Accueil PAPTAC Nouvelles à PAPTAC La bioéconomie forestière : Voie d’évolution vers l’analyse de données massives et l’intelligence artificielle

La bioéconomie forestière : Voie d’évolution vers l’analyse de données massives et l’intelligence artificielle

Envoyer Imprimer PDF

Vers où la transformation du secteur forestier se dirige-t-elle? Vers une bioéconomie ou une économie verte? Clairement, ces deux concepts sont actuellement injustement considérés dans les milieux universitaire et décisionnaire comme des voies simplement durables. La bioéconomie n'est pas une question d'économie ou simplement une réaction aux problèmes et défis environnementaux. Cela représente un changement majeur au niveau mondial. Selon Zabouri et al., 2015 1 « le potentiel de la bioéconomie entraînera une augmentation considérable de la valeur de la forêt. Les forêts deviendront un écosystème multiservice vital et un secteur qui fournira des ressources bien plus vastes et importantes que la fibre de bois. » Une bioéconomie est axée sur les ressources alors qu'une économie verte considère le rôle de tous les processus écologiques. En ce qui concerne leur dimension sociale, l'économie verte est plus inclusive et sensible aux préoccupations locales (par exemple la biodiversité, l'éducation, etc.) qu'à la bioéconomie. Toutefois, les stratégies de bioéconomie et d'économie verte impliquent une diversification et une stabilité économiques. Elles prennent également en compte les problèmes conjoncturels de crise économique et de changement climatique, ainsi que les défis environnementaux potentiels à long terme. Ces deux concepts synergiques offrent de nouvelles perspectives prometteuses au secteur forestier en termes d'avancement de la science et de la technologie, de l'économie, de partenariats internationaux, ainsi que d'attraction d'investissements et de personnel talentueux de toutes les parties du monde.

C'est dans ce contexte qu'un cadre de la bioéconomie forestière pour le Canada a été établi et publié en septembre 2017 2. La vision suivante a été formulée: « le Canada devienne un chef de file mondial de l'utilisation de la biomasse forestière pour mettre au point des bioproduits d'avant-garde et des solutions novatrices. Il existe de multiples sources d'énergie propre au Canada – hydroélectricité, énergie éolienne, énergie marémotrice, énergie géothermique, énergie solaire et bioénergie (p. ex., l'électricité, la chaleur et les combustibles) – toutefois, la biomasse est la seule source renouvelable qui peut remplacer le combustible fossile à base de carbone que l'on trouve dans les produits chimiques, les plastiques et les composés ». Ce cadre, fondé sur quatre piliers pour renforcer la cohérence des politiques et la collaboration entre les gouvernements, envoie un message clair que le Conseil canadien des ministres des forêts est engagé pour aborder de manière coordonnée les défis du secteur forestier et développer les possibilités uniques d'innovation.

Alors que la transformation du secteur forestier se déroule progressivement, elle fait face à plusieurs défis relatifs aux données massives collectées souvent de manière aléatoire. Ainsi, les concepts pluridimensionnels de données massives, l'analyse de données et les nouvelles approches de créer des modèles de prédiction sont nécessaires pour améliorer la performance des équipements utilisés pour collecter des données et mieux gérer la forêt et la chaîne d'approvisionnement associée aux marchés de la bioéconomie. À cet égard, les concepts et les techniques d'intelligence artificielle, tels que l'apprentissage machine et l'apprentissage profond, soutenus par la planification automatisée, peuvent jouer un rôle important pour rendre les forêts canadiennes plus intelligentes. Le but ultime est de combiner les données collectées dans les forêts intelligentes avec l'expertise humaine pour optimiser l'utilisation de la forêt et les chaînes d'approvisionnement en fonction des besoins et des exigences spécifiques des marchés de la bioéconomie.


1 M. Zabouri, M.A. Demers, E. Johnson, A. McCracken, R. Swanson, M. A. Liboiron, and M. Lakhdari, Bioeconomy and green economy: Report on International Scan, Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, July 2015.

2 A Forest Bioeconomy Framework for Canada, September 2017, Report, Cat. no.: Fo79-23/2017E-PDF.

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier