Accueil Usines et Technologies Énergie Optimisation énergétique de la Hotte Yankee

Optimisation énergétique de la Hotte Yankee

Envoyer Imprimer PDF

La consommation d'énergie à la hotte Yankee peut être significativement diminuée en augmentant sa température d'air d'alimentation. Des économies supplémentaires sont possibles à ces hautes températures avec l'introduction de la génération de vapeur par récupération de chaleur (HRSG).

Dès le bout humide de la machine à tissu nous savons qu'une grande partie de l'eau est enlevée par le drainage mécanique et le pressage :

Par contre le séchage des derniers points de pourcentage d'eau nécessite la plus grandedemande d'énergie au système de séchoir Yankee :

La consommation d'énergie pour sécher la feuille est attribuable aux sources suivantes :

  • l'alimentation électrique pour les ventilateurs du système d'air de procédé
  • l'alimentationde gaz naturel aux brûleurs fournissant la hotte Yankee
  • l'alimentationdevapeur au cylindre sécheur Yankee

Afin de mieux illustrer ce qui se passe à la hotte Yankee, considérons l'étude de cas suivante d'un grade essuie-tout de 14 lbs sur une machine double largeur à un taux de production de 260 tm/j. À mesure que la température de l'air d'alimentation augmente, la consommation de gaz au brûleur augmente aussi (courbe bleue) mais l'alimentation électrique du ventilateur baisse (courbe jaune) en raison de la plus faible vélocité de l'air nécessaire pour atteindre le même taux de production.

En revanche, si nous appliquons les coûts énergétiques à chaque source nous obtenons les relations suivantes au graphique ci-dessous. Ainsi le coût de l'énergie totale (courbe rose) baisse lorsque la température augmente.

Des réductions supplémentaires d'énergie peuvent être atteintes avec l'ajout de la récupération de chaleur. En fait, la génération de vapeur (HRSG) ne devient possible qu'aux températures plus élevées de l'air d'alimentation(et ce en raison de la grande quantité d'énergie requise dans le débit d'évacuationpour "re-bouillir" le condensat).

À ces températures d'alimentation élevées, des économies d'énergie supplémentaires de 25 à 30% sont possibles avec la génération de vapeur (HRSG).


Lire le précédent article intitulé ''Le séchage du papier tissu : Hotte versus Yankee''





{jacomment off}

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier