Un étudiant de l’Université Laval reçoit une bourse du CRSH

Nominations et +
Outils
Typographie

L’École d’architecture de l’Université Laval souhaite féliciter Maxime Nadon-Roger pour l’obtention d’une bourse de recherche à la maitrise du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

Sa recherche vise à caractériser les aménagements industriels et urbains du secteur papetier québécois édifiés entre 1880 et 1930. Cette période représente la concentration des marchés et la construction massive de grands ensembles industriels. Il s’agit d’en explorer leur potentielle requalification dans le contexte de déclin actuel.
Elle explore la production et la transformation des paysages industriels et urbains liés au développement des papetières tout en confrontant le silence dans la littérature récente au sujet de l’aménagement des friches industrielles et de leur intérêt patrimonial. En quoi les processus de genèse et de transformation de la forme bâtie des papetières peut-il informer la requalification éventuelle de ces sites?

La recherche s’inspire de la méthodologie enseignée à l’université de Lisbonne en études urbaines incluant les échelles du territoire, de l’urbain et de l’architecture et les enjeux de composition, de programme et de construction. Les 3 objectifs principaux de cette recherche sont successifs : identifier les variables structurelles d’implantation de l’industrie; documenter leur implantation actuelle ainsi que leur transformation; et classifier, selon une matrice morphologique commune, les établissements étudiés.

La contribution attendue est un 1er inventaire scientifique du secteur papetier au Québec dans une perspective de planification prospective. Cette ébauche méthodologique offre un potentiel de transférabilité au Canada, à différents domaines industriels et à d’autres sphères du patrimoine bâti. Cette démarche pourra être diffusée aux professionnels, aux élus et aux étudiants sous la forme d’un atelier de design urbain.


Source : Université Laval