Accueil Nouvelles De l'industrie L'industrie du papier: un moteur économique qui s'essouffle

L'industrie du papier: un moteur économique qui s'essouffle

Envoyer Imprimer PDF

(Trois-Rivières) Lundi marquera la fermeture de la première usine de papier à s'être installée en Mauricie, une région dont le développement économique s'est beaucoup appuyé sur l'industrie des pâtes et papiers. Avec la fermeture de la Laurentide, ne restent que trois des sept usines qui ont justifié le titre de «capitale mondiale du papier» de Trois-Rivières, mais de sa région aussi. Survol de l'histoire de l'essor de l'économie forestière en compagnie de l'historien, auteur et professeur retraité de l'Université du Québec à Trois-Rivières René Hardy.

 «La Mauricie présente une ressource forestière très importante. Elle a un avantage sur plusieurs autres régions, c'est qu'elle est bien pourvue en réseau hydrographique», commence René Hardy en évoquant la genèse de l'industrie des pâtes et papiers.

Source : Le Nouvelliste / lire l`article

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
Symposium forestier
banniere PaperWeek Canada
kemira banner
fpinnovations banner
european paper week
tecumseth banner
cristini banner
buckman banner
banniere BIOFOR International
le maitre papetier