Le Maître Papetier

Mercredi 22 novembre 2017

twitteryoutube

Accueil Nouvelles De l'industrie Des connaissances de plus pour les industries québécoises de transformation du bois

Des connaissances de plus pour les industries québécoises de transformation du bois

Envoyer Imprimer PDF

altLe 25 juin, Azmul Huda, doctorant en sciences de l'environnement de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), soutenait sa thèse visant à apporter des connaissances sur les propriétés du bois de clones de peupliers hybrides. Alors que cette essence est largement étudiée, les résultats de l'étude de M. Huda contribuent au programme d'amélioration génétique en fournissant de l'information supplémentaire concernant la qualité du bois en vue d'une croissance plus rapide.

Détenteur d'une maîtrise en sciences forestières de l'Université Khulna au Bangladesh, M. Huda a quitté le climat tropical pour celui du Québec dans le but d'analyser la qualité de sept clones hybrides sur trois sites de bois du sud du Québec, soit Pointe-Platon dans la MRC de Lotbinière, Saint-Ours en Montérégie et Windsor.

« Au Canada, les plantations de peupliers hybrides sont d'un intérêt particulier. Par leur croissance rapide et leur courte rotation, ils permettent d'assurer un approvisionnement stable et renouvelable de la fibre pour plusieurs secteurs de l'industrie de la transformation du bois, dont celui des pâtes et papiers, des panneaux reconstitués à base de bois et des biocombustibles solides (granules énergétiques) », souligne Ahmed Koubaa, directeur de la thèse de M. Huda.

Le projet de M. Huda visait à étudier les variations des propriétés anatomiques, physiques et mécaniques de différents clones de peupliers hybrides dans une perspective d'évaluation de leur potentiel d'utilisation pour diverses applications. Les résultats de l'étude ont révélé des différences significatives entre les propriétés du bois des différents clones étudiés indiquant la possibilité d'identification et de sélection des clones avec des propriétés supérieures pour des fins de reboisement. Il est aussi à noter que les performances des clones en termes de propriétés du bois variaient entre les sites d'études d'où l'importance de choisir le bon clone pour le bon site.

Par ailleurs, les clones les plus performants ont des propriétés comparables à celles des peupliers indigènes, dont celles du peuplier faux-tremble. Ainsi, leur bois possède le même potentiel d'utilisation et peut entrer dans la composition de panneaux à base de bois et de fibres de bois, de produits de pâtes et papiers et de bois d'ingénierie. Les propriétés des clones représentent donc un intérêt particulier pour les industries forestières québécoises et les usines de l'Abitibi-Témiscamingue.

Intitulée « Variation des propriétés anatomiques, physiques et mécaniques du bois de clones de peuplier hybride », la thèse de Azmul Huda fut réalisée sous la direction de M. Ahmed Koubaa, Ph.D., ing., professeur à l'UQAT et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la valorisation, la caractérisation et la transformation du bois, et sous la codirection de M. Alain Cloutier, Ph.D., de l'Université Laval.

Source : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
banniere PaperWeek Canada
kemira banner
european paper week
fpinnovations banner
tecumseth banner
cristini banner
buckman banner
banniere BIOFOR International
le maitre papetier