Accueil Sciences et Innovations FPInnovations Récolte mécanisée : une solution de rechange plus sécuritaire à l’abattage manuel?

Récolte mécanisée : une solution de rechange plus sécuritaire à l’abattage manuel?

Envoyer Imprimer PDF

L'abattage manuel est la cause la plus fréquente d'accidents mortels dans les opérations manuelles motorisées de récolte forestière et il est reconnu comme l'une des occupations les plus dangereuses au monde. La Colombie-Britannique ne fait pas exception et compte tenu de la nature unique et diversifiée du terrain, du climat et des conditions de peuplement dans la province, les bûcherons actifs, dont le nombre est estimé à 2000, sont souvent confrontés à des tâches exigeantes et dangereuses.

WorkSafeBC reconnait depuis longtemps le potentiel de la mécanisation comme moyen d'améliorer la sécurité des opérations forestières. Les développements rapides ainsi que la mise en œuvre de technologies assistées par treuil qui ont eu lieu récemment constituent une plateforme pour étendre l'application des opérations mécanisées.

Comme on se penche encore sur les lacunes au chapitre de l'information sur les limites opérationnelles, les procédures de fonctionnement sécuritaires, les saines pratiques et les protocoles d'inspection et d'entretien, WorkSafeBC a sollicité des propositions pour répondre à la question suivante : dans quelles conditions la récolte mécanisée serait une solution de rechange plus sécuritaire à l'abattage manuel en C.-B.?

En réponse à la demande de propositions de WorkSafeBC, FPInnovations a réalisé une étude et rédigé un rapport complet intitulé Mechanized Harvesting, a Safer Alternative to Manual Tree Falling(en Anglais uniquement). Le rapport est maintenant disponible sur le site Web de l'Initiative sur les pentes fortes.

Sept grands enjeux ont été abordés dans l'étude :

  1. Les défis qui s'offrent à la C.-B. pour adopter la technique d'abattage la plus sécuritaire
  2. Comment l'industrie de la C.-B. peut-elle optimiser son virage vers une récolte plus sécuritaire
  3. Le type de programmes de formation nécessaire pour adopter la récolte mécanisée
  4. Une étude des technologies disponibles dans le monde qui pourraient servir en C.-B. et une comparaison de leurs taux de blessures et de décès
  5. L'examen des données scientifiques existantes et des besoins en recherche pour élaborer des normes internationales sur le fonctionnement sécuritaire des systèmes assistés par treuil
  6. L'élaboration de saines pratiques pour les systèmes assistés par treuil
  7. Les conditions physiographiques qui influencent la faisabilité de la récolte mécanisée

Voici les principales constatations de l'étude :

  • Le fait d'éliminer l'exposition des travailleurs à des dangers en hauteur et de leur donner des structures de protection contre le renversement ou les chutes d'objets, comme les cabines de protection, améliore presque toujours leur sécurité.
  • Les plus grands défis pour adopter des méthodes d'abattage plus sécuritaires sont l'absence de formation pour les opérateurs et l'absence de saines pratiques appropriées.
  • La transition vers des opérations de récolte plus sécuritaires doit mettre l'accent sur la portée de fonctionnement sécuritaire de l'équipement mécanisé qui protège les travailleurs par des cabines.
  • Un soutien gouvernemental plus important est nécessaire au chapitre de la formation des opérateurs.
  • Pour faire la transition vers un mode d'abattage plus sécuritaire, il faut plus d'expertise sur la planification et l'implantation du nouveau mode de récolte en pentes fortes, et WorkSafeBC devrait insister sur l'importance de la planification des pratiques sécuritaires dans l'évaluation des pentes fortes et la phase d'implantation.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec Dzhamal Amishev.

Source : FPInnovations

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier