Le Maître Papetier

Dimanche 21 octobre 2018

twitteryoutube

Accueil Usines et Technologies Optimisation Processus d’essai d’équipements et de systèmes de BBA

Processus d’essai d’équipements et de systèmes de BBA

Envoyer Imprimer PDF

Bien faire les choses du premier coup

Le processus d'essai d'équipements et de systèmes, décrit dans le présent article, repose sur de nombreux exemples recueillis au cours des 40 dernières années où BBA est intervenue à la suite de défaillances en cours de production parce que des essais de réception à l'usine (FAT) n'avaient pas été effectués correctement ou parce qu'aucun essai de mise en service n'avait été réalisé.

Les défaillances d'équipements en cours de production sont un cauchemar pour les gestionnaires d'usine. Bien qu'il soit impossible de les éliminer totalement, ces défaillances peuvent être considérablement réduites en suivant des étapes simples avant la mise en production de l'équipement.

Ces étapes, qui sont décrites ci-dessous, sont interreliées et doivent toutes être suivies pour obtenir des résultats optimaux.

Ingénierie de détail

  • Les spécifications d'équipements doivent être précises afin de pouvoir acquérir le meilleur équipement possible pour l'application visée. Faire des compromis sur la qualité technique de l'équipement dans le but d'économiser quelques dollars sur les coûts d'achat n'est pas recommandé puisque le coût des pertes de production lié à une seule défaillance est souvent beaucoup plus élevé que les économies escomptées.
  • Pour obtenir un équipement de qualité, il est très important que les spécifications incluent les différents essais d'acceptation à exécuter à l'usine, incluant l'obligation pour les fournisseurs de soumettre un protocole d'essai détaillé et, lorsque spécifié, les rapports d'essais types exigés.
  • La conception doit tenir compte de la nécessité d'effectuer des essais de mise en service après l'installation de l'équipement.

Processus d'appel d'offres

  • Les fabricants invités à soumissionner doivent avoir de solides antécédents en matière de qualité sans défaillance.
  • Un questionnaire technique doit être joint aux documents d'appels d'offres et dûment rempli pour qu'une proposition soit prise en considération.
  • La sélection du soumissionnaire doit reposer à la fois sur le prix et sur l'analyse des exigences techniques.

FAT (Essais de réception à l'usine)

  • Un processus d'approbation du protocole d'essai en usine doit être exécuté par du personnel technique qualifié.
  • Un technicien ou un ingénieur qualifié, possédant une connaissance technique appropriée de l'application et de l'équipement, doit agir comme témoin lors de l'exécution des essais d'acceptation à l'usine.
  • Les résultats de chaque essai doivent être compilés dans un rapport préparé par le fabricant et soumis au client avant la livraison. Ces résultats seront utilisés comme point de référence pour l'état de l'équipement « tel que testé en usine » comme l'exige généralement le processus d'entretien.

Essais de mise en service

  • Des essais de mise en service doivent être effectués sur l'équipement, en conformité avec les normes de la NETA (International Electrical Testing Association).
  • Les résultats de chaque essai doivent être compilés dans un rapport et envoyés au client. Ces résultats devraient être utilisés comme point de référence pour l'état de l'équipement « tel qu'installé », comme l'exige généralement le processus d'entretien.
  • Il ne faut pas modifier l'équipement après les essais de mise en service. Si des modifications doivent être apportées à l'équipement, il faut reprendre les essais.

Mise en marche

  • Il faut préparer une procédure pour la mise en marche de l'équipement.
  • Il faut désigner une personne pour diriger les activités de mise en marche, qui devra apposer sa signature et indiquer la date pour chacune des étapes de la procédure.

La défaillance n'est pas une option

En raison des pressions imposées par les calendriers de projets, des étapes sont souvent omises dans le processus proposé.

Sur le plan financier, les conséquences d'une défaillance d'un équipement au cours de la phase d'essai sont minimes comparativement à celles qui surviennent pendant la production.

La sécurité à long terme des travailleurs est considérablement améliorée lorsque l'équipement a fait l'objet des essais FAT et de mise en service adéquats.

Il ne faut donc pas oublier que les défaillances des systèmes et des équipements sont une réalité du cycle de vie d'un équipement, et en n'effectuant pas les essais recommandés, on ne fait qu'accroître la probabilité de défaillances prématurées.

Par conséquent, on recommande fortement de suivre toutes les étapes du processus d'essai et de mise en service proposé ci-haut.

Source : BBA

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
fpinnovations banner
Spi-Bio
buckman banner
Vision Biomase Québec
paper & beyond
cristini banner
le maitre papetier