Monoxyde de carbone

Envoyer Imprimer PDF

Identifier les risques et prévenir les intoxications

Le monoxyde de carbone est un gaz formé par une combustion incomplète de matières composées de carbone. On le désigne régulièrement sous sa forme moléculaire « CO ». Il est généré, par exemple, lors de travaux de coupage et d'oxycoupage ou lors de l'utilisation d'appareils de chauffage défectueux (ex. : poêles, fours, appareils à gaz avec comburants tels que le charbon, le propane, l'essence). Il se retrouve dans les gaz d'échappement des véhicules automoteurs, des équipements motorisés (ex. : génératrice, soudeuse) et des outils à essence utilisés pour le travail (ex. : scie à chaîne, débroussailleuse, scie à béton, tondeuse, souffleuse à neige, véhicule tout terrain et motoneige). Le CO est incolore et inodore, ce qui le rend difficile à détecter. La densité des vapeurs du CO est pratiquement identique à celle de l'oxygène, ce qui implique qu'il se mélange à l'air et n'aura pas tendance à se tenir au ras du sol où en hauteur.

Effets du CO sur la santé

L'hémoglobine présente dans le sang sert à distribuer l'oxygène nécessaire au bon fonctionnement des organes du corps humain. L'affinité de l'hémoglobine pour le CO est de 240 à 250 fois supérieure à celle pour l'oxygène. Donc, en présence de CO, l'hémoglobine privilégiera le transport de celui-ci plutôt que de l'oxygène qui, lui, est vital. Le CO peut rester jusqu'à 5 heures dans le système avant d'être éliminé. Il n'est pas un irritant respiratoire mais certains symptômes précurseurs peuvent nous indiquer qu'il est présent.


RSST : Règlement sur la santé et la sécurité du travail
Tableau adapté de Cloutier, F. et Gourdeau, P. « L'exposition au monoxyde de carbone : description d'une approche de santé publique.» Médecin du Québec, Vol.28, no.12, p.65-71. (1993)

Identification des risques

Dans un premier temps, vous devez identifier les endroits et les situations de travail pouvant entraîner des risques d'intoxication au monoxyde de carbone. Par la suite, un contrôle régulier de la qualité de l'air ambiant est de mise. La détection du CO peut se faire à l'aide de deux types d'équipements : fixes ou portatifs.

Équipements de détection fixes

Ils sont utilisés afin de déterminer la présence de CO dans un lieu donné (ex. : pièce dans un bâtiment). Ils doivent être installés selon les recommandations du fabricant et en s'assurant qu'il n'y ait pas d'obstacles ou de turbulences d'air à proximité. En règle générale, le détecteur de CO fixe devrait être placé près de la source possible d'émission de monoxyde de carbone, à hauteur d'homme, afin d'y lire facilement les informations qui apparaissent sur l'écran.

Équipements de détection portatifs

Ils sont utilisés afin de mesurer l'exposition d'un travailleur qui doit se déplacer dans son environnement de travail. Ils sont également employés pour l'évaluation atmosphérique dans les espaces clos. Les équipements de détection portatifs doivent être portés par le travailleur, à la ceinture ou près de la zone respiratoire, et l'entrée d'air doit toujours être libre. Il n'est pas recommandé de placer le détecteur dans la poche d'une veste. Le moteur de la pompe à l'intérieur du détecteur peut être endommagé s'il n'y a pas d'air qui y circule.

Entretien des équipements de détection

Il existe une vaste gamme de produits de détection du monoxyde de carbone avec des options telles que l'enregistrement de données et l'envoi d'alarme vers un poste de garde ou la centrale de police/pompier de la municipalité. Tous ces équipements nécessitent un entretien régulier afin de s'assurer que leur fonctionnement est optimal. La majorité des compagnies recommandent un entretien à tous les 6 mois/180 jours. Nous vous recommandons de vous référer au manuel du fabricant pour connaître la fréquence et le type d'entretien nécessaire pour vos équipements de détection.

Moyens de prévention

Dans les secteurs des pâtes et papiers et des industries de la forêt, il nous est impossible de se passer d'équipements fonctionnant à l'essence ou au gaz. Cependant, il est primordial de prendre des actions pour prévenir les intoxications. Nous vous en proposons quelques-unes :

Entretien et conformité des équipements

Assurez-vous que les équipements à combustion que vous utilisez tels que les appareils de chauffage, les foyers et les cuisinières au gaz sont bien entretenus, fonctionnent adéquatement et qu'ils sont munis d'un évent ou d'une cheminée (RSST, art.113 à 115).

Usage extérieur, captation et ventilation

N'utilisez pas de génératrice à l'intérieur (même les portes ouvertes) et assurez-vous qu'elle est placée loin des portes et fenêtres des bâtiments afin d'éviter que le CO entre par ces ouvertures. N'utilisez pas de barbecue ou d'équipements de cuisson de camping à l'intérieur de vos bâtiments (incluant les camions ateliers).

Évitez de laisser les moteurs de véhicules (incluant chariots élévateurs au propane et machines forestières) tourner au ralenti à l'intérieur d'un garage, même les portes ouvertes. Si vous devez le faire pour une inspection ou une réparation, travaillez à l'extérieur ou utilisez des installations de captation des gaz d'échappement.

Les appareils de chauffage à l'infrarouge consomment de l'oxygène et dégagent du monoxyde de carbone. Il faut les utiliser dans des endroits bien ventilés et toujours suivre les instructions du fabricant.

Détecteurs-avertisseur de monoxyde de carbone

La présence d'un détecteur-avertisseur de CO est une façon d'assurer une surveillance dans les endroits où une accumulation de ce gaz est possible. Celui-ci permet d'avertir les occupants lorsque les concentrations atteignent un niveau dangereux. Il est important de privilégier les détecteurs-avertisseurs de CO homologués CSA ou ULC et de les installer selon les recommandations du fabricant. Ceux vendus dans les magasins à grandes surfaces et les quincailleries ne sont pas conçus pour une utilisation en milieu de travail car leur seuil de détection est beaucoup plus élevé que la norme sur 8 heures. Veuillez vous référer à votre détaillant d'articles de sécurité pour un achat adapté à vos activités commerciales et industrielles. À noter qu'un détecteur-avertisseur de CO ne remplace pas un avertisseur de fumée ; les deux devraient se trouver dans vos établissements.

C'est arrivé chez nous, au Québec !

Chaque année, en moyenne 500 cas d'intoxication au monoxyde de carbone sont recensés. L'intoxication au CO est une maladie à déclaration obligatoire (MADO) selon la Loi sur la santé publique.

 
                                   NE FAITES PAS PARTIE DES STATISTIQUES !

Pour obtenir des informations sur nos services d'hygiène industrielle, contactez Mme Vanessa St-Gelais, T.P, par courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou par téléphone au 418 657-2267 ou 1 888 632-9326 poste 324.


 

 
Vanessa St-Gelais, T.P.
Conseillère en SST
 

Visitez notre site Internet au  http://www.santesecurite.org/ 

 
paptac-portal

inscription-infolettre

acces-infolettres
le maitre papetier
buckman banner
paper & beyond
fpinnovations banner
cristini banner
le maitre papetier