Le Maître Papetier

Mercredi 19 février 2020

twitteryoutube

Accueil Sciences et Innovations FPInnovations Une nouvelle filière permet de produire des fibres sur mesure à partir de la cellulose

Une nouvelle filière permet de produire des fibres sur mesure à partir de la cellulose

Envoyer Imprimer PDF

4fev20Les chercheurs et techniciens du groupe des biomatériaux de FPInnovations ont misé sur leur savoir-faire et leur ingéniosité pour modifier et améliorer une filière à l’échelle pilote qui devrait permettre de concevoir de nouvelles fibres novatrices à plus grande échelle.

La filière est un outil modulaire qui sert à produire des fibres en toute sécurité et de façon continue en régénérant la cellulose modifiée dissoute. Elle fait partie de la nouvelle unité de design de fibre de nouvelle génération de FPInnovations.

Ce qui rend cette filière unique

Cette filière utilise une pâte chimiquement modifiée dissoute dans une solution aqueuse Quand elle est soumise à un procédé de filature par voie humide, la cellulose dissoute se régénère pour former une fibre continue similaire au fil ordinaire. Le procédé est aussi plus durable que d’autres méthodes ayant recours à la cellulose dissoute parce qu’il élimine la nécessité d’utiliser plusieurs produits chimiques, dont le disulfure de carbone et les liquides ioniques.

Voici comment ça fonctionne : la solution à filer est pompée dans un conteneur par la tête de la filière, semblable à une pomme de douche, pour tomber dans le premier bain où elle forme des fibres. Les têtes de filière interchangeables ont un nombre de trous variable et ces trous sont de différentes grandeurs et formes, ce qui permet de produire une grande variété de fibres. Par la suite, la solution passe une série de bains avant que le produit final ne soit séché et enroulé autour d’une bobine.

Applications novatrices de la filière

Il existe de nombreuses utilisations pour les nouveaux matériaux cellulosiques, comme les fibres, les pellicules et les granules. Ils peuvent servir dans des applications qui exigent un fort pouvoir absorbant, comme les couches et d’autres produits hygiéniques, et dans les produits pour le traitement des plaies. Les nouveaux types de fibres que la filière pourrait éventuellement produire pourraient aussi être utilisés dans les matériaux de construction et les composantes électroniques, de même que dans des applications toutes droits sortis d’un livre de science-fiction, comme la fabrication de tissus humains artificiels.

Selon Eric Olivier, directeur principal du groupe des bioproduits, « la filière constitue une grande réalisation pour FPInnovations, qui a transformé un dispositif désuet en un outil de pointe capable de produire des matériaux hautement performant et durable qui ouvre d’immenses possibilités. Mais avant tout, la clé du succès repose sur la collaboration entre nos équipes, qui ont mis toutes leurs connaissances en commun pour tirer le maximum d’une technologie existante. »

Quand la filière sera entièrement opérationnelle, les usines canadiennes de pâte pourraient se trouver de nouvelles vocations en produisant de nouveaux types de fibres qui se prêteront à un large éventail d’utilisations qu’on se contente actuellement d’explorer.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec Eric Olivier.

La version originale de cet article a été publiée dans l’édition d’hiver du magazine Pulp and Paper Canada.


Source : FPInnovations

 

inscription-infolettre

commission scolaire de la riveraine
fpinnovations
kadant banner
toscotec
commission scolaire de la riveraine
sdt ultrasound solutions
kytola
IST Boiler
cristini banner
banniere PaperWeek Canada
banniere BIOFOR International
PaperCon 2019
fpinnovations
valmet
le maitre papetier
domtar
le maitre papetier