Si Produits forestiers Résolu (PFR) devait acheter l’énergie produite à la centrale Jim-Gray d’Hydro-Québec, l’entreprise devrait débourser environ 23 millions de dollars chaque année, au lieu de payer des redevances de 1,7 M $, en plus d’assumer les coûts d’opération des centrales.

Peu importe qui de Donald Trump ou de Joe Biden remportera la course à la Maison-Blanche, l’industrie du bois d’oeuvre ne doit pas s’attendre à un changement de cap majeur dans la politique des États-Unis, qui continueront sans doute d’imposer à l’avenir des tarifs sur les importations canadiennes comme ils le font depuis 40 ans.

Emballer moins, emballer mieux. Cet adage se transforme en nouvelle norme, dans le monde de l’alimentation comme ailleurs, alors que les entreprises et les consommateurs sont nombreux à chercher des façons concrètes de réduire l’empreinte écologique de leurs emballages.

Le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis a fait part de certaines préoccupations concernant le projet de loi 50, qui vise à renouveler le bail de la rivière Shipshaw, dans lequel le gouvernement du Québec doit déterminer s’il permettra à Produits forestiers Résolu de continuer à exploiter la centrale Jim Gray pour une période de 10 ans, à partir de 2022.

Des travailleurs de la papetière de Baie-Comeau sont rassemblés près du carrefour giratoire à Pointe-Lebel depuis tôt jeudi afin d’empêcher le transport des copeaux de Scierie des Outardes vers la papetière de Clermont alors que leur propre usine est à l’arrêt depuis le 28 mars.

En hausse marquée depuis quelques semaines, le prix du bois d’œuvre envoie un signal très positif pour les scieries de la région, du moins sur le court terme, car il convient de ne pas tirer de conclusion hâtive, prévient Produits forestiers Résolu.

L’équipe de la scierie Thunder Bay (Ontario) de Résolu franchit une étape importante. Le 16 juillet 2020, la scierie a expédié son 4 milliardième pied-planche de bois d’œuvre de catégorie construction. Depuis 2003, la scierie fournit le matériau de charpente pour la construction domiciliaire, la rénovation et autres applications structurelles.

Le 11 septembre 2010, Boréalis ouvrait pour la première fois ses portes au public. Dix ans plus tard, l’institution a gagné en crédibilité et en popularité et poursuit sa mission d’honorer les travailleurs et travailleuses qui ont œuvré à la CIP et qui ont consacré leur vie à l’industrie papetière.

Le conseiller municipal Jean-Marc Crevier accepte la main tendue du président et chef de la direction de Résolu, Yves Laflamme, et préconise un véritable dialogue avec la papetière afin de positionner la région pour accueillir et surtout s’inscrire dans les nouveaux créneaux de développement de l’industrie des pâtes et papiers.

Le Bloc Québécois se réjouit de la décision de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), rendue publique le 24 août dernier, concernant les droits appliqués par les États-Unis aux importations de bois d’œuvre résineux canadien, et qui donne raison à Ottawa quant au fait que Washington aurait violé plusieurs articles de l’Accord sur les subventions et les mesures compensatoires.

Quelque 200 personnes ont participé à une manifestation devant l’usine de papier de Baie-Comeau, lundi matin, afin de réclamer des solutions pour la reprise des activités, suspendues depuis plus de cinq mois, et la fin de l’exportation des copeaux produits par Scierie des Outardes pour alimenter la papetière de Produits forestiers Résolu (PFR) à Clermont.

BAIE-COMEAU | Environ deux cents travailleurs ont manifesté lundi devant l’usine Résolu de Baie-Comeau pour exiger une vision claire sur l’avenir de la papetière, dont les activités sont à l’arrêt depuis mars à cause de la pandémie de COVID-19 qui a fait chuter la demande en papier journal.

Plus d'articles...

Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur (cookies de suivi). Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les refusez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.