Accueil Nouvelles De l'industrie L’APFC salue l’engagement des ministres à renforcer le secteur forestier du Canada

L’APFC salue l’engagement des ministres à renforcer le secteur forestier du Canada

Envoyer Imprimer PDF

Aujourd'hui, au terme de la réunion annuelle du Conseil canadien des ministres des forêts (CCMF), l'Association des produits forestiers du Canada (APFC) a annoncé qu'il appuyait fortement l'engagement des ministres à renforcer le secteur forestier du Canada par un renouvellement de la vision nationale.

La réunion du CCMF, qui a lieu une fois par année depuis 1985, rassemble les ministres et ministres adjoints des forêts fédéraux, provinciaux et territoriaux du Canada. Il s'agit d'une excellente occasion pour les dirigeants politiques nationaux de se réunir afin de discuter des défis et possibilités du secteur forestier, ainsi que des tendances et problèmes actuels et nouveaux associés au secteur dans tout le pays.

Derek Nighbor, chef de la direction de l'APFC, a donné une présentation à la délégation du CCMF jeudi dernier. Il est satisfait de ce qui est ressorti des rencontres de cette semaine.

« Quand des dirigeants politiques non seulement de différentes régions du pays, mais aussi de diverses allégeances politiques, se réunissent pour s'entendre sur les principales priorités, comme l'accélération de l'innovation, l'amélioration de la compétitivité du secteur, l'aide au développement du commerce, et le renforcement de la protection contre les incendies, cela envoie un message fort aux travailleurs forestiers, aux investisseurs et aux communautés forestières d'un océan à l'autre », se réjouit Nighbor.

« Le Canada a de quoi être fier : nous sommes réputés parmi les meilleurs au monde pour ce qui est de la gestion rigoureuse et responsable de nos forêts, nous faisons figure de chefs de file dans le soutien de l'écologisation de l'économie, et nous maintenons et créons des emplois bien rémunérés qui font vivre des centaines de milliers de familles au pays. Les rencontres du Conseil canadien des ministres des forêts de cette semaine ont illustré le potentiel d'expansion et d'amélioration du secteur des produits forestiers canadiens, ainsi que la volonté politique d'en faire plus, de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve-et-Labrador », renchérit-il.

Le secteur des produits forestiers du Canada, comme d'autres industries des ressources naturelles au pays, est soumis à des règles et à une réglementation faisant partie des plus strictes au monde. La qualité des produits forestiers canadiens et la gestion responsable des forêts nationales procurent d'importants avantages au secteur dans de nombreux marchés clés partout sur la planète.

Pour réaliser le plein potentiel du secteur dans une économie propre et verte, et augmenter les investissements stratégiques ciblant les entreprises et travailleurs forestiers du Canada, les gouvernements doivent créer un climat d'affaires offrant plus de certitude et de prévisibilité en ce qui a trait à la législation, à la réglementation et aux politiques encadrant notre travail, surtout quand il y a des chevauchements entre la compétence du fédéral et celle des gouvernements provinciaux ou territoriaux.

« Le secteur des produits forestiers canadiens a tout ce qu'il faut pour développer les débouchés pour ses produits traditionnels aux quatre coins du globe, et devenir un chef de file mondial dans une bioéconomie en pleine croissance, affirme Nighbor. Il y a aussi moyen de faire plus pour améliorer les possibilités sur les plans social et économique pour les villages autochtones et les familles des régions rurales et du Nord du Canada. Il nous tarde de travailler avec le Conseil canadien des ministres des forêts et les gouvernements de tout le pays au cours des semaines et mois à venir afin de pouvoir réaliser ce potentiel et de faire encore plus bouger les choses au chapitre de l'environnement et de l'économie », conclut M. Nighbor.

Vous trouverez le communiqué officiel du CCMF à l'adresse suivante : http://www.scics.ca/fr/product-produit/communique-renouvellement-de-la-vision-pour-les-forets-du-canada/.

L'APFC est le porte-parole, au Canada et à l'étranger, des producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie canadienne des produits forestiers a un chiffre d'affaires de 69 milliards de dollars par année, ce qui représente 2 % du PIB du Canada. Elle a des activités dans plus de 600 collectivités forestières et procure 230 000 emplois directs d'un océan à l'autre, ce qui en fait l'un des principaux employeurs au pays.

Source : L'Association des produits forestiers du Canada (APFC)

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier