Une aventure qui commence au Maroc

Nominations et +
Outils
Typographie

Premier billet de blogue de la stagiaire Lina Sbai à l’usine de papier journal de Gatineau

Bonjour, chers lecteurs et collègues blogueurs!

Je me nomme Lina. Je suis étudiante de quatrième année en génie mécanique à l’Université d’Ottawa. C’est un honneur d’avoir été choisie pour vous faire part de mes réflexions et de mes expériences dans ce blogue. Voilà une occasion en or de communiquer avec les gens et de les encourager à parler de leur propre parcours.

Tout d’abord, j’ai un aveu à vous faire. J’ai passé quelques heures à lire les billets de mes collègues pour avoir une idée de ce qu’on attendait des miens. Cependant, bien que je les aie adorés, j’ai senti que cette approche allait à l’encontre de l’exercice et de son authenticité. Chaque billet est censé enrichir le lecteur par son individualité et doit refléter celle de l’auteur. J’écrirai donc des billets personnels, selon mon inspiration du moment.

Pour ce premier billet, je vous parlerai de moi, de ma culture et de mes origines, car je crois que cela vous situera dans le contexte pour les billets suivants et vous permettra de mieux comprendre mes propos.

Voilà quatre ans que je suis au Canada à titre d’étudiante étrangère. Je suis née et j’ai grandi au Maroc, pays situé dans le nord-ouest de l’Afrique. Bien qu’il soit difficile de décrire un pays en quelques mots tout en lui rendant justice, je dirais que le Maroc est réputé pour la douceur de son climat, la beauté de ses paysages, la diversité de sa culture et la saveur de ses mets. C’est un pays de confession musulmane. Ses deux langues officielles sont l’arabe et le tamazight, et la langue seconde est le français. Voyez sur cette carte où se trouve le Maroc (je vous évite de chercher) ;).

Resolu2 29juillet20 2Source: Google Maps

Mes parents possèdent une ferme à l’extérieur de Rabat, la capitale. J’y vivais avec mes parents et ma fratrie. L’air frais, la nourriture saine et le cadre campagnard splendide ont fait de moi l’amoureuse de la nature que je suis. Ma famille et moi avons toujours trouvé difficile, en nous rendant en ville pour le travail ou les études, de subir le choc du bruit, des lumières, de la pollution et du stress. Notre ferme était notre oasis.

Voici quelques photos de l’endroit où j’ai grandi.

Resolu2 29juillet20 3

Fait intéressant, le prénom Lina signifie « petit palmier » en arabe. La raison pour laquelle mes parents l’ont choisi reste floue… Parfois, ils disent qu’ils en aimaient la consonance; d’autres fois, que c’était un prénom unique à l’époque et qu’on le trouvait dans notre livre sacré, ce qu’ils considéraient comme important. Quelle que soit la raison, j’aime bien mon prénom et son origine! Dans mes temps libres, je lis, j’écris et j’écoute des Iivres audio.

L’an dernier, j’ai eu la chance d’obtenir un stage chez Rio Tinto à Sorel-Tracy (Quebec), et cette année, chez Produits forestiers Résolu, à Gatineau. J’ai ainsi pu me faire une très bonne idée des carrières possibles et de celle que je choisirai, plus tard. J’ai beaucoup appris et j’ai pu mettre en pratique mes enseignements universitaires. Pour la première fois, mon éducation exagérément coûteuse valait le coût, puisqu’elle m’offrait des occasions exceptionnelles! Je me suis toujours intéressée aux théories du génie mécanique, mais j’ai trouvé encore mieux de travailler dans le milieu industriel avec de la machinerie énorme et de pouvoir en examiner les pièces et les mécanismes. Le fonctionnement des machines m’émerveille. Il est fascinant de constater le génie humain dans les inventions d’hier et d’aujourd’hui visant à nous faciliter la vie et à améliorer notre santé. Et je veux y participer!

J’aimerais vous annoncer les sujets de mes prochains billets, et je vous invite à me faire des suggestions si vous souhaitez que j’approfondisse un sujet en particulier.

  • L’importance des stages
  • Les faits saillants de certains projets auxquels j’ai travaillé chez Résolu
  • La place de la foi et de la spiritualité en milieu de travail
  • Les meilleurs atouts d’un étudiant étranger ou d’un immigrant

Comme vous voyez, j’estime important de parler de mes expériences à titre de femme issue d’une minorité visible et d’étudiante étrangère parce qu’elles font partie intégrante de qui je suis et reflètent bien ma vie de tous les jours. En donnant mon point de vue, j’espère encourager et aider d’autres étudiants étrangers.

Je suis impatiente de rédiger mes billets des semaines à venir. J’ai tant à vous raconter! Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire!

Meilleures salutations,

Lina


Source : Le blogue Résolu

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.