Le Maître Papetier

Vendredi 17 novembre 2017

twitteryoutube

Accueil Nouvelles De l'industrie Mise à jour du projet de bioraffinage à l’usine Plymouth de Domtar

Mise à jour du projet de bioraffinage à l’usine Plymouth de Domtar

Envoyer Imprimer PDF

altDans un précédent article intitulé ''Domtar se lance dans la production de lignine commerciale'', Le Maître papetier s'était entretenu avec Monsieur Marcoccia pour en connaitre davantage sur l'opportunité particulière que présentait cette usine qui a fait naître un projet de production de 72 tonnes de lignine par jour.

Lors d'une présentation à PaperWeek Canada 2014, Monsieur Bruno Marcoccia, directeur de Recherche et Développement chez Domtar a fait une mise à jour du projet de bioraffinage à l'usine de la compagnie à Plymouth en Caroline du Nord.

Le démarrage, l'année dernière, grâce à la compagnie Valmet, du procédé d'extraction de lignine qui permet maintenant d'en créer un produit commercial, représente la partie la plus visible et la plus connue du projet - mais n'est pas le seul objectif du bioraffinage à composantes multiples de l'usine. Les sucres fermentables du bois d'où on peut tirer de l'éthanol, des combustibles de remplacement et des huiles algoïdes font partie de la tâche de Recherche et Développement. Contrairement aux usines qui sont déjà en production de lignine, ces autres sous-produits sont encore au stade du laboratoire. Ce projet de recherche et de développement devrait s'étaler sur 3 ans.

Monsieur Marcoccia a décrit le groupe éclectique de collaborateurs au projet, groupe qui comprend de jeunes entreprises, des universités ainsi que le Groupe Valmet qui apportent tous leur expertise dans les procédés et développements en vue de l'utilisation des produits.

La justification de l'usine de lignine a profité du retour sur investissement. Le projet se paie par lui-même. En utilisant la lignine à partir de la liqueur noire provenant des chaudières de récupération, on élimine l'engorgement, ce qui augmente la production de la pâte en flocons de l'usine. Actuellement, une partie de la lignine produite par l'usine sert de combustible pour la chaudière de biomasse et une autre partie est fournie aux chercheurs et aux clients potentiels. Le but ultime est de vendre les 75 tonnes produites journellement par l'usine comme produit commercial destiné aux utilisations finales qui sont à l'étude. Monsieur Marcoccia mentionne que la courbe de départ du rendement de l'usine est en bonne voie avec une production journalière qui atteint parfois 50 tonnes. Il mentionne également que la qualité de la lignine est exactement celle qui a été prévue.

La compagnie Domtar a baptisé sa lignine BioChoiceTM. Les utilisations cible comprennent des colles, des produits chimiques pour l'agriculture, des produits de carbone (fibre de carbone, graphite, charbon activé, etc.), des enduits, des dispersants, des combustibles et leurs additifs, des liants et résines naturels. Monsieur Marcoccia indique qu'actuellement l'application la plus importante est celle des émulsifiants. Le marché potentiel des sous-produits de la lignine est de 500,000 tonnes par année.

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
Symposium forestier
banniere PaperWeek Canada
kemira banner
fpinnovations banner
european paper week
tecumseth banner
cristini banner
buckman banner
banniere BIOFOR International
le maitre papetier