Accueil Usines et Technologies Santé et Sécurité Solvants industriels - Savoir les utiliser en toute sécurité

Solvants industriels - Savoir les utiliser en toute sécurité

Envoyer Imprimer PDF

Définition d'un solvant

On appelle solvant toute substance qui a le pouvoir d'en dissoudre une autre. Les solvants utilisés par les entreprises des secteurs des pâtes et papiers, du meuble et des industries de la forêt se retrouvent principalement dans les diluants à peinture (Thinner), l'acétone, la térébenthine ainsi que dans les nombreux vernis et peintures. Ils ont tous des effets potentiellement nocifs sur la santé, variables selon les produits et la nature de l'exposition. C'est pourquoi il est essentiel d'en connaître les risques, de mettre en place des mesures de prévention et de former et d'informer les travailleurs à les utiliser de façon sécuritaire.

Risques à la santé

Les solvants ont deux voies d'entrée dans le corps :

1) La voie respiratoire : le travailleur qui inhale des solvants ressentira des hallucinations, de la somnolence ainsi que des troubles de perception.

2) Le contact avec la peau ou les yeux : les solvants ont la capacité de dissoudre la graisse présente dans les cellules de la peau. La peau est alors affaiblie, souvent fendue, et les solvants sont alors plus facilement libérés dans le système sanguin. Une fois les solvants dans le système sanguin, ils peuvent affecter d'autres organes tels le foie et les reins.

Moyens de prévention

Afin de protéger les travailleurs contre les effets nocifs des solvants, plusieurs solutions s'offrent à vous. Tout d'abord, vérifiez si le produit peut être substitué par un produit moins dangereux pour la santé. Lorsque cela n'est pas possible, les moyens de protection collective tels que l'aménagement des postes de travail (ex. : mécaniser le procédé et éloigner le travailleur du produit, espacer les postes qui utilisent une grande quantité de produits, prévoir les moyens de rétention/absorption en cas de déversement), la ventilation des locaux où sont manipulés les solvants ou l'ajout d'un système de captation des vapeurs à la source (ex. : table d'aspiration) sont les solutions privilégiées. Les coûts d'implantation de telles mesures peuvent sembler élevés mais il ne le sera jamais autant que les coûts d'indemnisation pour des travailleurs ayant contracté des maladies professionnelles causées par l'exposition aux solvants.

Les équipements de protection individuelle (EPI) tels que les gants, les lunettes de sécurité, les tabliers et la protection respiratoire sont également des moyens efficaces pour protéger les travailleurs. Bien que les bonnes pratiques en hygiène industrielle préconisent l'utilisation de moyens de protection collective, il se peut que, en fonction de vos installations et procédés, le port des EPI soit requis malgré tout.

Précautions à prendre lors du transvidage

Les solvants sont des produits très inflammables. Afin de réduire les risques d'incendie et d'explosion, certaines précautions doivent être prises lors de la manutention, de l'utilisation et de l'entreposage des solvants. En ce qui concerne le transvidage des solvants d'un grand contenant vers de plus petits, la mise à la terre et la mise à la masse peuvent être nécessaires. La mise à la terre consiste à lier l'objet et le sol par un fil conducteur afin d'évacuer une surcharge d'électricité. La mise à la masse, quant à elle, consiste à lier deux contenants ensemble pour éviter l'accumulation d'électricité.

 

Entreposage des solvants

En vertu de l'article 82 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST), les solvants doivent être entreposés dans des armoires répondant aux exigences de la norme NFPA 30 Code des liquides inflammables et combustibles. Un maximum de 454 litres de solvants peut être entreposé dans une armoire. Vous pouvez regrouper trois armoires pour constituer ce qu'on appelle un îlot. Si vous avez besoin de plus de trois armoires (1 îlot), assurez-vous de laisser un espace de 30 mètres entre chaque îlot. Pour les besoins du travail, vous pouvez avoir un maximum de 454 litres de produits inflammables qui ne sont pas dans les armoires. Au delà de cette quantité, votre assureur pourrait refuser de vous indemniser advenant un évènement.

Pour en savoir plus

D'autres exigences règlementaires s'appliquent en ce qui concerne les matières inflammables et combustibles à l'état liquide, tels les articles 81 à 91 du RSST. Nous vous invitons à les consulter à l'adresse suivante :
http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/S_2_1/S2_1R13.HTM

Pour obtenir des informations sur nos services d'hygiène industrielle, contactez Mme Vanessa St-Gelais, T.P, par courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou par téléphone au 418 657-2267 ou 1 888 632-9326 poste 324.


 

 
Vanessa St-Gelais, T.P.
Conseillère en SST
 

Visitez notre site Internet au  http://www.santesecurite.org/ 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
nalco banner
enerquin air banner
buckman banner
fpinnovations banner
kemira banner
tecumseth banner
cristini banner
banniere BIOFOR International
banniere PaperWeek Canada
le maitre papetier