Le Maître Papetier

Dimanche 21 octobre 2018

twitteryoutube

Accueil Nouvelles De l'industrie L’APFC appuie un projet de loi privé visant à faire du bois le matériau de construction de choix dans les projets fédéraux

L’APFC appuie un projet de loi privé visant à faire du bois le matériau de construction de choix dans les projets fédéraux

Envoyer Imprimer PDF

Le chef de la direction de l'Association des produits forestiers du Canada, Derek Nighbor, s'est adressé aujourd'hui au Comité permanent des ressources naturelles de la Chambre des communes pour soutenir le projet de loi privé C-354 du député de South Okanagan–West Kootenay, Richard Cannings, qui ferait du bois le matériau de choix pour les projets du gouvernement fédéral.

« En adoptant ce projet de loi, le gouvernement enverra un signal clair de ce que d'autres pays du monde ont déjà reconnu : que le bois est un matériau sécuritaire, durable et de haute performance, qui se compare favorablement aux matériaux de construction concurrents » a déclaré M. Nighbor, ajoutant que le projet aidera aussi le gouvernement à atteindre ses cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre en vertu de l'Accord de Paris sur le climat. « Si le Canada veut réellement progresser dans sa réduction des GES, une stratégie d'achat mettant l'accent sur la réduction de l'empreinte carbone des matériaux de construction constitue une réelle possibilité. »

Selon le projet proposé, dans l'attribution de certains marchés visant la construction, l'entretien ou la réparation d'ouvrages publics, de biens fédéraux ou d'immeubles fédéraux, le ministre donnerait la préférence aux projets favorisant l'utilisation du bois, en tenant compte des coûts afférents et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le projet a franchi l'étape de la deuxième lecture à la Chambre des communes par un vote de 217-75.

M. Nighbor a remercié le député Cannings pour son esprit d'initiative, qui a mené au dépôt du projet de loi, ajoutant que son adoption mettrait le Canada en bonne position par rapport à d'autres pays qui ont déjà adopté des pratiques similaires.

« Nous voyons déjà des pays comme l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse agir pour accentuer le choix de bâtiments écologiques, alors il y a beaucoup d'exemples et d'idées dont on peut s'inspirer », a ajouté M. Nighbor.

L'APFC offre une voix, au Canada et à l'étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie des produits forestiers, dont le chiffre d'affaires annuel atteint 67 milliards de dollars et qui représente 2 % du PIB du Canada, est l'un des plus gros employeurs du pays. L'industrie a des activités dans plus de 600 collectivités et procure 230 000 emplois directs et un million d'emplois indirects d'un océan à l'autre. Le secteur canadien des produits forestiers est un chef de file mondial de l'aménagement forestier durable; l'industrie est un partenaire essentiel de la lutte aux changements climatiques et a investi 1,5 milliard de dollars en technologies propres depuis cinq ans.

Source : Association des produits forestiers du Canada (APFC)

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
cristini banner
le maitre papetier