Accueil Usines et Technologies Optimisation La migration d'un système d­e contrôle : Quels sont les impacts sur les performances?

La migration d'un système d­e contrôle : Quels sont les impacts sur les performances?

Envoyer Imprimer PDF

Lors du remplacement d'un système de contrôle, il faut se méfier des algorithmes qui peuvent être différents, et ce, même si le nouveau système provient du même manufacturier. Si les algorithmes sont différents, les comportements seront différents et les performances seront aussi différentes.

Ceci est particulièrement vrai pour les boucles de contrôle puisque les blocs PID et les fonctions associées sont les plus susceptibles d'être différents.

Les principales différences entre les systèmes sont :

bullet-1  L'algorithme lui-même, soit parallèle, série ou idéal (ISA)

bullet-1 Les variantes de l'algorithme, par exemple I-PD, D sur mesure, etc.

bullet-1 Les unités pour les paramètres

bullet-2 Proportionnel, gain ou bande proportionnelle

bullet-2 Intégral, temps (ms, s, min) ou répétition/temps (rps, rpm)

bullet-2 Dérivé, s ou min

bullet-2 Filtre, temps (ms, s, min) ou fréquence (Hz ou rad/s)

bullet-1 Les sélections

bullet-2 Gain maximum du dérivé

bullet-2 Type d'antiblocage de l'intégrateur (anti-reset wind-up)

bullet-2Type de filtre

bullet-2Filtre sur consigne

bullet-2Etc.

bullet-1Les limites

bullet-2Sortie

bullet-2Consigne

bullet-2Taux de changement

bullet-2Etc.

bullet-1La scrutation

bullet-2Déclenchement

bullet-2 Temps, contraintes

Afin de réussir la migration, les programmeurs doivent connaître les différences et avoir des directives claires quant aux substitutions, aux modifications et aux valeurs à utiliser. Les exemples sont nombreux où les précautions nécessaires n'ont pas été prises résultant en un démarrage difficile et long.

La solution est de planifier cette migration en incluant un expert qui s'assurera de prendre en compte les différences afin que le nouveau système ait le même comportement que l'ancien. Le fait que cet expert saura déceler les failles et les réglages douteux de l'ancien système afin de proposer des améliorations est un bénéfice supplémentaire.









*Michel Ruel ing. a plus de 35 années d'expérience comme consultant, formateur et auteur de plusieurs livres, publications et logiciels scientifiques se rapportant à l'instrumentation et au contrôle de procédé. Il a aussi enseigné dans plusieurs collèges et universités. Président et fondateur de Top Control Inc., il a œuvré dans plusieurs pays et est un conférencier régulier de plusieurs associations.

M. Ruel est membre de plusieurs sociétés :

  • OIQ (Ordre des Ingénieurs du Québec)
  • EO ("Professional Engineers of Ontario")
  • SA, membre Fellow ("International Society for Automation");
  • Dir Management Division
  • Member of ISA 2009 Committee
  • I.E.E.E. ("Institute of Electrical and Electronic Engineers")
  • TAPPI ("Technical Association for Pulp and Paper Industry ")
  • PAPTAC ("Pulp and Paper Technical Association of Canada), Vice-président, Division Contrôle de procédés
  • Vice Chairman Process Control Division

{jacomment off}

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
le maitre papetier
Vision Biomase Québec
fpinnovations banner
buckman banner
cristini banner
le maitre papetier