Des microbilles aux nanocristaux, Anomera voit grand pour son usine pilote de Témiscaming

L'usine test d'Anomera est basée à Témiscaming. Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Bioproduits
Outils
Typographie

On entend souvent parler des microbilles de plastique que contiennent les cosmétiques et de leurs effets sur l'environnement. L’entreprise Anomera est sur le point de mettre en production une nouvelle technologie novatrice qui pourrait changer la donne.

Située sur le site de Rayonier à Témiscaming, l’entreprise compte produire et mettre en marché d’ici 2022 des nanocristaux de cellulose, une solution écologique pour remplacer les microbilles de plastique dans plusieurs cosmétiques.

Lire la suite de l'article

Source : Radio-Canada

 

Note: Le Maître papetier n'est pas responsable de l'exactitude ou de la disponibilité du contenu sur les sites Web externes.