Accueil Sciences et Innovations FPInnovations Compte-rendu du congrès Woodrise 2017 : participer à l’essor de la construction en bois à l’échelle mondiale

Compte-rendu du congrès Woodrise 2017 : participer à l’essor de la construction en bois à l’échelle mondiale

Envoyer Imprimer PDF

La construction en bois a connu un essor marqué à l'échelle planétaire au cours des dernières années, alors que des projets de bâtiments en bois de plus en plus hauts ont vu le jour dans différents pays. Le Canada n'est pas en reste et s'inscrit comme un participant actif et engagé dans cette renaissance du bois comme matériau de construction écologique, durable et sécuritaire pour la construction.

Pour faire le point sur la situation, la ville de Bordeaux en France accueillait en septembre dernier Woodrise 2017, le premier congrès mondial sur la construction en bois de moyenne et grande hauteur. L'événement, organisé conjointement par FPInnovations (Canada), Institut technologique FCBA (France) et Building Research Institute (Japon), visait entre autres à rassembler tous les acteurs, publics et privés, de la construction de bâtiments en bois et à les engager dans un contexte de partage des connaissances et de développement du secteur, à l'échelle mondiale.

Pour faire le point sur ces quatre jours de congrès, qui ont attiré plus de 1 500 participants, un événement a été organisée en simultané dans cinq villes du Québec, le 4 octobre dernier. Cette journée, une initiative de Réseau Espace-Bois et CESAM, a permis à différents chercheurs et participants d'offrir un compte rendu du congrès et de présenter les perspectives pour l'industrie canadienne de la construction en bois.

Position du Canada

Les politiques publiques du Canada en matière de construction en bois sont influencées par l'abondance des forêts et de la matière première; conséquemment, les directives émises visent largement à promouvoir la création d'emplois verts et l'atténuation des changements climatiques. À cet effet, le gouvernement fédéral a mis en place de nombreuses mesures pour encourager la recherche et promouvoir la construction en bois, notamment la révision des codes et normes de construction. Le Canada peut compter dans cette démarche sur l'appui des provinces, par l'entremise de nombreux organismes engagés à encourager la construction bois en fournissant différents outils aux entreprises. À titre comparatif, les politiques de la France sont plutôt orientées par la performance environnementale et la gestion de l'énergie, alors qu'au Japon, on préconise l'individu et son bien-être.

Une étude récente de Forest Economic Advisors (réalisée pour le compte de Cecobois) a montré une hausse significative des parts de marché pour la construction en bois au Québec; parallèlement, l'augmentation du nombre de chantiers crée une hausse de l'offre pour des produits structuraux. Il reste toutefois un important potentiel à réaliser et les acteurs en place poursuivent le développement d'outils et de formations.

Codes et normes en construction au Canada

L'événement Woodrise a été l'occasion de partager les résultats sur les essais réalisés au Canada sur les différentes propriétés des bâtiments en bois. Par exemple, la performance acoustique, bien qu'elle constitue un problème lié essentiellement au confort des occupants, requiert des lignes directrices et des solutions pratiques qui sont établies à partir de recherches in situ sur des bâtiments en bois de moyenne et grande hauteur.

Du côté de la sécurité incendie, différents essais sont régulièrement réalisés à l'échelle mondiale, dont beaucoup au Canada, pour s'assurer que les éléments en bois répondent aux normes, à savoir qu'ils limitent la propagation de l'incendie au-delà du point d'origine et qu'ils limitent la défaillance des éléments structuraux. Ces différents essais prouvent que les systèmes de construction massive en bois offrent une excellente performance acoustique et de résistance au feu. Les résultats seront utilisés pour la conception de bâtiments sécuritaires et conformes au CNBC. À l'échelle mondiale, on remarque que les exigences en matière de sécurité incendie sont plus élevées au Canada qu'en Europe (bien que certains pays surpassent le Canada en la matière).

Alliance internationale Woodrise : une action collective pour la neutralité carbone

Le congrès de Bordeaux a également servi de plateforme de lancement à l'Alliance internationale Woodrise, une action collective qui vise à atteindre la neutralité carbone en renforçant la part du bois dans la construction. Rassemblant des acteurs engagés dans l'utilisation accrue du bois et d'éléments structuraux en bois comme solution pour réduire l'empreinte environnementale des bâtiments, l'Alliance vise avant tout à favoriser une synergie internationale, identifier les bonnes pratiques en termes d'usage du bois et évaluer l'usage du bois à l'échelle internationale.

De nombreux pays ont répondu à l'appel lancé par Alain Juppé, ancien Premier Ministre de France et président de Bordeaux Métropole, et ont déjà apposé leur signature sur l'Alliance. Parallèlement, un mémorandum d'entente a été signé par six centres nationaux de recherche, soit Instituto de Pesquisas Tecnologicas do Estado de São Paulo S.A. (Brésil), FPInnovations (Canada), VTT Technical Research Centre of Finland Ltd (Finlande), Institut Technologique FCBA et Centre Scientifique et Technique du Bâtiment – CSTB (France), ainsi que Lignum, Économie Suisse du bois (Suisse).

Poursuivre le travail entrepris

Le congrès Woodrise 2017 a offert aux pays participants une plateforme de partage d'information et de mise à jour sur leur compréhension mutuelle de la construction en bois. Elle leur a aussi donné la possibilité d'évaluer leur performance à l'échelle internationale. Le Canada connaît une belle évolution de construction en bois de moyenne et grande hauteur et poursuit son travail de développement de systèmes innovants.

L'événement a largement dépassé les attentes de participation et s'est avéré un succès sur toute la ligne tant pour les organisateurs que pour les participants, qui ont pu s'informer sur l'ensemble des sujets couvrant l'écosystème de la construction en bois. Une deuxième édition du congrès est d'ailleurs prévue pour octobre 2019 dans la ville de Québec.

Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner