Accueil Sciences et Innovations FPInnovations Des copeaux aux balles de pâte : optimisation de la ligne de tri de la fibre

Des copeaux aux balles de pâte : optimisation de la ligne de tri de la fibre

Envoyer Imprimer PDF

Depuis 25 ans, Theodore Radiotis, chercheur principal – Production de fibre, Fabrication intelligente, travaille avec le groupe de mise en pâte chimique de FPInnovations. Au fil des années, il a été au cœur de l'étroite collaboration de l'organisation avec l'industrie des pâtes et papiers, développant des avantages innovants pour le secteur.

Aujourd'hui, le groupe est doté d'une gamme unique de technologies et d'outils combinée à une abondance de connaissances accumulées avec les années, en plus des données de référence d'une vingtaine d'usines à des fins de comparaison et de recommandation. Les solutions qui optimisent les procédés et réduisent les coûts de production améliorent la compétitivité des usines sur les segments de marché traditionnels et en croissance.

Une vérification de la ligne de tri de la fibre analyse tout le processus de fabrication, des copeaux de bois aux balles de pâte. Il s'agit souvent de la première étape pour recenser les problèmes qui ont un impact sur la productivité, les coûts ou la qualité. « L'objectif est de s'assurer que les processus de mise en pâte de l'usine fonctionnent selon une efficacité optimale, ce qui maximise la capacité opérationnelle et la qualité du produit », indique Theodore Radiotis.

Pour établir un plan visant une « aptitude à la mise en pâte » optimale, l'équipe doit adopter une approche holistique. Du bois et des copeaux de qualité idéale, une vitesse rapide de délignification, un usage optimal des additifs, un rendement maximal de pâte non blanchie à partir du bois et les meilleures qualités possible de résistance et d'aptitude au blanchiment font tous partie de l'équation. Dans le cas d'un client, la vérification a révélé des conditions de cuisson agressives qui entraînaient une perte de rendement du bois de 2 % et une baisse de la résistance à la traction trois fois supérieure à la normale. On a aussi découvert que l'usine utilisait beaucoup de copeaux très épais, ce qui augmentait les rejets de 0,1 % à 1,0 %. L'usine a amélioré considérablement son efficacité en travaillant avec FPInnovations pour régler ces problèmes.

Il arrive souvent que des projets nécessitent le jugement d'autres équipes de FPInnovations. Cette approche synergique permet d'offrir aux clients des évaluations approfondies et des solutions complètes. Dans ce cas particulier, par exemple, des experts du blanchiment ont démontré que la charge d'hydroxyde de sodium plus élevée que la normale dans la délignification à l'oxygène occasionnait une perte de résistance de 10 % par rapport à la perte habituelle de 5 %. La vérification de la ligne de tri de la fibre s'étend souvent au procédé de blanchiment, car les ateliers de blanchiment qui ne sont pas optimisés peuvent entraîner des coûts excessifs et compromettent parfois la qualité de la pâte. Theodore Radiotis explique que l'expertise interne de FPInnovations quant à l'ensemble du traitement de la pâte, combinée aux usines pilotes de Pointe-Claire, nous permet de déterminer précisément ce qui se passe réellement dans le procédé d'une usine puis de formuler des recommandations pratiques.

Les usines pilotes et les laboratoires installés au Québec sont entièrement équipés pour simuler la chimie de toutes les opérations de mise en pâte afin de déterminer les causes des problèmes et d'établir des conditions opérationnelles « idéales » ou de développer une nouvelle catégorie de pâte. Grâce à l'information obtenue de ces études d'optimisation en laboratoire, FPInnovations peut aider l'usine dans la mise en application à échelle réelle.

Technologies ciblées – Les technologies de FPInnovations facilitent les vérifications de la ligne de tri de la fibre et renforcent l'expertise de consultation pour aider les usines à atteindre des résultats optimaux.

  • Blanchiment presque neutre (BPN) – Cette technologie brevetée de blanchiment au dioxyde de chlore presque neutre réussit à réduire les coûts de blanchiment en maximisant l'efficacité du blanchiment au ClO2. Avantages : réduit la demande en ClO2 jusqu'à 5kg/MT, élimine l'antichlore et maximise la blancheur et sa stabilité.
  • PapriloxMC – Du polysulfure est ajouté au processus de mise en pâte kraft pour améliorer la rétention de l'hémicellulose et donc le rendement de la pâte. Technique brevetée de génération de polysulfure sur place, PapriloxMC peut être intégrée au système de caustification d'une usine pour utiliser la boue de chaux comme catalyseur. Avantages : augmentation type de rendement du bois de 1,5 %, délai de récupération de 5 à 24 mois et augmentation de 5 % à 17 % de la résistance à la traction par rapport à la pâte kraft traditionnelle.

L'amélioration des opérations de la ligne de tri de la fibre et la réduction des coûts peuvent avoir un impact financier annuel variant de 0,5 million à plus de 1 million de dollars. De la résolution des problèmes de matériel ou de procédé à la réalisation d'études complètes de l'aptitude à la mise en pâte, FPInnovations s'appuie toujours sur plusieurs décennies de recherche et d'expérience industrielle de la fabrication de pâte chimique. Compte tenu de son engagement à long terme avec ses membres industriels, la base de connaissances et les technologies de FPInnovations vont continuer à évoluer, solidifiant la position des usines dans un contexte de concurrence internationale.

Pour plus d'information sur nos services, contactez-nous : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier