Accueil Nouvelles Financières Tembec publie les résultats financiers de son deuxième trimestre terminé le 25 mars 2017

Tembec publie les résultats financiers de son deuxième trimestre terminé le 25 mars 2017

Envoyer Imprimer PDF

Montréal (Québec) - Tembec a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 387 millions $ au trimestre terminé le 25 mars 2017, comparativement aux 380 millions $ enregistrés à la même période de l'an dernier. La Compagnie a réalisé un bénéfice net de 24 millions $ (0,24 $ par action) pour le trimestre de mars 2017, comparativement à un bénéfice net de 27 millions $ (0,27 $ par action) au trimestre de mars 2016. Le trimestre de l'exercice précédent incluait un gain hors caisse de 27 millions $ lié à la conversion de la dette libellée en dollars US. Le trimestre de mars 2017 inclut un gain hors caisse de 7 millions $ lié à la conversion de la dette libellée en dollars US. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement et autres éléments (BAIIA ajusté) a été de 54 millions $ pour les trois mois terminés le 25 mars 2017, comparativement au BAIIA ajusté de 36 millions $ enregistré au trimestre correspondant de l'an passé et au BAIIA ajusté de 34 millions $ du trimestre précédent.

Résultats par secteur d'activité

Durant le trimestre terminé le 25 mars 2017, le secteur des pâtes de cellulose de spécialités a produit un BAIIA ajusté de 28 millions $ et un chiffre d'affaires de 120 millions $, comparativement à un BAIIA ajusté de 10 millions $ et à un chiffre d'affaires de 103 millions $ au trimestre de décembre 2016. Le chiffre d'affaires des pâtes a augmenté de 15 millions $ suite à la hausse des expéditions. Les prix de vente déclarés en dollars canadiens pour les catégories de spécialités ont augmenté de 7 $ la tonne métrique. Alors que les prix en euros des pâtes de spécialités à l'usine de Tartas ont augmenté d'environ 6 %, cela a été en grande partie atténué par un euro plus faible et une baisse de la valeur de la gamme de produits vendus à l'usine de pâtes à Témiscaming. Dans l'ensemble, les prix de vente en dollars canadiens ont été relativement inchangés d'un trimestre à l'autre. L'augmentation de 43 $ la tonne métrique du prix de vente de viscose et autres catégories était due à la hausse des prix de vente en dollars US. Les expéditions ont représenté 86 % de la capacité comparativement à 73 % au cours du trimestre de décembre 2016. Au cours du trimestre de décembre 2016, l'usine de pâtes de cellulose de spécialités de Tartas a été en arrêt pendant 11 jours en raison des travaux d'entretien majeurs. Ceux-ci se produisent à intervalle de 18 mois. L'usine de pâtes de cellulose de spécialités de Témiscaming a également encouru un arrêt pour des travaux d'entretien planifiés de deux jours. Il n'y a eu aucun arrêt pour des travaux d'entretien au trimestre de mars 2017. Par conséquent, les deux usines de pâtes ont produit 14 600 tonnes métriques de plus au trimestre de mars 2017. Les coûts de fabrication ont diminué de 17 millions $ d'un trimestre à l'autre, incluant 5 millions $ pour le matériel d'entretien et 10 millions $ d'absorption des coûts fixes liés à l'augmentation de la productivité susmentionnée. Le BAIIA ajusté des produits chimiques a augmenté de 1 million $.

Le secteur des produits forestiers a inscrit un BAIIA ajusté de 10 millions $ et un chiffre d'affaires de 110 millions $ au trimestre terminé le 25 mars 2017, comparativement à un BAIIA ajusté de 9 millions $ et à un chiffre d'affaires de 113 millions $ au trimestre précédent. Le chiffre d'affaires du bois d'œuvre de SPÉ a diminué de 3 millions $ par suite d'une baisse des expéditions, partiellement compensée par une hausse des prix. Pendant le trimestre de mars 2017, le prix repère du bois d'œuvre débits toutes longueurs a augmenté de 23 $ US par mpmp tandis que celui du bois de colombage s'est apprécié de 33 $ US par mpmp. Les devises n'ont pas été un facteur important, le dollar canadien s'étant situé en moyenne à 0,755 $ US, une hausse de 0,5 % par rapport à 0,751 $ US au trimestre précédent. L'effet combiné sur les prix de vente en dollars canadiens a été une augmentation de 28 $ par mpmp, ce qui a augmenté le BAIIA ajusté de 5 millions $. Les expéditions de bois d'œuvre ont atteint 87 % de la capacité, par rapport à 95 % au trimestre précédent. Le coût au comptant du bois d'œuvre de SPÉ a augmenté de 3 millions $, principalement pour la fibre achetée.

Le secteur des pâtes à papier a produit un BAIIA ajusté de 9 millions $ et un chiffre d'affaires de 85 millions $ pour le trimestre terminé le 25 mars 2017, comparativement à un BAIIA ajusté de 7 millions $ et à un chiffre d'affaires de 83 millions $ pour le trimestre de décembre 2016. L'augmentation du chiffre d'affaires de 2 millions $ était due à la hausse des prix de vente et des expéditions. Le prix repère (livrée en Chine) de la pâte kraft d'eucalyptus blanchie (BEK) a augmenté de 77 $ US la tonne métrique. Les prix en dollars US pour les pâtes à haut rendement ont suivi une tendance similaire, mais moins prononcée, augmentant de 10 $ US la tonne métrique d'un trimestre à l'autre. Globalement, les prix de vente moyens pour les ventes externes en dollars canadiens ont augmenté de 11 $ la tonne métrique, augmentant le BAIIA ajusté de 1 million $. Les expéditions de pâtes ont atteint 95 % de la capacité aux deux trimestres. Les deux usines ont produit 6 800 tonnes métriques de plus que le trimestre précédent et les coûts de fabrication étaient relativement inchangés.

Le secteur des papiers a produit un BAIIA ajusté de 16 millions $ et un chiffre d'affaires de 96 millions $ au cours du trimestre terminé le 25 mars 2017, comparativement à un BAIIA ajusté de 17 millions $ et à un chiffre d'affaires de 96 millions $ au trimestre de décembre 2016. Il n'y a pas eu de changements importants aux expéditions ou aux prix d'un trimestre à l'autre. Le prix repère en dollars US pour le carton blanchi couché a été inchangé d'un trimestre à l'autre. Globalement, les prix de vente moyens pour le carton blanchi couché ont diminué de 22 $ la tonne métrique, diminuant le BAIIA ajusté de 1 million $. Les expéditions de carton blanchi couché ont représenté 106 % de la capacité, comparativement à 101 % au trimestre précédent. Les coûts de fabrication ont augmenté de 2 millions $. Le prix repère en dollars US du papier journal a été inchangé d'un trimestre à l'autre. L'usine de papier journal a connu une gamme de produits vendus moins favorable et les prix en dollars US ont diminué de 8 $ US la tonne métrique. Globalement, le prix de vente moyen pour le papier journal a diminué de 14 $ la tonne métrique, réduisant le BAIIA ajusté de 1 million $. Les expéditions de papier journal ont représenté 79 % de la capacité, comparativement à 82 % au trimestre précédent. Les coûts ont augmenté de 2 millions $, principalement pour l'énergie électrique.

Dépôts douaniers sur le bois d'oeuvre

Le 24 avril 2017, le U.S. Department of Commerce (USDOC) a fait part de sa décision préliminaire concernant les droits compensateurs et a imposé un droit provisoire au taux de 19,88 % sur les expéditions de bois d'œuvre de la Compagnie vers les États-Unis. La Compagnie, d'autres producteurs canadiens de bois d'œuvre ainsi que les gouvernements fédéral et provinciaux, sont grandement en désaccord avec la décision préliminaire émise par le USDOC. La Compagnie a l'intention de défendre vigoureusement sa position sur cette question. De plus amples détails sont fournis dans la section Événement postérieur à la date du bilan des documents trimestriels de mars 2017 de la Compagnie.

Perspectives

Dans l'ensemble, les résultats du trimestre de mars 2017 ont dépassé les attentes puisque les quatre secteurs d'activité ont généré des résultats d'exploitation supérieurs aux prévisions. Les devises n'ont pas été un facteur important, le dollar canadien ayant augmenté de 0,5 % en moyenne par rapport au dollar US au trimestre de mars 2017.

La hausse de 18 millions $ du BAIIA ajusté pour le secteur des pâtes de cellulose de spécialités était largement attendue. La combinaison d'une maintenance réduite, d'une productivité plus élevée et de prix plus élevés pour certaines catégories de spécialités et de viscose ont tous contribué à des marges de BAIIA ajusté au-delà de 25 % pour le trimestre. Bien que la Compagnie prévoie des résultats continus et solides de ce secteur d'activité, les résultats financiers de juin 2017 seront touchés par les travaux d'entretien majeurs prévus à l'usine de Témiscaming au mois de mai. Les marchés du bois d'œuvre ont continué à bien performer et les prix ont augmenté d'un trimestre à l'autre. L'annonce récente de la décision préliminaire sur les droits compensateurs aura un impact sur les résultats financiers et les liquidités de la Compagnie au cours des prochains exercices. Une décision préliminaire sur les droits antidumping est prévue au cours du trimestre de juin. La Compagnie prévoit qu'une portion des droits compensateurs et des droits antidumping sera transférée aux consommateurs sous la forme de hausse de prix du bois d'œuvre. La mise en œuvre des dépôts de droits compensateurs et de droits antidumping entraînera vraisemblablement une plus grande volatilité à mesure que les producteurs canadiens s'adapteront aux circonstances changeantes. Les résultats du secteur des pâtes à papier continuent de dépasser les attentes. La nouvelle capacité de pâtes BEK anticipée a augmenté à un rythme plus lent que prévu initialement. Cependant, cette nouvelle capacité arrivera éventuellement, exerçant une pression sur le marché des pâtes à papier de feuillus. Le secteur des papiers a généré un BAIIA ajusté de 16 millions $, ce qui représente un autre trimestre solide pour le secteur qui devrait continuer à bien performer. Le marché du carton blanchi couché est bien équilibré entraînant une continuité dans la stabilité des prix. Le marché du papier journal continue son déclin dans la demande et exigera d'autres réductions de capacité afin d'équilibrer le marché.

Avec un BAIIA ajusté de douze mois de 171 millions $, y compris une charge de rémunération à base d'actions de 8 millions $, la Compagnie a continué de démontrer l'impact positif sur les marges du projet de cogénération de Témiscaming ainsi que d'autres initiatives de réduction des coûts et d'amélioration de productivité. La Compagnie continuera de se concentrer sur des éléments contrôlables tels que les coûts et les éléments du fonds de roulement dans le but d'améliorer les marges d'exploitation. Alors que les dépôts de droits compensateurs et de droits antidumping auront une incidence sur les flux de trésorerie futurs, la liquidité relativement élevée de la Compagnie combinée à l'amélioration anticipée des marges l'ont placé dans une bonne position pour continuer à réduire son niveau d'endettement et à procéder à des dépenses en immobilisations qui permettront des réductions de coûts.

Tembec est une société de fabrication de produits forestiers – bois, pâtes, papier et cellulose de spécialités – et un leader mondial en gestion des ressources forestières durable. Les principales opérations sont au Canada et en France. Avec des ventes annuelles d'environ 1,5 milliard de dollars, Tembec compte quelque 3 000 employés et est inscrite au TSX (TMB). Le rapport intégral, comprenant le Rapport de gestion intermédiaire, les états financiers intermédiaires et les notes afférentes pour le trimestre terminé le 25 mars 2017, sont accessibles sur le site Web de Tembec, à www.tembec.com ou sur le site de SEDAR, à www.sedar.com

Voir le rapport complet

Source : Tembec

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
cristini banner
le maitre papetier