Accueil Usines et Technologies Énergie Récupération d’énergie – Préchauffage de l’air de combustion et d’appoint d’une hotte Yankee

Récupération d’énergie – Préchauffage de l’air de combustion et d’appoint d’une hotte Yankee

Envoyer Imprimer PDF

Voici un exemple intéressant de récupération d'énergie qui a été réalisé pour un important producteur de papier tissu. Ce système comporte trois stages, dont une tour existante de chauffage d'eau à contact direct et une nouvelle unité de préchauffage de l'air d'appoint et de l'air de combustion.

Les objectifs visés étaient de taille :

  • Préchauffer l’air de combustion de cinq (5) brûleurs modulaires;
  • Intégrer le préchauffage de l’air de combustion sans affecter le système de régulation du rapport combustible/air automatisé SMARTFIRE®;
  • Préchauffer l’air d’appoint de la hotte Yankee;
  • Concevoir une unité compacte afin de réduire les coûts d’installation;
  • Raccorder la nouvelle unité de récupération d’énergie au système aéraulique pendant des arrêts de production planifiés;
  • Incorporer la nouvelle unité sans modifier, ni déplacer la tour de chauffage d’eau à contact direct existante;
  • Minimiser les coûts d’implantation tout en maximisant la quantité d’énergie récupérée pour obtenir un rendement du capital investi (RCI) justifiant le projet.

Solution proposée :

Afin de rencontrer tous les objectifs visés, Enerquin proposa son échangeur de chaleur ECO-AT offrant les avantages suivants :

  • Un échangeur conçu pour résister à des hautes pressions pouvant être installé en aval des ventilateurs de combustion;
  • Construction modulaire (6 cellules indépendantes, 5 pour le chauffage d’air de combustion et 1 pour l’air d’appoint);
  • Géométrie flexible pour s’adapter aux paramètres de conception.

Conclusions :

  • Après quelques ajustements et modifications mineures les performances prévues du système ont été atteintes et celui-ci permet depuis son installation de récupérer 9.0 x 106 BTUH (2600 kW) supplémentaire. Ce qui se traduit par une réduction de la consommation de gaz et donc d’une diminution des coûts de production, soit environ 250 000$ annuellement basé sur un coût de $3.50/kscfh.
  • Le préchauffage de l’air de combustion avec un système de régulation du rapport combustible/air automatiséSMARTFIRE® est possible mais demande que toutes les composantes en aval du SMARTFIRE® soient bien étanches à l’air.

 


 

 

 

 
     www.enerquin.com

 

 

 

 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
cristini banner
le maitre papetier