La corrosion est dangereuse et coûteuse : voici comment la gérer

FPInnovations
Typographie

La sécurité du milieu de travail et la rentabilité sont deux valeurs fondamentales d’une organisation. Si elle n’est pas gérée avec soin, une corrosion de l’équipement rotatif et fixe, d’un procédé peut compromettre fortement ces deux valeurs, que ce soit dans une usine de pâte ou toute autre usine de fabrication ou de traitement chimique.

Pour gérer convenablement les défaillances et assurer la sécurité et la fiabilité de l’équipement rotatif et fixe, il est essentiel d’appliquer des pratiques efficaces d’inspection et de bien choisir le matériel. L’omission de l’une ou l’autre de ces mesures peut créer un milieu de travail dangereux ainsi qu’un impact financier négatif dû à une production réduite. Le programme de recherche de FPInnovations sur la corrosion développe, améliore et entretient des outils et de l’expertise pour aider les usines à assurer la fiabilité de leurs machines et à tirer le maximum de leurs budgets d’entretien et d’investissement.

Répercussions sur la sécurité et les finances des arrêts prévus et imprévus

Les arrêts imprévus pour remédier aux défaillances des équipements sont plus coûteux en raison de l’urgence d’amener sur place équipement, fourniture et expertise nécessaire pour faciliter les réparations. Les arrêts causent aussi des préoccupations en matière de santé et sécurité en raison de l’exécution rapide de travaux inhabituels d’entretien et peuvent mettre les employés dans des situations dangereuses.

Habituellement, ces arrêts varient de 3 à 28 jours et peuvent entraîner des pertes de revenus d’un million de dollars par jour pour une usine de pâte kraft produisant 1000 t quotidiennement. Pour éviter cette situation, les usines prévoient régulièrement des arrêts de production de 5-10 jours pour des travaux d’entretien majeurs; généralement tous les 12 à 18 mois pour une usine de pâte kraft.

Dans le court laps de temps disponible dont ils disposent, les ingénieurs de l'usine doivent identifier et réparer toutes les déficiences susceptibles de provoquer un arrêt imprévu lors de la période d'exploitation suivante. La planification est presque entièrement basée sur l'expérience passée, car tout ressources, équipements et fournitures nécessaires pour effectuer les réparations doivent être prévus des mois avant l'arrêt. Mais, que se passe-t-il si un changement dans les conditions du processus provoque un nouveau problème? Est-ce que de nouveaux matériaux sont disponibles, qui pourraient durer deux fois plus longtemps dans le même service?

Des informations provenant d’experts comme ceux de FPInnovations permettent de définir les capacités d’essais non destructifs, d’améliorer le choix du matériel et d’interpréter les résultats des analyses de défaillance pour clarifier les intervalles d’inspection et optimiser les tâches à faire lors des arrêts.

Pour optimiser le nombre de tâches lors des arrêts majeurs, il est crucial de bien choisir le matériel et d’appliquer les pratiques exemplaires de l’industrie. Gérer ou éliminer les mécanismes de corrosion par le choix du matériel peut minimiser ou éliminer les tâches répétitives effectuées lors de chaque arrêt. Par contre, un mauvais choix de matériel peut entraîner une défaillance prématurée de l’équipement, qui pourrait entraîner des réparations dépassant 0,5 M$ par année pour des actifs critiques et non critiques de taille moyenne, ainsi que des pertes d’efficacité. Dans certains cas, la baisse de revenus liés aux ventes d’énergie verte pourrait se chiffrer en millions de dollars par année.

FPI 2sept21 2

Méthodologie

FPInnovations travaille avec des ingénieurs d’usine pour démontrer l’impact de la modification des variables de procédés sur la corrosion, afin d’accroître les heures productives disponibles. Les recherches sur la corrosion et le matériel sont un pilier de FPInnovations depuis les années 1950, et leur expertise a été transmise à des usines partout dans le monde. Le groupe Corrosion offre les services suivants pour aider les usines à améliorer la fiabilité de leurs machines :

  1. Essais de corrosion sur des échantillons : Fournit des données générées dans des milieux réels pour aider les ingénieurs à prendre des décisions quant à la réparation ou au remplacement du matériel. FPInnovations peut planifier et réaliser un programme d’essai sur des échantillons en usine. Les échantillons sont caractérisés en termes de corrosion, puis évalués et classés pour la meilleure performance. Cette information permet aux ingénieurs d’usine de prendre des décisions éclairées.
  2. Essais en laboratoire : FPInnovations dispose d’un laboratoire qui peut simuler la plupart des milieux d’une usine de pâte. Lorsqu’il faut prendre une décision rapidement, un essai électrochimique peut faciliter le choix du matériel et permet de mieux comprendre les impacts des conditions du procédé sur le rendement du matériel. Cette méthode d’essai sert aussi à faire la démonstration de mécanismes de corrosion dans de nouvelles technologies émergentes, FPInnovations appuyant les usines dans leur transition vers la bioéconomie.
  3. Essais à haute température : FPInnovations dispose d’installations à la fine pointe pour tester les échantillons pour la corrosion dans une variété de milieux chimiques à des températures pouvant atteindre 1500 ⁰C. Son travail aide l’industrie à repousser les limites de l’efficacité des chaudières et de l’énergie à base de biomasse et a permis de corriger des mécanismes de dégradation à haute température qui représentaient autrefois des aspects à haut risque dans les chaudières de récupération chimique et de production d’énergie.
  4. Inspections basées sur le risque : Les budgets d’entretien sont souvent trop étirés en raison de pratiques d’inspection basées sur le calendrier, qui nécessitent la réalisation de trop de tâches lors des arrêts majeurs. Dans d’autres cas, les ingénieurs n’ont peut-être pas les moyens de classer par priorité les tâches d’entretien de tout l’équipement d’une usine. Une approche basée sur le risque permet à l’usine de concentrer les budgets d’entretien sur les actifs critiques qui présentent le plus de risque. FPInnovations peut aider les usines à élaborer une feuille de route sur 5 à 10 ans pour gérer l’exposition au risque à l’aide de pratiques d’inspection et d’initiatives techniques ciblées.

La sécurité et la rentabilité sont essentielles pour une organisation. Une bonne gestion de la corrosion assure la fiabilité de la machinerie, et une usine fiable est une usine sécuritaire et rentable.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Chercheur principal chez FPInnovations, ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Directeur de secteur industriel, Pâtes et papiers.


Source : FPInnovations