciences et Innovations FPInnovations Essais en usine fructueux sur la déshydratation des résidus de traitement des effluents

Essais en usine fructueux sur la déshydratation des résidus de traitement des effluents

Envoyer Imprimer PDF

Au cours des dernières années, de nombreuses usines ont réduit leur consommation d'eau de manière à augmenter leur efficacité énergétique et préserver les ressources en eau. De tels changements ont eu un effet sur la qualité et la quantité des déchets générés, mais la plupart des usines ont continué à utiliser leurs systèmes d'origine et maintenant surdimensionné pour le traitement des effluents—une pratique qui s'avère souvent non rentable et non respectueuse de l'environnement.

FPInnovations a travaillé avec des entreprises membres sur des projets visant à répondre aux défis actuels et futurs de traitement des effluents, et ce, aux moindres coûts d'exploitation possibles. Parmi les membres de FPInnovations, on trouve une usine qui faisait face au défi de diminuer la teneur en humidité des résidus déshydratés de traitement des effluents (biosolides). Cette situation s'appliquait particulièrement durant les mois d'hiver, alors que les composants biologiques de la vapeur émise par les résidus étaient élevés.

Par le biais d'études de laboratoire, FPInnovations a réussi à démontrer que le prétraitement de biosolides à l'aide d'une méthode non dispendieuse de déshydratation pouvait augmenter l'efficacité de déshydratation de l'usine. Par la suite, l'usine a procédé, l'hiver dernier, à un essai à grande échelle de 14 jours et celui-ci a confirmé les résultats de laboratoire. L'essai à gradeur d'usine a démontré une augmentation de 4 % de la teneur en solides du matériau déshydraté (de 29 à 33 %) et la possibilité d'économiser jusqu'à la moitié des coûts de polymère généralement utilisés pour la déshydratation. L'efficacité de déshydratation accrue permettra à l'usine de faire brûler le matériau déshydraté sans ajout d'un combustible auxiliaire, comparativement aux anciennes pratiques (où il fallait payer pour la pénalité due à l'humidité découlant de la faible déshydratation). De plus, l'utilisation de cette approche permettra à l'usine de détourner tous ces biosolides des sites d'enfouissement par leur combustion dans une chaudière de production d'énergie.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Talat Mahmood, gestionnaire de recherche du programme Gestion de la ressource de FPInnovations.

Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier