Essais de protecteurs d’arbres biodégradables au Royaume-Uni

Bioproduits
Outils
Typographie

Biome Bioplastics – Biome Bioplastics et Suregreen ont donné le coup d’envoi à des essais commerciaux sur le territoire du Royaume-Uni pour des protecteurs de jeunes pousses d’arbres biodégradables devant mettre un terme au problème de la pollution plastique des activités de reboisement dans le pays.

Pour atteindre son objectif de carboneutralité d’ici 2050, le gouvernement britannique s’est engagé à doubler le reboisement pour atteindre 30 000 hectares par année, ce qui équivaut à 90-120 millions de pousses d’arbre. Bien que les protecteurs soient essentiels, ils ne sont pas ramassés à la fin de leur durée de vie utile, ce qui représente 2500 tonnes par année de plastique polluant l’environnement.

Lors d’essais en laboratoire, il a été démontré que le matériel bioplastique de Biome, fabriqué par la compagnie Suregreen, performe aussi bien que les protecteurs conventionnels pour protéger les jeunes pousses. Ils interagissent avec les bactéries du sol et se dégradent avec le temps, ne laissant derrière que du CO2, de l’eau et quelques minéraux naturels. Les tests démontrent que ce bioplastique protège l’arbre pendant cinq ans, le processus de biodégradation commençant après 5-7 ans. Sans cette protection, de 25 à 90% des arbres nouvellement plantés sont endommagés ou périssent pour diverses raisons.

Plus tôt en 2021, les deux compagnies ont achevé une étude de faisabilité. Le projet a reçu des fonds supplémentaires d’Innovate, le Fonds d’innovation britannique pour la durabilité. Biome et Suregreen suivent en ce moment les performances de 40 000 protecteurs sur 40 sites différents pour s’assurer de la survie de jeunes pousses en milieu forestier au cours des prochaines années.

Qu'est-ce qu'un bioplastique ?

Un bioplastique est un plastique fabriqué en partie ou en totalité à partir de matériaux dérivés de sources biologiques, telles que la canne à sucre, la fécule de pomme de terre ou la cellulose des arbres et de la paille. Les bioplastiques sont souvent conçus de manière à se biodégrader ou à se composter à la fin de leur vie utile, aidés par des champignons, des bactéries et des enzymes. Les bioplastiques peuvent généralement être directement substitués à leurs équivalents à base de pétrole. Ils peuvent également être fabriqués pour être chimiquement identiques aux plastiques industriels standard.


Jaclin Ouellet, Journaliste, Le Maître papetier