Accueil Nouvelles Financières Cascades annonce ses résultats du premier trimestre 2017

Cascades annonce ses résultats du premier trimestre 2017

Envoyer Imprimer PDF

Marges impactées par des initiatives à court terme et le délai d'entrée en vigueur des augmentations de prix annoncées

KINGSEY FALLS, QC , le 10 mai 2017- Cascades inc. (TSX: CAS) annonce ses résultats financiers non audités pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2017.

Faits saillants du T1 2017

  • Ventes de 1 006 M$
    (comparativement à 979 M$ au T4 2016 (+3 %) et 1 003 M$ au T1 2016 (stable))
  • Tel que divulgué (incluant les éléments spécifiques)
        . Bénéfice d'exploitation de 31 M$
          (comparativement à 33 M$ au T4 2016 (-6 %) et 73 M$ au T1 2016 (-58 %))
        . BEAA 12 de 78 M$
          (comparativement à 83 M$ au T4 2016 (-6 %) et 120 M$ au T1 2016 (-35 %))
        . Bénéfice net par action ordinaire de 1,70 $
          (comparativement à 0,04 $ au T4 2016 et à 0,79 $ au T1 2016)
  • Ajusté (excluant les éléments spécifiques) 1
        . Bénéfice d'exploitation de 28 M$
          (comparativement à 32 M$ au T4 2016 (-13 %) et 59 M$ au T1 2016 (-53 %))
        . BEAA de 75 M$
          (comparativement à 82 M$ au T4 2016 (-9 %) et 106 M$ au T1 2016 (-29 %))
        . Bénéfice net par action ordinaire de 0,13 $
          (comparativement à 0,16 $ au T4 2016 et à 0,35 $ au T1 2016)
  • Augmentation importante des capitaux propres à la suite de la réévaluation à la juste valeur de notre investissement dans Boralex
  • Dette nette 1 de 1 617 M$ au 31 mars 2017 (comparativement à 1 532 M$ au 31 décembre 2016) et ratio de dette nette sur BEAA ajusté 1 de 4,3x.
  • Notre participation dans Greenpac Mill LLC a augmenté de 59,7 % à 62,5 % avec les résultats entièrement consolidés avec ceux de Cascades à partir du début du deuxième trimestre.

1 - Pour plus de détails, voir la section « Information supplémentaire sur les mesures non conformes aux IFRS ».
2- BEAA = Bénéfice d'exploitation avant amortissement

M. Mario Plourde , président et chef de la direction, a émis les commentaires suivants : « Nos résultats du premier trimestre ont été impactés par certains éléments à court terme, notamment des coûts plus élevés de matières premières, nos initiatives de repositionnement de produits et le démarrage de notre nouvelle usine dans le segment des Papiers tissu et finalement par l'implantation de notre progiciel intégré. Cela dit, nos opérations d'emballage ont bien performé au premier trimestre avec des expéditions et un taux d'utilisation de la capacité en hausse pour nos trois divisions sur une base séquentielle et d'une année à l'autre. Dans nos activités de carton-caisse, la hausse significative des prix moyens des vieux cartons ondulés (OCC), au cours des trois premiers mois de 2017, a plus que contrebalancé les avantages découlant de la mise en œuvre progressive de l'augmentation des prix de vente annoncée à l'automne 2016, ajoutant ainsi une pression supplémentaire sur les marges en raison du décalage avec la hausse subséquente de 50 $ US par tonne courte annoncée en février. Bien qu'ils aient nui à la performance de nos activités de carton-caisse, les coûts des fibres recyclées plus élevés ont profité à notre division des produits spécialisés. L'augmentation des marges dans nos activités de récupération et de recyclage a fourni une couverture partielle contre l'impact négatif de la hausse du prix des intrants sur nos marges de fabrication. En Europe , Reno de Medici a amélioré ses résultats sur une base séquentielle grâce à de meilleures conditions de marché qui ont plus que compensé l'impact de la hausse du coût des fibres recyclées et des produits chimiques.

À ce qui a trait à nos activités de papiers tissu, les résultats du premier trimestre sont en baisse autant sur une base séquentielle que par rapport à la même période l'année dernière. Cette performance reflète une hausse des coûts de matières premières, une baisse des ventes de bobines mères au premier trimestre, les coûts associés à notre nouvelle usine de transformation sur la côte ouest américaine et les frais de marketing liés à l'image de marque et au repositionnement récent de notre offre de produits. Enfin, au niveau corporatif, les coûts relatifs à l'implantation de notre progiciel intégré ainsi qu'à l'optimisation de nos processus d'affaires ont augmenté significativement par rapport au premier trimestre de 2016, mais marginalement par rapport au trimestre précédent. Ces initiatives progressent bien et nous restons persuadés de les finaliser d'ici la fin de 2017.

Du côté de notre profil financier, notre dette nette a augmenté de 6 % ou 85 M$ séquentiellement, reflétant une baisse des flux de trésorerie d'opérations en raison du paiement d'intérêts au premier et troisième trimestre, des besoins en fonds de roulement saisonniers plus élevés et des dépenses en capital et des investissements en hausse durant la période. Par conséquent, notre ratio d'endettement est passé de 3,8x à la fin de 2016 à 4,3x à la fin du mois de mars. Notre ratio d'endettement plus élevé au T1 est normal pour cette période en raison de la saisonnalité de nos activités, de l'augmentation des besoins du fonds de roulement et des coûts d'intérêts distincts de la période. Nous continuons à travailler pour diriger notre ratio d'endettement vers une fourchette de 3,0x à 3,5x.

En terminant, j'aimerais souligner un changement important annoncé au début d'avril. Nous sommes très heureux du fait que les résultats de notre usine Greenpac seront consolidés à partir du deuxième trimestre. Ceci représente la réussite d'un de nos objectifs et donnera à nos actionnaires une plus grande clarté en ce qui concerne notre plateforme nord-américaine de carton-caisse et notre performance opérationnelle. »

Voir le rapport complet

Source : Cascades

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
fpinnovations banner
nalco banner
valmet banner
enerquin air banner
kemira banner
cristini banner