Mission accomplie pour le Rendez-vous Biomasse 2021

Innofibre
Typographie

Innofibre était présent au Rendez-vous Biomasse 2021 ayant eu lieu à Carleton le 27 et 28 octobre.

Organisé par le Pôle des technologies propres de la Gaspésie, ce colloque qui s’est tenu en mode hybride (virtuel et présentiel) a été un véritable succès. Plus de 160 personnes étaient présentes, dont 85 en présentiel. L’événement visait à présenter les différentes utilisations de la biomasse forestière pour le remplacement des énergies fossiles.

Réunir les gens de terrain pour innover

L’événement a permis de regrouper les leaders québécois praticiens de l’industrie de la valorisation de la biomasse forestière : représentants de l’industrie forestière, entreprises de matériaux biosourcés, équipementiers en bioénergie, intervenants et leaders municipaux, agents de développement économique, chercheuses et chercheurs, gestionnaires d’infrastructures, médias spécialisés. Le Rendez-vous Biomasse 2021 était l’opportunité de découvrir les nombreux potentiels de la biomasse forestière comme agent de décarbonisation et de réduction des GES. Il a aussi permis de mettre en lumière des entreprises du Québec et de l’international qui ont des projets de valorisation de la biomasse forestière ainsi que de partager les savoirs actuels de divers experts du domaine.

En conférence d’ouverture, un « Survol de l’histoire des produits du bois » au Québec a mis la table pour les 5 blocs thématiques qui ont animé l’événement : recherche appliquée, biomasse brute, biocarburant, granulés et biochars. Les conférenciers internationaux et locaux ont suscité un grand intérêt des participants. L’importance des bioénergies dans les efforts de décarbonisation ont fait l’objet de plusieurs présentations, notamment en abordant les potentiels de développement économique, mais aussi les enjeux plus techniques comme la comptabilisation du réel potentiel de réduction des GES. De plus, la difficulté de transport et d’approvisionnement qui est souvent un frein au développement de projets de valorisation de la biomasse, a fait l’objet d’un atelier dédié aux défis d’accès à la fibre (biomasse).

Innofibre 18nov21 2L’événement a permis de regrouper pendant 2 jours les leaders québécois praticiens de l’industrie de la valorisation de la biomasse forestière. Source : Pôle des technologies propres de la Gaspésie

Des cas innovants et concrets de valorisation de la biomasse ont été présentés et ont démontré le vaste potentiel que peut représenter la biomasse forestière pour le développement des régions et de l’économie du Québec. Parmi les projets industriels présentés, on pouvait compter celui de l’utilisation des écorces dans la fabrication d’éthanol 2G et de granulés industriels de l’entreprise RéSolve Énergie. Bombardier faisait aussi parti des conférenciers, l’entreprise a fait une présentation sur les carburants durables pour l’industrie de l’aviation dans une perspective d’économie circulaire. L’entreprise Bioénergie La Tuque (BELT) a, pour sa part, présenté comment son projet est au cœur de la diversification économique régionale.

Innofibre 18nov21 3Valorisation de résidus de biomasse forestière. À gauche bois coupé et résidus forestier. Centre : entreposage de biomasse forestière. Droite : Granuleuse de l’installation pilote du Thermobiom d’Innofibre.

La recherche appliquée apporte des solutions concrètes

La recherche appliquée a eu certainement une place de choix dans l’événement. De nombreux chercheurs du réseau des centres collégiaux de transfert, Synchronex, ont participé en tant que panelistes et ont pu présenter des projets et des axes de recherche en lien avec la biomasse forestière. Le SEREX, Service de recherche et d’expertise en transformation des produits forestiers, a présenté le potentiel de la pyrolyse et de la pyrogazéification de la biomasse forestière. Pour sa part, Innofibre a présenté une conférence sur les différentes voies de valorisation de la biomasse, partant de son conditionnement, jusqu’au développement de bioproduits.

Innofibre 18nov21 4Nathalie Bourdeau, chercheuse chez Innofibre. Source : Pôle des technologies propres de la Gaspésie

Mission accomplie pour les hôtes de l’événement : le Pôle des technologies propres de la Gaspésie qui œuvre au positionnement de la filière de la biomasse forestière comme carburant alternatif utilisé par différents secteurs économiques (pêcheries, agroalimentaire, foresterie, etc.) afin de verdir leurs activités et de consolider l’industrie forestière régionale. C’est avec cette volonté de valoriser la biomasse forestière que ce colloque international s’est déroulé, afin de mettre en lumière les meilleures pratiques en recherche appliquée et de présenter des projets novateurs d’utilisation de la ressource forestière.


La mission d'Innofibre
« Contribuer au positionnement technologique et au développement durable de l’industrie papetière et du bioraffinage au Québec, en soutenant l’innovation et la diversification des produits issus de la biomasse et en adaptant les technologies papetières. »

Innofibre 19aout20 3


Nathalie BourdeauNathalie Bourdeau
Chercheuse,
Innofibre


Chloe BoulangerChloë Boulanger
Chargée de projet,
Innofibre