Le Maître Papetier

Samedi 23 septembre 2017

twitteryoutube

Accueil Nouvelles De l'industrie 42 M$ de plus pour favoriser le virage des travaux sylvicoles

42 M$ de plus pour favoriser le virage des travaux sylvicoles

Envoyer Imprimer PDF

QUÉBEC, le 30 avril 2014 - Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) accueille favorablement l'annonce réalisée hier par le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, et le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard à l'effet d'augmenter de 42 M$ les investissements prévus en travaux sylvicoles en forêt publique pour 2014-2015 en les portant ainsi à 225 M$.

Le président-directeur général du CIFQ, M. André Tremblay, estime que : « L'évolution des besoins en forêt publique pour la réalisation de travaux sylvicoles commerciaux, c'est-à-dire impliquant la récolte de bois, a créé au cours de la dernière année beaucoup d'inquiétude chez les travailleurs sylvicoles, davantage habitués à réaliser des travaux non commerciaux, tels que la préparation de terrain et le reboisement. Vingt des 42 M$ supplémentaires, annoncé hier, permettront de maintenir à l'emploi un bon nombre de sylviculteurs réalisant des travaux non-commerciaux, ainsi qu'aux entreprises sylvicoles de mieux se préparer au virage vers la réalisation de travaux commerciaux ».

« L'industrie constate que le nouveau gouvernement livre ce à quoi il s'était engagé en campagne électorale. Aussi, le CIFQ a bien hâte de travailler avec le ministre Lessard afin de développer une vision commune des priorités de transformation de notre industrie forestière et des conditions qui lui permettront de redevenir compétitive sur les marchés », a tenu à préciser M. Tremblay.

Le Conseil se dit très encouragé face à la réceptivité du gouvernement en ce qui a trait aux enjeux complexes de compétitivité et de productivité auxquels l'industrie est confrontée depuis plusieurs années. « Lorsque notre premier ministre exprime toute l'importance d'augmenter la rentabilité de nos forêts, de bâtir un patrimoine forestier, ou encore d'accroître le rendement ligneux, on ne peut qu'être optimiste quant au rôle que le secteur forestier va continuer de jouer pour le bien être socioéconomique du Québec et de ses régions », a conclu M. Tremblay.

Source : Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ)

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
banniere PaperWeek Canada
kemira banner
european paper week
tecumseth banner
cristini banner
buckman banner
banniere BIOFOR International
fpinnovations banner
le maitre papetier